Saison des Feuilles Vertes
L'eau est haute, et le paysage est méconnaissable. La pluie est toujours très présente, et la température vacille entre 10°C et 18°C. Le gibier est difficile à trouver.

cats destinycats destinycats destiny Dernière gazette parue

Partagez | .
 

 Il faut de tout pour faire un monde, même toi papa tu as ta place. [PV Complainte des Océans]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Chef du Clan de la Brume
avatar
Étoile de MandragoreChef du Clan de la Brume
Messages : 1484Date d'inscription : 18/01/2012Age : 20
MessageSujet: Il faut de tout pour faire un monde, même toi papa tu as ta place. [PV Complainte des Océans]   Ven 7 Mar - 14:24


Allongée près de sa mère, Petite Ritournelle prenait le soleil. Ses frères et sa soeur, jouaient bruyamment devant elles, mais aujourd'hui la chatonne avait plus envie de repos que de jouer. Alors, en ce bel après-midi ensoleillé, elle profitait de la douceur des rayons du soleil sur son pelage. De toute sa petite vie, elle n'avait encore connu que le froid de la Saison des Neiges. Mais maintenant que la chaleur revenait, la féline découvrait à quel point il était bon de prendre le soleil, même si le territoire du Clan des Ténèbres était plutôt sombre. Quand elle ouvrit les yeux, elle remarqua que sa mère s'était endormie, apaisée par la chaleur sur son pelage. S'étirant de tout son long, la chatonne se leva et bailla. Clignant des yeux, elle avança dans le camp, s'habituant peu à peu à la forte lumière. Mais avant qu'elle ne les ouvre entièrement, elle se cogna contre les pattes d'un guerrier. Relevant la tête, elle remarqua que le pelage bicolore appartenait au guerrier Complainte des Océans. Celui-ci tenait une proie dans sa gueule. Lorsqu'il baissa la tête vers elle, elle s'exclama.

« Oh, bonjour Complainte des Océans ! Que fais-tu avec cette souris ? C'est toi qui l'as attrapé ? »

Ouvrant grands les yeux, la petite chatte écaille était impressionnée. Un jour, elle espérait attraper un si joli rongeur, mais elle savait qu'il lui faudrait du temps avant cela.
http://catsdestiny.forumgratuit.org







Adulte:
 




avatar
Fatalité du DestinAncien membre adoré ♥
Messages : 140Date d'inscription : 28/12/2013Age : 18Localisation : Partout et nul part.
MessageSujet: Re: Il faut de tout pour faire un monde, même toi papa tu as ta place. [PV Complainte des Océans]   Ven 7 Mar - 16:57

Complainte des Océans
]
Complainte des Océans revenait d'une Patrouille de chasse. Le printemps serait bientôt là, et ça se voyait déjà. La neige avait totalement disparue, et aucune trace de givre ne recouvrait le sol dur et froid de la forêt. Il faisait presque chaud, en cette journée de fin d'hiver. Lorsque le guerrier revint au Camp, une souris dans la gueule, il remarqua qu'il y régnait une atmosphère chaleureuse et sécurisante. Tout le monde semblait heureux. Les anciens et les reines profitaient du soleil le plus possible. Les apprentis semblaient retrouvés un poids stable et s'entraînaient au combat devant leur tanière. Les Guerriers discutaient autour d'un rongeur bien dodu. C'était vraiment la période de l'année que le petit chat noir et blanc préférait.

Alors qu'il s'approchait du Tas de Gibier pour déposer son petit fardeau, quelque chose l'heurta et il sut sans baisser la tête, qu'il s'égissait d'un chaton. Mais voulant savoir de qui il s'agissait, il baissa la tête et, à sa grande surprise, tomba truffe à truffe avec Petite Ritournelle. La voir lui fendrait toujours le coeur. Elle portait un pelage assez semblable à celui de Jolie Chanson, la défunte compagne du chasseur. Cette chatonne était inconnue au Guerrier, à part qu'il savait qu'elle était la fille de Fleur d'Améthyste et qu'elle était née le mêe jour que Petite Etoile, trois lunes auparavant. La chatonne était vraiment mignonne et pas une seule seconde, le Guerrier ne pensa à la gronder pour lui avoir foncée dessus. Qui aurait put s'en prendre à une petite chatte si inoffensive?

« Oh, bonjour Complainte des Océans ! Que fais-tu avec cette souris ? C'est toi qui l'as attrapé ? »

Elle connaissait son nom? Peut-être était-ce Fleur d'Améthyste qui lui avait parlé de lui. Mais il était tout de même choqué. Les Reines essayaient toujours d'éloigner leurs petits du petit Guerrier. Sa réputation de maudit faisait peur aux chatons, de toute façon. Peut-être Petite Ritounrelle n'était pas au courant ... Il lâcha son fardeau à ses pattes. La souris, si petite soit-elle pour le chasseur, était presque aussi gross que la chatonne au pelage écaille de tortue. Complainte des Océans ne voulait pas se montrer méchant ni même effrayant avec la petite chatte. Il afficha un petit sourire chaleeureux et d'une vois douce, lui répondit.

- Bonjour Petite Ritournelle. Tu as raison, c'est moi qui ai attrapé cette souris. Aimerai-tu la partager avec moi? demanda-t-il.

Etrange ... D'ordinaire, il n'aurait pas proposé une telle chose. Mais il avait envie de partager un bon moment avec un chaton, pour une fois. Peut-être essayait-il de compenser le futur perdu avec Petite Etoile. Peut-être était-ce une façon de se souvenir, et d'oublier à la fois. Il jeta un coup d'oeil à Fleur d'Améthyste. Elle dormait profondément et il n'osa pas la réveiller pour savoir si la chatonne écaille de tortue mangeait déjà de la viande. Très certainement, elle avait trois lunes, désormais. [/i]




Complainte des Océans:
 

Fatalité du Destin:
 
Chef du Clan de la Brume
avatar
Étoile de MandragoreChef du Clan de la Brume
Messages : 1484Date d'inscription : 18/01/2012Age : 20
MessageSujet: Re: Il faut de tout pour faire un monde, même toi papa tu as ta place. [PV Complainte des Océans]   Lun 10 Mar - 8:23

Complainte des Océans semblait choqué. Avait-elle fait une bêtise ? Pourtant pour une fois, elle ne voyait pas où était le mal. Il est vrai, Petite Ritournelle avait souvent entendu des rumeurs à propos du guerrier. Ses compagnons de pouponnière le disaient maudit, qu'il ne fallait pas s'en approcher ou on pouvais mourir instantanément. Bien sûr, la chatonne n'y croyait pas, mais quand les reines semblaient être d'accord avec tous ces ragots, elle n'était pas non plus certaine de la vérité. Mais elle croyais sa mère, Fleur d'Améthyste, qui elle lui affirmait que le malheureux n'était juste pas chanceux, et qu'il avait vu tous ses êtres chers mourir. Alors, la jeune femelle écaille avait eu de la compassion pour le matou, même si elle ne lui avait jamais parlé. Jamais, jusqu'à présent. Complainte des Océans lâcha sa souris, et le chatonne vit que l'animal était presque aussi gros qu'elle, se qui la surpris. Relevant la tête, elle écouta le guerrier.

« Bonjour Petite Ritournelle. Tu as raison, c'est moi qui ai attrapé cette souris. Aimerai-tu la partager avec moi? »

Émerveillée, ses yeux scintillèrent. Elle n'avait encore jamais goûté de souris, seulement des écureuils, morceaux de rongeurs ou d'oiseau. Mais cette proie là avait l'air très appétissante. Et même si elle adorait boire le lait de sa mère, découvrir la viande avait été pour elle fantastique. Elle essayait encore de choisir ma proie qu'elle préférait, mais pour le moment il n'y avait rien qui ressortait du lot. Peut être qu'une souris pourrait être son met favori ? Dressant les oreilles et la queue, la fourrure ébouriffée et les pattes tremblantes d'excitation, elle tenta de se contrôler pour répondre le plus calmement qu'elle pouvait.

« Oh oui, je peux vraiment ? Avec plaisir alors, merci Complainte des Océans ! »

Prise dans un élan de joie, elle sautilla vers le matou et se serra contre lui, pleine de gratitude. Elle se mit soudainement à ronronner, et se frotter contre les pattes du guerrier. Mais rapidement, elle se rendit compte que ce moment pouvait être gênant pour le mâle, et elle se retira aussitôt. D'un bond sur le côté, elle retrouva sa place, et gênée, baissa la tête.

« Pardon, je ne voulais pas... »
http://catsdestiny.forumgratuit.org







Adulte:
 




avatar
Fatalité du DestinAncien membre adoré ♥
Messages : 140Date d'inscription : 28/12/2013Age : 18Localisation : Partout et nul part.
MessageSujet: Re: Il faut de tout pour faire un monde, même toi papa tu as ta place. [PV Complainte des Océans]   Lun 10 Mar - 12:10

Petite Ritournelle eut une réaction immédiate qui surpris beaucoup le Guerrier, peu habitué à ce genre de réaction de joie extrême. La chatonne s'était littéralement transformée en hérisson avec son pelage dressé. Complainte des Océans était vraiment heureux, maintenant, d'avoir proposé de partager sa souris avec la petite. Elle semblait si gentille! Et puis, indirectement, elle lui rappelait Jolie Chanson. Ce n'était pas comparable, bien sûr, mais le jeune Guerrier n'y pouvait rien. Il refusait de s'avouer que la chatte écaille de tortue qui se tenait devant lui, était aussi enjouée enthousiaste que sa chère et tendre compagne.

« Oh oui, je peux vraiment ? Avec plaisir alors, merci Complainte des Océans ! »

Si le centre de gravité du matou n'avait pas été si basse à cause de sa petite taille, il se serait déjà retrouvé au sol, après ce qui suivit les paroles pleines de joie de la chatonne. Celle-ci vint se coller à lui et son pelage écaille se mélangea à celui blanc et noir de Complainte des Océans. Il jeta des regards inquiets à côté de lui. Ouf, personne ne semblait les avoir vu. Soupirant de soulagement, il posa un regard tendre sur Petite Ritournelle qui se dégagea rapidement de son aînée. Son regard braqué au sol, la chatonne semblait penaude et gênée. Pourquoi donc? C'était une réaction normale. Du moins, pour une si jeune et si innocente petite chatte. Il l'enviait presque, avec ses réactions pleines de spontanéité.

« Pardon, je ne voulais pas... »

S'en voulant un peu, bien qu'il n'est rien fait, il s'approcha de la chatonne et lui lécha le haut du crâna, pile entre les deux oreilles. Puis, d'un coup de museau, il rapprocha le petit rongeur gris qui gisait au sol. Il risquait de refroidir. Et il ne voulait absolument pas gâcher le plaisir de la chatonne. C'est étrange, mais il l'appréciait déjà beaucoup. Certainement parce qu'elle était pure et qu'elle ne le considérait pas comme maudit. Elle était encore innocente et naïve, ça se voyait. Mais c'est ce qui faisait d'elle une chatte si gentille. Fleur d'Améthyste l'avait bien élevé, mais cela n'étonnait pas Complainte des Océans. La Reine était aussi sympathique avec lui que sa petite.

- Allez, ne fais pas cette tête! ronronna-t-il. Goûte moi cette souris avant qu'elle ne soit gelée.

Il mordit dans l'animale. Sa chaire était encore chaude et le goût de la terre, très léger. C'était une belle prise. Elle suffirait à nourir le chaton et le Guerrier. Il releva la tête et se lécha les babines. Il mangerait lorsque la petite aurait terminé sa part. Il avait simplement voulu s'assurer que la viande était bonne, on ne savait jamais. Ne voulant pas laisser de blanc, et étant étrangement curieux de découvrir un peu mieux le caractère de son amie du jour, il chercha quelque chose à lui dire. Autant lui poser des questions. Les chatons étaient trop jeunes pour maintenir des conversations trop compliqués. Et puis, Complainte des Océans ne voulait pas la déranger non plus.

- Dis-moi, Petite Ritournelle, pourquoi tu n'es pas avec tes frères et ta soeur? demanda-t-il avec douceur.




Complainte des Océans:
 

Fatalité du Destin:
 
Chef du Clan de la Brume
avatar
Étoile de MandragoreChef du Clan de la Brume
Messages : 1484Date d'inscription : 18/01/2012Age : 20
MessageSujet: Re: Il faut de tout pour faire un monde, même toi papa tu as ta place. [PV Complainte des Océans]   Lun 10 Mar - 12:44

Relevant la tête, elle remarqua que le guerrier ne semblait pas l'avoir mal prit, ce qui la rassura. Il fit un geste qui la surpris, mais elle ronronna quand le bicolore lui donna une léchouille entre les deux oreilles. Quand il approcha la souris d'elle, elle hésita. Était-ce poli de commencer en premier ? Après tout, c'était lui qui l'avait attrapé, elle devait peut être attendre qu'il en prenne un bout ? Perdue, Petite Ritournelle, le regarda dans les yeux, attendant qu'il réagisse à sa place.

« Allez, ne fais pas cette tête ! Goûte moi cette souris avant qu'elle ne soit gelée. »

Alors qu'elle vit Complainte des Océans se baisser pour prendre un morceau, elle s'allongea en face de lui, ne quittant pas le gibier de ses grands yeux ronds. Se léchant les babines, elle croqua dans la petite bête de tous ses crocs. Alors qu'elle sentit le sang chaud se répandre dans sa gueule, la chair délicieuse de l'animal éveilla tous les sens de la chatonne. Elle n'avait jamais rien goûté de si bon ! Toutes les autres proies semblaient sans goût comparé à celle-ci. De plus, le petit guerrier n'avait pas attrapé une mauvaise souris, elle était simplement merveilleuse. Quand elle eu finit sa bouchée, elle recroqua avec plaisir. Alors qu'elle se régalait, le bicolore continua la conversation.

« Dis-moi, Petite Ritournelle, pourquoi tu n'es pas avec tes frères et ta soeur ? »

Dégustant la proie avec ses petites dents, elle tenta de parler malgré qu'elle ai de la viande plein la bouche, ce qui rendit sa phrase totalement incompréhensible. Elle s'en rendit compte quand le guerrier ne lui répondit pas, et elle finit une fois encore sa bouchée avant de reprendre.

« Parce ce que Petit Paon fait constamment son intéressant, et il dirige Petit Lotus par le bout du museau, alors que c'est moi qu'il suit normalement. Quant à Patte de Fée, elle n'arrête pas de vouloir nous remettre en place, toujours à faire la morale. Enfin, aujourd'hui ils sont pires que d'habitude ! »

Levant les yeux au ciel, elle savait à quel point ils pouvaient l'énerver quand ils étaient ainsi. Petit Paon avait besoin que tous les regards soient tournés vers lui, si bien qu'il arrivait à mettre Petit Lotus dans sa poche. Alors on se retrouvait mâles contre femelle, mais comme à chaque fois Patte de Fée trouvait toujours un reproche à leur faire, qu'ils allaient trop loin, il se disputaient trop, ils savaient pas jouer sans que ça tourne mal ! Alors au final, elle arrêtait de jouer et Petite Ritournelle se retrouvait seule contre ses frères, ce que Petit Paon ne manquait pas de remarquer.

HRP:
 
http://catsdestiny.forumgratuit.org







Adulte:
 




avatar
Fatalité du DestinAncien membre adoré ♥
Messages : 140Date d'inscription : 28/12/2013Age : 18Localisation : Partout et nul part.
MessageSujet: Re: Il faut de tout pour faire un monde, même toi papa tu as ta place. [PV Complainte des Océans]   Lun 10 Mar - 13:37

Petite Ritournelle semblait aimer la souris, ce qui rassura le Guerrier. Il la regarda manger, avec attendrissement. Cela faisait bien longtemps qu'il ne s'était pas laissé aller comme ça. Il se sentait réellement bien. Il en oublia même son statut de maudit, et les conséquences qui pouvaient résulter de cet échange avec la chatonne. Jamais il ne lui voudrait du mal, mais la malchance courrait derrière lui, l'épiant à chaque mouvements. Il était sûr que si il ne montrait pas vraiment son attachement à la chatonne, elle s'en sortirait sans dommage. Il veillerait sur elle et la protégerait si il lui arrivait quelque chose. Il se l'était promis.

La chatonne semblait lui avoir répondu mais il n'avait absolument rien compris. Il la regarda, amusé. C'était dur de parler de la souris plein la gueule. Il attendit patiemment qu'elle termine. La clairière du Camp était pratiquement déserte, en ce début d'après-midi. La plupart des félins étaient partis patrouiller ou chasser. Quelques Reines se faisaient dorer au soleil. Le petit Guerier ne vit pas Fleur d'Améthyste mais il remarqua le reste de sa portée, qui jouait devant la Pouponnière. C'était étrange que leur soeur ne soit pas avec eux. Mais après tout, qu'est-ce qu'il connaissait aux frères et soeurs, lui qui était fils unique? Rien. Il ne connaissait pas cette joie, et c'était mieux ainsi, certainement. Il aurait put tous les perdre aussi. Il avait déjà asez de morts sur la conscience.

« Parce ce que Petit Paon fait constamment son intéressant, et il dirige Petit Lotus par le bout du museau, alors que c'est moi qu'il suit normalement. Quant à Patte de Fée, elle n'arrête pas de vouloir nous remettre en place, toujours à faire la morale. Enfin, aujourd'hui ils sont pires que d'habitude ! »

Petite Ritournelle semblait contrariée. Complainte des Océans observa les chatons. Petit Paon semblait être un meneur, ça se voyait. Il ferait certainement un Guerrier fort et dévoué, et sûrement ambitieux. Quant à Petit Lotus, il semblait plus frêle à côté de son frère. Mais il restait un mâle bien portant, qui suivrait certainement le premier de près. Quant à Patte de Fée, le félin en avait rarement entendu parlé et il ne la connaissait pas vraiment. Il lui semblait qu'elle était plus calme. Ce pouvait être une bonne chose, aussi. Il reporta son attention sur la chatonne écaille. Finalement, ce n'était peut-être pas si simple, la vie de famille. Mais ça pouvait avoir beaucoup d'avantage aussi.

- Je vois. Trouver sa place dans une fratrie, c'est un peu comme trouver sa place dans un Clan. Il faut savoir accepter les différences et le caractère de chacun. Car même si tu penses que tes frères et ta soeur sont exaspérents, n'oublie pas qu'ils ont aussi leur qualité. Parfois, on se focalise trop sur les défauts des autres.

Il ne voulait pas lui faire la morale, ce n'était pas son but. Il voulait juste l'aider. Il était loin de savoir ce que pouvait ressentir Petite Ritournelle. Mais il savait que se faire rejeter était une chose horrible. Lui avait appris depuis longtemps à ignorer tous ceux qui ne l'aimaient pas. Maisi l avait plus de recul, il était plus âgé. La chatonne ne connaissait pas encore ça, et c'était normal qu'elle se sente mal à cause de ça.

- Je crois que le plus important à faire dans ce genre de cas, c'est d'en parler avec eux. Tu devrais leur dire ce que tu ressens. Petit Paon est un meneur, non? Or, s'il n'a personne à mener, il ne poura plus rien faire. Tu devrais l'ignorer, quand il t'énerve. Petit Lotus semble soumis, tu devrais lui dire qu'il est libre de faire ses choix. Dans ce cas, soit il choisira de devenir indépendant, soit il restera avec ton frère, soit il se ralliera à toi. Et pour Patte de Fée, tu devrais peut-être écouter ce qu'elle a à dire et te faire une opinion de ça. Après, tu n'es pas obligés de suivre ses conseils, bien sûr.

Il sourit à Petite Ritournelle. Il avait toujours préféré la diplomatie à la bataille. Les chatons réglaient souvent leur différent en ce battant. Mais ils devaient petit à petit comprendre que la bataille n'était pas la seule solution à un conflit. Et le Guerrier était certain que la chatonne le comprendrait. Derrière ses airs de chatte joyeux et un peu maladroite, il était sûr qu'il se cachait un être intelligent et mature. Il fallait juste qu'elle grandisse un peu pour que ça se voit. Il s'assit et enroula instinctivement sa queue autour de ses pattes.

- Ahlala! Ce n'est pas toujours très simple la vie, soupira-t-il.




Complainte des Océans:
 

Fatalité du Destin:
 
Chef du Clan de la Brume
avatar
Étoile de MandragoreChef du Clan de la Brume
Messages : 1484Date d'inscription : 18/01/2012Age : 20
MessageSujet: Re: Il faut de tout pour faire un monde, même toi papa tu as ta place. [PV Complainte des Océans]   Lun 10 Mar - 14:14

Petite Ritournelle se demanda à quoi ressemblait Complainte des Océans quand il était encore chaton. Peut être qu'il était le plus fort de sa portée, ou qu'il savait toujours comment se sortir des embrouilles. En tout cas, il ne pouvait être que le meilleur, vu la grosse proie qu'il avait attrapé ! La chatonne n'en avait jamais vu une aussi grosse ! Sa mère lui avait dit que c'était à cause de la mauvaise saison, et qu'elle étaient plus dodues durant la Saison des Feuilles Vertes, mais le guerrier devait être drôlement doué pour en attraper une aussi belle à cette époque ! La petite chatte était impressionnée. Quand elle serai grande, elle se promit d'être aussi forte que lui, et de nourrir tous ses compagnons de Clan. Baissant la tête sur le côté, elle se posa pleins de questions sur le matou, mais celui-ci lui répondit avant qu'elle ne les lui expose.

« Je vois. Trouver sa place dans une fratrie, c'est un peu comme trouver sa place dans un Clan. Il faut savoir accepter les différences et le caractère de chacun. Car même si tu penses que tes frères et ta soeur sont exaspérants, n'oublie pas qu'ils ont aussi leur qualité. Parfois, on se focalise trop sur les défauts des autres. »

Bien sûr, ils étaient tous très différents ! Mais des qualités, elle en voyait peu. Sauf peut être chez Patte de Fée. Avec celle-ci, elle s'entendait mieux qu'avec les autres. Elle était bien plus gentille, et même si elle restait calme en permanence, elle ne se laissait pas mener par Petit Paon, elle ! Par contre, Petite Ritournelle n'avait pas non plus le droit de la diriger. Mais au moins, elle admirait sa façon de rester libre de ses choix. Contrairement à Petit Lotus, qui lui suivait sans cesse ses aînés. Il était si peureux et timide, comment voulait-il s'en sortir s'il ne se manifestait pas un peu ? Au moins, il savait mettre son museau là où il y avait des choses amusantes. Il découvrait sans cesse de nouveaux jeux. Mais ils n'étaient pas toujours amusants, et Petit Paon et Petite Ritournelle ne se gênaient pas de le lui faire remarquer. Gênée, la chatonne se sentit mal de rabaisser parfois son frère ainsi, au lieu de le porter en avant.

« Je crois que le plus important à faire dans ce genre de cas, c'est d'en parler avec eux. Tu devrais leur dire ce que tu ressens. Petit Paon est un meneur, non? Or, s'il n'a personne à mener, il ne pourra plus rien faire. Tu devrais l'ignorer, quand il t'énerve. Petit Lotus semble soumis, tu devrais lui dire qu'il est libre de faire ses choix. Dans ce cas, soit il choisira de devenir indépendant, soit il restera avec ton frère, soit il se ralliera à toi. Et pour Patte de Fée, tu devrais peut-être écouter ce qu'elle a à dire et te faire une opinion de ça. Après, tu n'es pas obligés de suivre ses conseils, bien sûr. »

Pourtant, le guerrier était de bon conseil. La jeune femelle fut étonnée de voir tant de sagesse et de bon sens. Très attentive, elle trouvait qu'il avait plus de jugeote que nombre d'autres chats. Souvent, quand Petit Paon l'agaçais, les deux chatons en venaient à se battre pour résoudre le problème. Ils avaient du mal à parler entre eux. Elle ne se battait cependant jamais avec Petit Lotus, qui de toute façon restait discret et attendait que la dispute passe. Quand à Patte de Fée, elle était sage et résolvait les soucis avec calme et de douces paroles. Finalement, sa soeur ressemblait beaucoup au mâle bicolore. Elle était aussi intelligente que lui, même si Petite Ritournelle la trouvait parfois un peu naïve. Mais aussi gentille et aimable. Amusée de trouver cette ressemblance, la chatonne écaille remua les moustaches.

« Ahlala! Ce n'est pas toujours très simple la vie »

La femelle n'avait peut être vécu que trois lunes, mais elle en était également persuadée. Elle n'avait peut être encore que de petits problèmes de chaton, mais elle savait bien que le monde des grands était dangereux et difficile. Mais n'était-ce pas ce qui rendait la vie plus trépidante ? Si elle n'était que monotone, Petite Ritournelle n'aurait pas tant de raisons de vouloir être la plus grande guerrière de tous les temps ! Et au final, peut être qu'avec ses frères et sa soeur, elle y parviendrait, et ils serraient tous les quatre les meilleurs guerriers des Clans ?

« Ça c'est sûr ! Après, c'est vrai que Patte de Fée est toujours très gentille et de bon conseil. Je l'aime vraiment beaucoup. Petit Lotus lui, il est trop bête quand il s'y met. Mais il est très curieux, et il découvre pleins de choses amusantes ! Après, Petit Paon... on s'est réconciliés il y a pas longtemps. Avant on ne faisait que se battre, mais on a dit qu'on arrêtait de faire les bébés. Je sais qu'il ne me sera jamais soumis, mais au moins, on se dispute moins qu'avant. »

Pourtant, malgré cette entente dressée entre eux, Petite Ritournelle n'était toujours pas à l'aise avec le chaton tigré. Elle se sentait toujours inférieure, moins aimée. Pourtant, elle le trouvait si nigaud et maladroit quand il s'y mettait ! Mais pourquoi tout le monde trouvait ça attachant ? La chatte écaille-de-tortue hésita à en faire part au guerrier. Après tout, ils ne se connaissaient pas vraiment, et sa vie l'intéressait-il ? Mais elle se sentait en confiance avec lui, si bien qu'elle lui dévoila tout son mal être.

« Mais... il reste le préféré de Fleur d'Améthyste, j'en suis sûre. Elle ne le gronde presque jamais, et même quand il fait une grosse bêtise, il arrive à se faire pardonner. Quand c'est moi qui fait du bruit dans la pouponnière, toutes les reines me grondent, mais lui, il suffit qu'il fasse les yeux doux pour qu'elle le regardent avec un air tendre. "Adorable, trop mignon, quelle bouille d'amour, il n'a pas fait exprès" toujours la même chose ! »
http://catsdestiny.forumgratuit.org







Adulte:
 




avatar
Fatalité du DestinAncien membre adoré ♥
Messages : 140Date d'inscription : 28/12/2013Age : 18Localisation : Partout et nul part.
MessageSujet: Re: Il faut de tout pour faire un monde, même toi papa tu as ta place. [PV Complainte des Océans]   Lun 10 Mar - 14:53

« Ça c'est sûr ! Après, c'est vrai que Patte de Fée est toujours très gentille et de bon conseil. Je l'aime vraiment beaucoup. Petit Lotus lui, il est trop bête quand il s'y met. Mais il est très curieux, et il découvre pleins de choses amusantes ! Après, Petit Paon... on s'est réconciliés il y a pas longtemps. Avant on ne faisait que se battre, mais on a dit qu'on arrêtait de faire les bébés. Je sais qu'il ne me sera jamais soumis, mais au moins, on se dispute moins qu'avant. »

Le discours de Petite Ritournelle était déjà moins négatif que le premier. Elle avait sut trouver les qualités et les défauts de sa fratrie. Petit Paon semblait assez identique aux stéréotypes des jeunes mâles de son âge. C'était normal après tout. Dès le plus jeune âge, on leur parlait de réussite, de gloire. On les incitait à devenir des Guerriers puissants, capable de protéger leur Clan au péril de leur vie. On exaltait la force des chats, on leur enseignait le courage et la loyauté dès le plus jeune âge. On mettait en avant la réussite d'un meneur. Devenir Chef, c'était l'apogée de la vie d'un chat de Clan. Petit Lotus, lui, était tout le contraire de ça, si Complainte des Océans avait bien compris. On le trouvait bête car inférieur. Mais si on cherchait bien, on trouvait en lui une qualité que bon nombre de félins avaient mais qui pouvait se révéler un défaut si on l'utilisait mal, la curiosité. Patte de Fée semblait la plus calme de la portée, contrastant parfaitement avec son meneur de frère. Et Petite Ritournelle était celle qui remarquait tout ça, qui les observait.

« Mais... il reste le préféré de Fleur d'Améthyste, j'en suis sûre. Elle ne le gronde presque jamais, et même quand il fait une grosse bêtise, il arrive à se faire pardonner. Quand c'est moi qui fait du bruit dans la pouponnière, toutes les reines me grondent, mais lui, il suffit qu'il fasse les yeux doux pour qu'elle le regardent avec un air tendre. "Adorable, trop mignon, quelle bouille d'amour, il n'a pas fait exprès" toujours la même chose ! »

Complainte des Océans ne put s'empêcher de sourire devant l'imitation tragique de Petite Ritournelle. Qu'elle était naïve! N'avait-elle pas compris, en réalité? Il se leva d'elle et s'approcha, comme si il souhaitait lui faire une confidence. Il s'assit tout près d'elle, de sorte que leur pelage respectif se frôlait. C'est drôle mais il se sentait utile pour la première fois depuis bien longtemps. Il se sentait vraiment libre et apaiser. Les problèmes un peu banales de la chatonne, lui faisaient oubliés les siens. Il lui sourit tendrement. Il savait quoi lui répondre, et il ne voulait pas la voir triste.

- Tu sais, je connais un peu Fleur d'Améthyste. Elle vous adore tous les quatre. Une maman n'a jamais de préféré, elle aime tous ses chatons du fond de son cœur. Si parfois tu as l'impression qu'elle préfère Petit Paon, c'est normal, mais je suis sûr que c'est faux. Vous représentez tout pour elle, j'en suis sûr.

Il était encore loin de se douter qu'en réalité, c'était lui leur père et que leur mère était morte il y a plus de trois lunes, désormais. Mais Fleur d'Améthyste semblait les aimer autant qu'elle aurait aimé ses propres chatons. Mais le Guerrier n'en savait pour l'instant rien. Il se basait sur sa propre expérience personnelle. Petite Etoile avait illuminé sa vie durant quelques instants. Même si elle était morte, il l'avait aimé de tout son cœur, il l'avait chéri jusqu'à sa naissance, et il l'aimait toujours autant. Un jour, lorsqu'il quitterait la terre pour rejoindre les étoiles, il pourrait mieux faire connaissance avec elle. Et il pourrait enfin assumer son rôle de père.

- Tu sais, parfois on considère les mâles comme ceux qui protègent le Clan et qui se battent. Ils n'ont pas tort. Vous, les femelles, vous pouvez aussi le faire! Mais vous avez quelque chose que beaucoup d'entre nous n'ont pas : vous avez la raison. Ton frère est turbulent et il ne pense qu'au combat. Il sait jouer de son charme et les Reines tombent souvent dans son jeu. Si toi, elles te grondent, c'est parce qu'elles n'ont certainement pas envie que tu deviennes comme lui! Si lui ne fait que des bêtises, elles sont habituées et donc ne savent plus quoi lui dire. Mais si toi tu es bien sage, et que parfois tu en fais, alors elles te gronderont parce que c'est plus rare. C'est injuste, c'est vrai. Mais en même temps, cela prouve que tu es bien plus sage que ton frère.

Il émit un petit ronronnement amusé. Lui n'avait jamais vécu ça. Mais il l'avait observé. Il était si sage, si timide et si peu bruyant qu'il n'avait jamais subit ce genre de chose. Fils unique, il n'avait jamais eut de concurrence de la part de personne. Sa tante avait consacré tout son temps à son éducation et il en était devenu un chat respectueux et discret. Son caractère avait longtemps changé de situations en situations, pour finalement devenir celui d'un félin calme, mélancolique, discret, sage, détaché de tout. Peut-être aurait-ce était mieux pour lui d'avoir été un chaton turbulent et très fort mentalement. Mais il ne pouvait pas le savoir. Son destin avait été tracé ainsi. Son regard s'assombri et son sourire disparu.

- Je crois qu'on devrait toujours chérir notre famille, même si parfois, on se dispute avec elle. Ce sont les chats qui te comprennent le mieux, qui t'aiment comme tu es, bien que tu ne t'en rendes pas compte. Je suis sûr que tu aimes profondément Petit Paon, Petit Lotus et Patte de Fée, même si parfois, ils t'exaspèrent. Il faut profiter de chaque moment passé avec eux ... S'ils venaient à disparaître, ne crois-tu pas que tu t'en voudrais à vie de ne pas les avoir aimé de tout ton cœur? demanda-t-il, les yeux dans les vagues, comme s'il se parlait à lui-même.




Complainte des Océans:
 

Fatalité du Destin:
 
Chef du Clan de la Brume
avatar
Étoile de MandragoreChef du Clan de la Brume
Messages : 1484Date d'inscription : 18/01/2012Age : 20
MessageSujet: Re: Il faut de tout pour faire un monde, même toi papa tu as ta place. [PV Complainte des Océans]   Lun 10 Mar - 15:25

Attristée par la révélation qu'elle venait de lui faire, Petite Ritournelle repensait à tous les moments où, pour la même bêtise, elle s'était faite bien plus grondée que son frère. Souvent, elle voulait se faire une raison. Il était plus aimé, voilà tout. Il aurait un mentor qui l'adorerait, trouverait une merveilleuse compagne et aurait de magnifiques chatons et il serait heureux, parce que tout le monde l'aimait. Tandis qu'elle, elle devrait se battre pour être plus appréciée, plus respectée. Était-ce parce qu'elle était une femelle ? Pourtant, elle en doutait. Au combat, l'un comme l'autre avait autant de chances de s'en sortir ! Mais peut être que celles-ci étaient moins bien vues, car elle n'aidaient pas le Clan toute leur vie. Il est vrai que quand ces dernières avaient une portée, elle restaient longtemps inutiles, ne chassaient et ne se battaient pas. Certaines devaient même léguer leur apprenti à un autre, le temps de s'occuper de leurs chatons. Rien que pour cette raison, Petite Ritournelle se promit de ne pas tomber amoureuse du premier venu et encore moins à faire des chatons avec ce dernier ! Peut être que ce serrait mieux ainsi. Elle soupira, mais quand elle sentit le pelage chaud de Complainte des Océans contre le sien, elle releva la tête pour écouter les douces paroles du guerrier.

« Tu sais, je connais un peu Fleur d'Améthyste. Elle vous adore tous les quatre. Une maman n'a jamais de préféré, elle aime tous ses chatons du fond de son cœur. Si parfois tu as l'impression qu'elle préfère Petit Paon, c'est normal, mais je suis sûr que c'est faux. Vous représentez tout pour elle, j'en suis sûr. »

Avait-il raison ? C'est vrai, elle disait tout le temps qu'elle les aimait plus que sa propre vie, qu'ils étaient tout pour elle, et qu'elle les aimait tous autant l'un que l'autre. Mais le pensait-elle vraiment ? Peut être que si elle préférait Petit Paon, c'est parce qu'il est plus fort, et qu'il est voué à devenir un meilleur guerrier que les autres. Pourtant, Petite Ritournelle était déterminée à tout donner, et devenir meilleure encore ! Dressant le poitrail, elle se jura de ne pas se laisser marcher sur les pattes !

« Tu sais, parfois on considère les mâles comme ceux qui protègent le Clan et qui se battent. Ils n'ont pas tort. Vous, les femelles, vous pouvez aussi le faire! Mais vous avez quelque chose que beaucoup d'entre nous n'ont pas : vous avez la raison. Ton frère est turbulent et il ne pense qu'au combat. Il sait jouer de son charme et les Reines tombent souvent dans son jeu. Si toi, elles te grondent, c'est parce qu'elles n'ont certainement pas envie que tu deviennes comme lui! Si lui ne fait que des bêtises, elles sont habituées et donc ne savent plus quoi lui dire. Mais si toi tu es bien sage, et que parfois tu en fais, alors elles te gronderont parce que c'est plus rare. C'est injuste, c'est vrai. Mais en même temps, cela prouve que tu es bien plus sage que ton frère. »

Le guerrier parlait comme s'il savait se que ressentait la chatonne écaille. Mais plus encore, il lui faisait ouvrir les yeux. Finalement, il avait raison sur toute la ligne. Petit Paon était toujours celui qui réveillait la pouponnière en moins de deux, et quand elle, partant d'une bonne intention, voulait le redresser, c'était elle au final qui était rabrouée. Et à chaque cas de figure, c'était la même chose. Et Complainte des Océans avait bien analyser la situation. Comment n'avait-elle pas put le voir plus tôt ? Et peut être que, au final, Fleur d'Améthyste était elle aussi tombée dans le piège, et qu'elle ne l'aimait peut être pas plus mais autant. La seule différence était qu'elle ne savait plus comment faire avec son fils. Écarquillant les yeux, Petite Ritournelle comprit peu à peu beaucoup de choses. Elle se rendit surtout compte que le guerrier avait sut la guider, l'éclairer. Elle leva les yeux vers lui, impressionnée. Elle fut soudainement prise d'une grande affection pour lui. Pourquoi voulait-il l'aider elle ?

« Je crois qu'on devrait toujours chérir notre famille, même si parfois, on se dispute avec elle. Ce sont les chats qui te comprennent le mieux, qui t'aiment comme tu es, bien que tu ne t'en rendes pas compte. Je suis sûr que tu aimes profondément Petit Paon, Petit Lotus et Patte de Fée, même si parfois, ils t'exaspèrent. Il faut profiter de chaque moment passé avec eux ... S'ils venaient à disparaître, ne crois-tu pas que tu t'en voudrais à vie de ne pas les avoir aimé de tout ton cœur? »

La chatonne était rarement émue. Pourtant là, les paroles du mâle avaient sut la tirer de son caractère fier et assuré. Elle se sentait à la fois vulnérable et protégée. Dépouillée de son fort comportement, mais aussi rassurée par la présence de Complainte des Océans. Celui-ci savait quoi dire quand il le fallait, et il semblait savoir tant de chose. Il avait vu juste à chaque fois. Il avait raison, elle aimait sa famille de tout son coeur, même si elle rechignait à l'avouer. Mais eux, se rendaient-ils compte qu'elle pouvait être à la hauteur de leurs espoir ?

« Je ne l'avais pas vu sous cet angle... Bien sûr que je les aime, ils sont ma famille. Et on se dispute souvent... Mais comment pourrais-je les protéger, si eux ne se rendent pas compte que j'en suis capable ? »
http://catsdestiny.forumgratuit.org







Adulte:
 




avatar
Fatalité du DestinAncien membre adoré ♥
Messages : 140Date d'inscription : 28/12/2013Age : 18Localisation : Partout et nul part.
MessageSujet: Re: Il faut de tout pour faire un monde, même toi papa tu as ta place. [PV Complainte des Océans]   Lun 10 Mar - 16:33

« Je ne l'avais pas vu sous cet angle... Bien sûr que je les aime, ils sont ma famille. Et on se dispute souvent... Mais comment pourrais-je les protéger, si eux ne se rendent pas compte que j'en suis capable ? »

Complainte des Océans fut tiré de sa torpeur. Il reposa un regard doux sur la chatonne. En réalité, il commençait à la cerner. Elle paraissait moins assurée qu'elle ne le laissait paraître. Elle doutait un peu d'elle. Le Guerrier noir et blanc réfléchit un instant. Il devait trouver les bons mots pour convaincre la chatte écaille que ses frères et sa sœur savaient ce dont elle était capable. Petite Ritournelle paraissait forte, rien que dans ses propos. Ses frères et sa sœur la connaissaient mieux que quiconque, ils devaient savoir de quoi elle était capable. Elle semblait tenir tête à son frère avec vaillance. Pourtant, parfois, s'était encore plus dur de se disputer avec quelqu'un qu'on aime qu'avec un ennemi, ou un inconnu.

- Ils t'aiment autant que tu les aimes. Toi, tu connais leurs faiblesses et leurs forces. Tu sais ce dont ils sont capables. C'est pareil pour eux. Même s'ils ne te l'ont pas forcément dit, je suis certain qu'ils connaissent ton potentiel. Parfois, on ne dit pas toujours tout.

Il ne pouvait cesser de se poser des questions, lui-même. Aurait-il été prêt à défendre un frère, ou une sœur? Certainement. Il les aurait profondément aimé. Peut-être serait-il devenu le meneur de la troupe, ou le soumis. Peut-être le conseiller, le confident. Dans tous les cas, il aurait appris à les connaître. Leur réaction, leurs rêves, leurs craintes. Ce serait devenu ses moitiés. Il ne savait pas si la chatonne considérait sa fratrie comme telle. Lorsqu'ils auraient appris tous les quatre à s'aimer avec leurs différences et leurs ressemblances, ils créeraient certainement un lien indestructible. Avec l'âge, cela viendrait. Il fallait être patient. Ils étaient encore jeunes. Ils n'avait même pas encore quatre lunes, et c'était normal qu'ils se disputent encore.

- L'important c'est que tu saches, toi, que tu en es capable. Au fil du temps, vous allez apprendre à vivre ensemble, sans vous disputez. Vous serez peut-être séparés par vos ambitions et vos objectifs. Mais il ne faut pas se laisser aveugler par le pouvoir. Le plus important dans la vie, ce n'est pas de devenir un chat puissant et dominateur. La famille, les amis, tous les liens que tu entretiens avec tes proches, c'est ça le trésor d'une vie. Sans ça, nous ne sommes plus rien.

Il savait de quoi il parlait. Désormais que sa famille n'était plus, sa vie n'était plus non plus. Il ne faisait qu'errer, parce qu'il l'avait promis. Jolie Chanson voulait qu'il soit heureux, mais comment le pouvait-il? Il n'avait plus rien. Plus de famille, plus d'amis. Il s'était si longtemps sentit inutile. Aujourd'hui, il retrouvait un peu de son entrain, grâce à Petite Ritournelle qui inconsciemment, lui avait ouvert quelque peu les yeux. Un frémissement parcouru son corps. Douceur d'Automne avait commencé son ouverture sur la vérité. Fleur d'Améthyste avait appuyé les propos de la Lieutenante de la Lumière. Et désormais, Petite Ritournelle, une simple chatonne innocente, venait de creuser un peu plus la brèche qui lui permettrait de remonter à la surface, de respirer à nouveau. Le travail n'était pas terminé, mais il n'était plus à un point mort.

- Merci Petite Ritournelle, merci pour tout, souffla-t-il.




Complainte des Océans:
 

Fatalité du Destin:
 
Chef du Clan de la Brume
avatar
Étoile de MandragoreChef du Clan de la Brume
Messages : 1484Date d'inscription : 18/01/2012Age : 20
MessageSujet: Re: Il faut de tout pour faire un monde, même toi papa tu as ta place. [PV Complainte des Océans]   Lun 10 Mar - 17:28

« Ils t'aiment autant que tu les aimes. Toi, tu connais leurs faiblesses et leurs forces. Tu sais ce dont ils sont capables. C'est pareil pour eux. Même s'ils ne te l'ont pas forcément dit, je suis certain qu'ils connaissent ton potentiel. Parfois, on ne dit pas toujours tout. »

C'était vrai. Que ce soit Petit Paon, Patte de Fée ou Petit Lotus, elle les connaissait sur le bout des pattes. Et, elle savait qu'ensemble, ils se complétaient et savaient s'entraider quand il le fallait. Elle se souviendrait toujours du jour où, alors que Fleur d'Améthyste était sorti faire un tour, le quatre chatons avaient décidés de faire le tour du camp. Seulement, alors que Petite Ritournelle et Petit Paon se disputaient à propos de celui ou celle qui devait décider de la prochaine tanière qu'ils visiteraient, Patte de Fée était accourue vers eux en hurlant. Alertés, les deux petits la suivirent en oubliant leur querelle. Aussitôt, ils remarquèrent Petit Lotus entièrement emmêlé dans les ronces au bord du camp, des épines dans le pelage de toute part. Alors, pour sauver leur frère, ils avaient œuvré ensemble, s'appuyant sur les qualités de chacun pour l'en sortir. La force de Petit Paon qui l'en avait extirpé, la douceur de Patte de Fée pour que Petit Lotus ne panique pas et le rassurer, tandis que Petite Ritournelle dirigeait les opérations, veillant à ce que Petit Paon fasse le moins de mal à son frère. Et, dans l'harmonie, ils avaient put le sortir de là. Bien entendu, quand Ombre d'Argent vit les quatre petits venir dans son antre, dont un couvert d'épines, elle n'avait pas tardé à avertir Fleur d'Améthyste. Pourtant, malgré qu'ils se furent gronder, les petits avaient été fiers d'eux, car ensemble, il avaient put sortir de ce mauvais pas.

« L'important c'est que tu saches, toi, que tu en es capable. Au fil du temps, vous allez apprendre à vivre ensemble, sans vous disputez. Vous serez peut-être séparés par vos ambitions et vos objectifs. Mais il ne faut pas se laisser aveugler par le pouvoir. Le plus important dans la vie, ce n'est pas de devenir un chat puissant et dominateur. La famille, les amis, tous les liens que tu entretiens avec tes proches, c'est ça le trésor d'une vie. Sans ça, nous ne sommes plus rien. »

La jeune chatte gonfla le poitrail. Maintenant oui, elle en était certaine. Elle n'avait jamais remarqué qu'elle pouvait, avec sa famille, tout surpasser. Ensemble, ils iraient loin. Et même dans les plus mauvais moments, jamais ils ne laisseraient tomber l'un des leurs. Unis, pour toujours.

« Merci Petite Ritournelle, merci pour tout. »

Écarquillant les yeux, la chatonne se demanda pourquoi le guerrier la remerciait. C'était plutôt à elle de le remercier, de lui avoir ouvert les yeux. Maintenant elle se sentait plus forte, et prête à protéger ses frères et soeurs. Même si Petit Paon avait assuré qu'il prenait la charge de leur protection, elle restait la première née. Alors, c'était son devoir à elle. Désormais elle se montrerai plus indulgente avec eux. Pleine de reconnaissance, elle se leva et, se tournant vers le matou, lui fit une petite léchouille sur la patte, au point le plus haut qu'elle pouvait atteindre.

« Merci à toi Complainte des Océans ! Et merci pour la souris. »

Soudainement, elle entendis un miaulement derrière elle. Se retournant, Petite Ritournelle remarqua Fleur d'Améthyste à l'entrée de la pouponnière, entourée de Petit Paon, Petit Lotus et Patte de Fée. Sa mère l'appelait pour qu'elle les rejoigne. Voyant toute sa famille réunie ainsi, l'attendant, elle eu du baume au coeur. Dans le regard de sa mère, elle ne put voir que de l'amour envers sa fille. Regard qu'elle avait en permanence, mais que la chatonne n'avait jamais réellement vu. Chez Petit Lotus, il attendait sa soeur impatiemment, et semblait avoir hâte de jouer avec elle. Patte de Fée, souriante et assise calmement, n'attendait que sa soeur, prête à lui raconter sa journée durant la tété. Puis enfin Petit Paon, un regard triomphant en pensant au petit combat qui s'annonçait entre eux. Ronronnant, elle s'apprêta à courir vers eux, quand elle oublia Complainte des Océans, et lui lança un dernier regard.

« Fleur d'Améthyste m'appelle, nous avons passé assez de temps à l'extérieur pour aujourd'hui. Bonne fin de journée, et à la prochaine fois. J'ai passé un bon moment avec toi ! »

Après un dernier regard et un sourire, la femelle s'en retourna, et trottina vers sa petite famille, la queue bien dressée et toute heureuse. Jamais encore elle ne s'était sentie aussi fière et comblée d'avoir la famille qu'elle avait. Quand elle les rejoignit, elle toucha le museau de chacun, se qui les surpris tous. Mais finalement, chacun ronronna et tous entrèrent dans leur tanière, collés l'un à l'autre et riant de bon coeur.
http://catsdestiny.forumgratuit.org







Adulte:
 




avatar
Fatalité du DestinAncien membre adoré ♥
Messages : 140Date d'inscription : 28/12/2013Age : 18Localisation : Partout et nul part.
MessageSujet: Re: Il faut de tout pour faire un monde, même toi papa tu as ta place. [PV Complainte des Océans]   Mar 11 Mar - 19:06

« Merci à toi Complainte des Océans ! Et merci pour la souris. »

Complainte des Océans la regarda avec tendresse. Puis, comme si la scène qui suivit était tout droit sorti d'un film sentimental à faire pleurer, la famille de Petite Ritournelle s'aligna devant la Pouponnière. Petit Lotus et Patte de Fée respiraient toujours autant un calme et une sérénité assez impressionnante pour leur jeune âge. Quant à Petit Paon, il semblait déjà prêt à livrer bataille. Ils étaient tous différents et pourtant, ils partageaient tout ensemble. La magnificence d'une famille unie. Fleur d'Améthyste prenait si bien soin d'eux. C'était une mère formidable, ça se voyait en un seul coup d'œil. Le Guerrier noir et blanc s'attendait à ce que la chatonne les rejoigne sans hésiter, pourtant elle se retourna vers lui, pour le saluer une dernière fois.

« Fleur d'Améthyste m'appelle, nous avons passé assez de temps à l'extérieur pour aujourd'hui. Bonne fin de journée, et à la prochaine fois. J'ai passé un bon moment avec toi ! »

Il hocha la tête doucement et la regarda s'éloigner en trottant. Assis, il observa la scène touchante et précieuse qui se déroula sous son regard attendri. Petite Ritournelle toucha le museau de toute sa petite famille. Puis, sans un regard en arrière, ils disparurent dans la tanière à l'odeur de lait, comme s'ils n'avaient été que des illusions. Le ciel s'était assombri, la nuit n'allait pas tarder de tomber. Le Camp se remplissait petit à petit tendis que les anciens et les reines rentraient au chaud dans leur antre. Personne ne jeta un regard au guerrier noir et blanc, solitaire, qui se tenait assis face à la Pouponnière, un cadavre de souris devant les pattes. Si quelqu'un avait fait attention à lui, l'aurait observer, il aurait vu des larmes couler le long de son museau pour s'écraser sur le sol. Pourtant, l'harmonie qui régnait dans la clairière ne se brisa pas, et dans une légère brise, les larmes salées du petit chat s'envolèrent loin.




Complainte des Océans:
 

Fatalité du Destin:
 
Chef du Clan de la Brume
avatar
Étoile de MandragoreChef du Clan de la Brume
Messages : 1484Date d'inscription : 18/01/2012Age : 20
MessageSujet: Re: Il faut de tout pour faire un monde, même toi papa tu as ta place. [PV Complainte des Océans]   Mar 11 Mar - 19:35

[RP terminé, +10 points de réputations pour les Ténèbres. Merci pour le RP. :3]
http://catsdestiny.forumgratuit.org







Adulte:
 




Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Il faut de tout pour faire un monde, même toi papa tu as ta place. [PV Complainte des Océans]   

 
Il faut de tout pour faire un monde, même toi papa tu as ta place. [PV Complainte des Océans]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Il faut de tous pour faire un monstre [pv Elle]
» cherche personne pour faire évoluer mon machopeur
» G20, des mesures adoptées pour faire face à la crise
» « Tout passe en ce monde, sauf le café dans les mauvais filtres.» .free.
» [Jour I] Pour faire partie du « petit noyau », du « petit groupe », du « petit clan » des Verdurin ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cats Destiny :: Nostalgie :: Archives :: Rp terminés ou abandonnés :: Rp Terminés-