Saison des Feuilles Vertes
L'eau est haute, et le paysage est méconnaissable. La pluie est toujours très présente, et la température vacille entre 10°C et 18°C. Le gibier est difficile à trouver.

cats destinycats destinycats destiny Dernière gazette parue

Partagez | .
 

 « Lorsque le Papillon vient trouver le Lion. » [PV : Étoile du Papillon]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Chef du Clan de la Lumière
avatar
Étoile SibyllineChef du Clan de la Lumière
Messages : 1786Date d'inscription : 07/07/2013Age : 19Localisation : France
MessageSujet: « Lorsque le Papillon vient trouver le Lion. » [PV : Étoile du Papillon]   Mer 11 Juin - 21:25


Fureur du Lion

Lorsque le Papillon vient trouver le Lion.
feat Étoile du Papillon

Le Soleil teintait le ciel azur de la belle saison d’une magnifique couleur jaunâtre. Mêlée au ciel, les teintes prenaient des couleurs très variables, allant du jaune ambré au bleu de France en passant par de magnifiques teintes parmi lesquels on pouvait noter le jaune de chrome, le vert lime et le bleu guède. Dans la forêt, éveillée depuis l’aube, le doux parfum des fleurs, des feuilles et des animaux enivraient tous les félins, prédateurs ou promeneurs, dotés du sens de l’odorat, passant par là. Les proies quant à elles ne cherchaient pas à émerveiller leurs délicates narines mais cherchaient à l’aide de celles-ci de quoi se nourrir, tout en évitant les très nombreux dangers auxquels elles étaient confrontées. La lande n’en était pas moins charmante, dépourvue d’arbre, cette partie, qui formait un tout avec la forêt, était nimbée de magnifiques lueurs descendant directement du Soleil lui-même. Comme dans la forêt, diverses senteurs s’y trouvaient, certes différentes, mais tout aussi agréables, sinon plus. C’est dans cette lande que le Clan des Lueurs avait élu domicile. Et c’est dans ce Clan qu’était né Fureur du Lion, qui aujourd’hui était un chat ayant tant vécu. En effet, il était bien loin d’être né de la dernière pluie. Ce dernier était roulé en boule depuis la veille dans la tanière des Guerriers. Lorsqu’il s’éveilla et qu’il sortit de l’antre, il eut l’étrange impression d’avoir dormit une éternité puisque le Soleil était déjà à son zénith. Or, ce n’était pas le cas. Jamais il n’aurait pu dormir autant. C’était un Guerrier dans l’âme et non un paresseux de chat domestique dépourvu de bon sens et de devoirs. Depuis qu’il était Guerrier, jamais il ne s’était accordé un semblant de journée de repos. Jamais il n’avait failli à ses devoirs de Guerrier. Pas une seule fois. Aujourd’hui, ce ne serait pas le cas non plus. Ce réveil « tardif » s’expliquait tout simplement par le fait qu’il avait monté la garde jusqu’à l’aube avant d’aller se coucher lorsque la relève était venue. Il était donc partit somnoler dans la tanière pour reprendre le peu de force qu’il possédait encore puis il s’était réveillé pour, une fois de plus, s’occuper du Clan qu’il chérissait tant. Une fois dehors, il n’avait pas perdu de temps, il s’était dirigé vers la réserve de gibier, y avait prélevé sa mince part et était partit la dévorer dans un coin d’ombre du promontoire, mi mangeant, mi observant le spectacle que lui offrait cette journée. En effet, le temps qu’il dévora sa proie, il ne quitta pas le ciel d’azur dans lequel trônait le Soleil et sur lequel les fripons de nuages s’amusaient à vadrouiller comme des chatons pouvaient bien le faire. La seule différence était que les nuages se mêlaient aux rayons du Soleil tandis que les chatons traînaient dans les pattes des Guerriers. Une fois la proie engloutit, Fureur du Lion se débarrassa des os de cette dernière comme il en était coutume. Puis, il entama une rapide toilette afin de remettre son vieux mais doux pelage fauve en place. Une fois ceci fait, il se mit à réfléchir à ce qu’il pourrait bien faire aujourd’hui. Serait-il chargé de patrouiller ou bien de chasser ? Flamme Rousse devrait le lui dire. C’était maintenant elle la nouvelle Lieutenante du Clan après qu’Élégance du Papillon soit devenue Étoile du Papillon. Ne le voyant nulle part, Fureur du Lion osa passer sa tête dans l’antre des Guerriers, pour voir si la Lieutenante ni somnolait pas. Il ne la trouva pas. Un haussement d’épaules s’en suivit. Tant pis, il choisirait lui-même la tâche à laquelle il s’appliquerait aujourd’hui. En regardant de nouveau le ciel, mais cette fois-ci pour en noter l’avancée du Soleil, il se dit que la patrouille de midi devait déjà être partit, sans l’avoir attendue. Il ne lui restait plus qu’à partir à la chasse. Il chercha du coin de l’œil, dans tout le Camp, des félins qui pourraient l’accompagner, mais ne vit personne qui ne fût occupé par une autre tâche. Décidant de ne gêner personne dans la tâche qui lui avait été donné, Fureur du Lion décida qu’il irait chasser en solitaire. Peu importe, s’il n’avait pas de compagnie. Il y allait pour chasser, par pour tchatcher de la pluie et du beau temps avec un ou une Guerrière. Résigné, il se dirigea vers la sortie du Clan des Lueurs, celle qu’il connaissait depuis longtemps maintenant. Songeant à quelque chose d’inutile et d’absurde, il se dit qu’il pourrait bien devenir aveugle avec l’âge, il serait tout de même capable de se déplacer, de se nourrir et de, pourquoi pas, tenter de chasser. Laissant ses rêvasseries pour lui, il passa d’un pas enjoué la sortie du Camp.

© Codage par Waize rien que pour sa Patoune ♥




Étoile Sibylline
Fureur du Lion
Loup Vagabond

Étoile Sibylline miaule en #F4FEFE
Fureur du Lion miaule en #C8AD7F
Loup Vagabond miaule en #1FA055
Chef du Clan des Lueurs
avatar
Étoile du PapillonChef du Clan des Lueurs
Messages : 1318Date d'inscription : 06/07/2013Age : 19
MessageSujet: Re: « Lorsque le Papillon vient trouver le Lion. » [PV : Étoile du Papillon]   Jeu 19 Juin - 4:35


« Lorsque le Papillon vient trouver le Lion. »


PV → Fureur du Lion ♥


La jeune cheffe du Clan des Lueurs s'était réveillée tôt, pourquoi ? Vous le saurez certainement bien assez tôt, je ne vais pas vous gâcher cette surprise voyons. Elle était sortie du camp, respirer, s'aérer l'esprit, et surtout réfléchir à son avenir. Elle n'avait plus vraiment de vie de famille, surtout depuis que Brise Rêveuse avait rejoint le clan des Étoiles, et que Chant des Étoiles lui adresse encore moins la parole. Ses parents, eux, avaient rejoint la tanière des anciens depuis un bout de temps maintenant. Elle qui rêvait depuis toujours d'avoir des petits, pour l'instant aucuns mâles n'était intéressé par elle. Finalement, elle finira peut-être sa vie sans descendance ? Seul l'avenir le lui dira. Vous vous demandez peut-être où est notre cher femelle tricolore ? Elle est installée à la plaine venteuse depuis le début de la journée. Ayant déjà attrapé quelques rongeurs, qu'elle rapportera plus tard. Lorsqu'elle aura envie de rentrer. Ce sera très certainement lorsque le soleil, commencera à décliner pour laisser sa place à la lune. Elle n'avait pas la motivation de rentrer, pas maintenant.

Elle s'était peut-être assoupie, mais qu'est-ce que ça pouvait bien faire ? Un membre haut gradé à aussi besoin de sommeil. C'est alors qu'elle senti une odeur, cette odeur, elle avait passé tant de temps avec lui, qu'elle pourrait certainement l'identifier entre mille. C'était celle de son mentor, son confident, du moins, c'est comme ça qu'elle le voit. Elle est très admirative du matou fauve. C'est peut-être même plus que de l'admiration, mais pour elle, ce n'est que ça. Avant même d’apercevoir sa silhouette, la femelle tricolore ne put s'empêcher de se mettre à ronronner et de lui lancer assez fort pour qu'il l'entende.

« Bonjour Fureur du Lion, que viens-tu faire par là ? »

 »HRPG:
 

© Codage par Waize




Murmure Enchanté, Nuage du Paon & Voleur des Bois:
 


Dernière édition par Étoile du Papillon le Sam 4 Oct - 21:06, édité 2 fois
Chef du Clan de la Lumière
avatar
Étoile SibyllineChef du Clan de la Lumière
Messages : 1786Date d'inscription : 07/07/2013Age : 19Localisation : France
MessageSujet: Re: « Lorsque le Papillon vient trouver le Lion. » [PV : Étoile du Papillon]   Mer 2 Juil - 2:08


Fureur du Lion

Lorsque le Papillon vient trouver le Lion.
feat Étoile du Papillon

Fureur du Lion avait à peine quitté le Camp qu’il se mit à courir. Plus rapide que le plus jeune des Guerriers, il partit en direction du territoire de chasse préféré de son Clan : la Plaine Venteuse. Fureur du Lion aimait cet endroit, non pas parce qu’on pouvait y trouver de nombreuses proies, mais parce que les levers et les couchers de soleil étaient magnifiques à cet endroit. Les lueurs qui descendaient du ciel à ces moments de la journée avaient valu le nom du Clan auquel il appartenait : le Clan des Lueurs. Il inspira profondément l’air pur de la plaine et ne ralentit pas l’allure qu’il avait. Malgré son âge, il avait arriverait toujours à courir et ce sur une longue distance et à une vitesse encore considérable. En arrivant sur la Plaine Venteuse, le matou ne ralentit pas et se contenta d’humer l’air à la recherche d’un délicieux fumet de lapin. Il devait chasser pour son Clan, là était sa quête aujourd’hui. Après avoir parcouru une bonne partie de la lande sans rien trouvé, il finit par détecter un parfum. Malheureusement, ce n’était pas l’odeur que son museau désirait trouver. Ce n’était pas celle d’une proie, mais celle d’une « amie ». C’était celle d’une personne que Fureur du Lion appréciait énormément et ne pouvait s’empêcher d’envier et d’en faire sa fierté. Ce délicat fumet appartenait à Étoile du Papillon, son ancienne novice et Cheffe, à présent. En remontant la piste de la chatte, comme l’on traque une proie, Fureur du Lion remarqua que son cerveau avait changé d’objectif. Alors qu’il était partit chassé, il avait choisi de traquer un autre type de proie que celle convoitée par le Clan. Il avait décidé d’aller voir une personne plutôt que de retirer la vie de quelques animaux. Ainsi, en s’approchant, il entendit la voix, reconnaissable, d’Étoile du Papillon :

« Bonjour Fureur du Lion, que viens-tu faire par-là ? »

Fureur du Lion ne s’était donc pas trompée. Ce fumet, ce parfum, cette odeur, appartenait bien à Étoile du Papillon. Puis comme désenvouté par la voix de la chatte, il se rendit compte qu’il faiblissait face son devoir. Il ne devait pas aller parler, il devait chasser. Lorsqu’il huma l’air une autre fois pour s’imprégner du parfum de son ancienne novice, un fumet de lapin lui parvint. Enfin. Il en cherchait un depuis son départ au Camp. Que devait-il faire maintenant ? Aller chasser alors qu’Étoile du Papillon l’invitait plus ou moins à parler ou bien aller la rejoindre ? Dans le premier cas, ce ne serait pas poli, mais ce serait plus juste pour le Clan, ainsi il remplirait ses engagements. Dans le deuxième cas, ce serait poli mais ce ne serait pas respecter vraiment ses engagements. Fureur du Lion fut un instant partagé. Il pesa le pour et le contre de chacune des solutions qui s’offraient à lui et trancha. Il remplirait d’abord son devoir de Guerrier avant d’aller papoter avec sa Cheffe. Il partit au quart de tour et remonta en un rien de temps la piste du lapin qu’il avait débusqué. Une fois en vue, le matou fauve se lança dans une course poursuite avec le lapin dont il sortit, bien évidemment vainqueur. Il finit d’achever la pauvre bête épuisé et changea de direction pour rejoindre Étoile du Papillon. Remontant la piste qu’il avait lui-même laissé puis celle que seul Étoile du Papillon avait empruntée, il se retrouva rapidement devant la belle chatte calico. Fureur du Lion ne put s’empêcher de se sentir ridicule et laid devant tant de beauté. Lui, pauvre être laid, il avait entraîné une chatte si extraordinairement belle et douée. Le Guerrier lâcha sa proie devant la chatte, la salua comme il se devait et prit la parole à son tour afin de lui répondre dans les plus brefs délais :

« Bonjour Étoile du Papillon, j’étais venu chasser vois-tu. Et toi que fais-tu en ce lieu ? »

Fureur du Lion ne put s’empêcher, une fois de plus, d’être fier de son ancienne Apprentie. Elle était devenue radieuse et surtout, elle était devenue Cheffe. Pour lui, c’était la plus belle chose qui pouvait arriver à une personne, après avoir des chatons. Vint alors un songe étrange au matou. Comment se faisait-il qu’aucun mâle ne tournait autour d’une si belle chatte ? S’il avait eu l’âge et les sentiments, Fureur du Lion serait déjà en train de faire milles choses pour tenter de la séduire. Hors, ce n’était plus de son âge et à quoi bon ? Personne ne pouvait aimer un vieillard comme lui, qui faisait passer son Clan avant tout le reste. La preuve, son Clan avait primé sur sa vie. Il n’était qu’un Guerrier parmi tant d’autres et parmi les plus miséreux. En effet, bien qu’il ait vécu longtemps, qu’il ait de l’expérience et qu’il soit toujours en vie, il n’avait pas connu les joies de l’amour et d’être parent. Lorsqu’il était jeune, jamais il n’avait pensé à trouver une compagne, et il le regrettait quelque peu maintenant. Le matou tomba dans des songes peu profonds, étant semi-présent dans la Plaine Venteuse.

© Codage par Waize rien que pour sa Patoune ♥




Étoile Sibylline
Fureur du Lion
Loup Vagabond

Étoile Sibylline miaule en #F4FEFE
Fureur du Lion miaule en #C8AD7F
Loup Vagabond miaule en #1FA055


Dernière édition par Étoile Sibylline le Jeu 25 Sep - 11:38, édité 1 fois
Chef du Clan des Lueurs
avatar
Étoile du PapillonChef du Clan des Lueurs
Messages : 1318Date d'inscription : 06/07/2013Age : 19
MessageSujet: Re: « Lorsque le Papillon vient trouver le Lion. » [PV : Étoile du Papillon]   Mar 8 Juil - 5:24


« Lorsque le Papillon vient trouver le Lion. »


PV → Fureur du Lion ♥


La femelle tricolore fut en un premier temps surprise de ne recevoir aucune réponse du matou qu'elle avait pourtant cru sentir quelques instants plus tôt. Il ne l'avait peut-être pas entendu après tout, peut-être était-il en pleine chasse et Etoile du Papillon venait l'avait appelé pendant ce temps là, d'où le fait qu'il ne lui répondait pas. C'est une solution comme une autre, non ? Quelques instants plus tard, elle le vit arriver, elle n'avait donc pas rêvé. Elle arrivait même à distinguer le pelage d'un lapin entre ses mâchoires. Il chassait donc bien. Arrivé devant la femelle, il lâcha sa proie, pour pourvoir la saluer. La calico ne s'y fera certainement jamais d'ailleurs.

« Bonjour Étoile du Papillon, j’étais venu chasser vois-tu. Et toi que fais-tu en ce lieu ? »

Pourquoi était-elle venue ? Simplement pour réfléchir à ce qui allait se passer dans le futur, son avenir. A toutes ses choses auxquelles elle n'aura peut-être pas le droit de devenir étant désormais chef de clan, ayant toutes ses plus ou moins grosses responsabilités sur les épaules.

« Je suis venue ici pour réfléchir vois-tu. De choses plus ou moins compliqués si on peut dire ça comme ça. Belle prise au passage. »

Elle avait tellement de choses à dire, Fureur du Lion était devenu après avoir été son mentor, comme un confident pour elle, bien qu'elle ne l'admire réellement en secret. Elle avait bien trop d'estime en lui pour le dire. Ce qui est d'ailleurs dommage. Un autre sentiment à l’égard du vétéran était aussi présent au fond d'elle, mais elle n'arrivait pas à déterminer quoi. Elle se sentait légère comme une plume, et surtout apaisée. Mais qu'est-ce que tout cela pouvait bien dire ? Elle n'en avait pas la moindre idée. C'était très certainement du au fait qu'elle le considère comme un membre de sa famille, non ?

»HRPG:
 


© Codage par Waize




Murmure Enchanté, Nuage du Paon & Voleur des Bois:
 


Dernière édition par Étoile du Papillon le Sam 4 Oct - 21:07, édité 1 fois
Chef du Clan de la Lumière
avatar
Étoile SibyllineChef du Clan de la Lumière
Messages : 1786Date d'inscription : 07/07/2013Age : 19Localisation : France
MessageSujet: Re: « Lorsque le Papillon vient trouver le Lion. » [PV : Étoile du Papillon]   Lun 4 Aoû - 17:26


Fureur du Lion

Lorsque le Papillon vient trouver le Lion.
feat Étoile du Papillon

Ah les songes, les rêves, les pensées, tant de mots désignant plus ou moins la même chose. Fureur du Lion était embourbé dedans. Il avait même parfois du mal à s'en sortir. Souvent, il était submergé par des vagues et des vagues de pensées, le forçant à réfléchir aux grandes questions, à sa vie, à son Clan et à de nombreuses autres thématiques. On pourrait croire qu'il avait reçu là un don. Or, il n'en était pas un, puisque chaque être vivant sur cette belle planète est doté de la force de pensée. Certains servent s'en servir, d'autre non, certains s'en servent à bon escient, d'autre pour réfléchir à des complots, ainsi va le monde. Juste, injuste, il est comme tel. Fureur du Lion était maintenant plongé dans des pensées d'amours manqués, de chances loupés et de chemins pris pour le bien de son Clan et non pour le sien. Durant toutes ces lunes, il avait été trop altruiste et bienfaisant. Il avait toujours fait passer les autres et son Clan avant sa propre personne. En somme, c'était quelque chose de toute à fait honorable, mais il avait l'impression d'avoir raté quelque chose. Il souffrait du fait qu'il n'ait jamais rencontré la bonne personne pour fonder une famille, ou tout simplement n'avait-il pas les yeux assez ouverts pour le voir. Durant toutes ses années, ses lunes, il avait été aveugle à lui-même et à l'amour dont il avait besoin et qu'il pouvait donner. En y réfléchissant, il aurait certainement fait un bon père, protecteur et indulgent avec ses petits. Bwarf. Qu'importe. C'était déjà loin derrière lui. Comment, à cet âge, il pourrait faire pour trouver une âme sœur ? Et puis, serait-elle encore capable d'avoir des petits ? En aurait-elle la force ? L'envie ? Fureur du Lion lâcha un soupir inaudible. Il avait vraiment raté un train, une porte, un chemin avait été fermé. A cette idée plutôt funèbre, il se surpris à sourire. Il n'avait tout de même pas tout perdu ! Il devait déjà s'estimer d'être heureux d'être encore vivant. Il avait eut une longue vie fleurissante. On lui avait donné rapidement sa chance en lui confiant un Apprenti, puis deux, puis trois... Une de ces apprentis, sa "préférée" était devenu Lieutenante puis Cheffe. Il avait quand même bien vécu, il avait emmagasiné bons nombres d'informations, de savoir. Il avait rencontré des personnes géniales, d'autre un peu moins. Il avait de nombreuse fois défendu son Clan contre les Clans rivaux. Il avait de nombreuse fois prouver sa bravoure et sa force, au gré des combats. Il avait de nombreuse fois prouvé qu'il était digne de confiance, en montant la garde devant le Camp. Il avait prouvé sa bonne volonté, en aidant plusieurs fois les jeunes mentors et les jeunes Guerriers en difficulté. Il avait prouvé sa loyauté, en choisissant plusieurs fois de défendre son Clan plutôt que ses amis se trouvant dans les autres Clan. Il avait prouvé qu'il était de bons conseils en conseillant plusieurs fois son Chef, en lui faisant part de son avis. Il avait prouvé qu'il était réfléchit, en montrant qu'il savait garder son sang-froid en de nombreuses circonstance. Il avait prouvé son courage, en se lançant, malgré l'adversité, la faim ou la douleur, dans bons nombres de batailles pour aider les membres de son Clan, de sa "famille".

« Je suis venue ici pour réfléchir vois-tu. De choses plus ou moins compliqués si on peut dire ça comme ça. Belle prise au passage. »

Fureur du Loin faillit sauter de surprise lorsque la femelle avait pris la parole. Lui qui était en train de rêvasser n'avait pas fait attention au monde extérieur, c'est-ce qui arrivait souvent à vrai dire. Quand il pensait, il n'y avait plus rien autour, tout se passait dans sa tête et non autour de lui. Alors comme ça, elle n'était pas venu chasser en ce lieu, comme lui, elle y était venu pour réfléchir. Mais réfléchir à quoi ? Qu'est-ce qui pouvait bien la tracasser comme cela ? Les responsabilités qui lui étaient assignées ? Pourtant, elle semblait si bien s'y tenir. Elle semblait faite pour le rôle de Cheffe, elle parvenait toujours à tout faire dans les temps et même à avoir parfois deux tours d'avance. Peut-être qu'elle portait un masque, un masque cachant ce qu'elle pensait réellement. Il n'empêche que si c'était ça, elle décevrait vraiment son ancien mentor. Il ne l'avait pas éduqué de la sorte. Il lui avait toujours dit de dire ce que va et ne va pas, ce qu'elle pense et de ne pas erroné la vérité, mis à part si la situation l'y obligeait. Fureur du Lion secoua sa tête, il ne croyait pas un mot de ce à quoi il venait de penser. Jamais son Apprentie ne s'était comportée de la sorte, alors pourquoi aujourd'hui ? Ce n'était pas possible. Tiens, elle l'avait également félicité sur sa prise. La matou au pelage fauve se rappelai de l'époque ou c'était le contraire, ou Fureur du Lion félicitait son Apprentie à chaque prise réussie. C'était la bonne époque ! M'enfin. Il fallait bien que les choses changent. Le Vétéran baissa la tête et observa sa proie. C'est vrai que ce lapin n'était pas des plus petits. Il pourrait nourrir tous les Anciens ou bien toute la pouponnière, du moins pour ceux n'étant pas trop gourmand. Fureur du Lion se retint de ronronner. Il réfléchit un petit moment à ce qu'il pouvait bien dire à Étoile du Papillon. Leur entrevue ne pouvait pas se finir comme ça, là maintenant, alors qu'elle venait à peine de commencer. Comme ils étaient là, ils pouvaient bien profiter de ce que leur offrait le destin, un petit moment à partager, comme dans le bon vieux temps. Après avoir réfléchi un petit moment, le Vétéran trouva ses mots et ouvrit la gueule et un son en sorti :

« Merci. Dis-moi, qu'est-ce qui te tracasse ? Quelque chose ne va pas ? C'est en rapport avec ton rôle de Cheffe ? Tu trouves que cela plus difficile que tu l'aurais imaginé ? »

© Codage par Waize rien que pour sa Patoune ♥




Étoile Sibylline
Fureur du Lion
Loup Vagabond

Étoile Sibylline miaule en #F4FEFE
Fureur du Lion miaule en #C8AD7F
Loup Vagabond miaule en #1FA055


Dernière édition par Étoile Sibylline le Jeu 25 Sep - 11:38, édité 1 fois
Chef du Clan des Lueurs
avatar
Étoile du PapillonChef du Clan des Lueurs
Messages : 1318Date d'inscription : 06/07/2013Age : 19
MessageSujet: Re: « Lorsque le Papillon vient trouver le Lion. » [PV : Étoile du Papillon]   Sam 20 Sep - 3:57


« Lorsque le Papillon vient trouver le Lion. »


PV → Fureur du Lion ♥

Etoile du Papillon regardait son ancien mentor, comment se faisait-il qu'il était toujours seul ? C'est pourtant un brave chat, qui mériterait d'être aimé.. Ce dernier baissa la tête, observant son lapin, la tricolore fit de même, c'était vraiment une belle prise, elle réussirait certainement à nourir les anciens à elle seule.

« Merci. Dis-moi, qu'est-ce qui te tracasse ? Quelque chose ne va pas ? C'est en rapport avec ton rôle de Cheffe ? Tu trouves que cela plus difficile que tu l'aurais imaginé ? »

Est-ce que quelque chose la tracassait ? Trop de choses tournaient dans sa tête en ce moment. La fin d'assemblée tendue entre deux clans, bien que le sien ne soit pas impliqué, elle espérait que l'histoire entre le Clan de la Brume et celui de la Lumière allait s'arranger sans accrochage. Sa famille lui manquait, et elle désespérait de trouver un compagnon qui voudrait bien d'elle. Elle ne voulait pas finir sa vie sans avoir connu le bonheur d'être mère. Elle qui aime tellement aller voir les chatons de son clan, jouer un peu avec eux, ce ne doit pas être la même chose lorsqu'on est mère sois-même.

« Oh non, ce n'est rien de tout ça, ne t'en fais pas. C'est peut-être même plus compliqué que je ne l'avais imaginé à raconter ... »

Elle fixa ses prunelles bleues dans celles vertes de Fureur du Lion, attendant une réponse de sa part. Ressentant quelque chose d'étrange envers le félin fauve, et particulièrement aujourd'hui. Qu'est-ce que ça pouvait bien être ? Elle n'en avait pas la moindre idée, certainement l'admiration qu'elle ressentait pour lui, et ce depuis qu'elle est toute petite.

»HRPG:
 

© Codage par Waize




Murmure Enchanté, Nuage du Paon & Voleur des Bois:
 


Dernière édition par Étoile du Papillon le Sam 4 Oct - 21:07, édité 2 fois
Chef du Clan de la Lumière
avatar
Étoile SibyllineChef du Clan de la Lumière
Messages : 1786Date d'inscription : 07/07/2013Age : 19Localisation : France
MessageSujet: Re: « Lorsque le Papillon vient trouver le Lion. » [PV : Étoile du Papillon]   Sam 4 Oct - 20:37


Fureur du Lion

Lorsque le Papillon vient trouver le Lion.
feat Étoile du Papillon

Les yeux de Fureur du Lion ne quittèrent pas la jeune Cheffe. Il avait parlé avec une franchise pas très étonnante, venant de lui et s'intéressait beaucoup à la femelle. Pourquoi ? Étant donné qu'elle était la Cheffe de son Clan ? Étant donné qu'elle était son ancienne Apprentie ? Pour une tout autre raison ? Il ne le savait pas lui-même. Il lui semblait ressentir beaucoup plus que de la fierté en lui, pour cette chatte. Il ne connaissait pas ce sentiment fort. Il ne l'avait jamais éprouvé. C'était quelque chose de nouveau, d'étrange. Quelque chose qui ne lui plaisait, manifestement pas. Avec tout le savoir qu'il avait en lui, il ne savait même pas ce que c'était et l'ignorance le perturbait vraiment. Ne pas pouvoir mettre un mot, une expression ou même une définition sur quelque chose le perturbait réellement. À son âge, il pensait avoir déjà tout ressentit et vécu, mais apparemment, il se trompait. Une soif nouvelle s'installa en lui comme un chat peut s'installer dans une litière pour une nuit. Cette envie de savoir, de connaître, resterait en lui jusqu'à ce qu'il connaisse la signification de tout cela. Il se le promit. Voilà que le vieux matou gagnait une nouvelle quête, une nouvelle mission. Il allait devoir questionner les autres félins, parler avec tous de ce qu'il ressentait afin d'en connaître la source. Il le désirait plus que tout.

Le vieux mâle désirait, plus que de connaître la signification de cette étrange sensation, savoir ce qui tracassait la jeune femelle. Elle avait encore la vie devant elle. Elle avait tout pour être heureuse. Un rang lui conférant pouvoir, crainte et respect à la fois. Un physique tapageur. Un caractère doux et comme il y en a peu. Et assez de responsabilités pour ne pas passer ses journées à ruminer et à faire la même chose que la veille, geste pour geste. Fureur du Lion avait vécu dans cette routine, de faire toujours la même chose, ou presque. Toute sa vie, il l'avait consacrée à son Clan, il avait chassé tous les jours, patrouillé le plus souvent possible, entraîné tous les Apprentis qu'on lui avait confiés et mené à bien toutes les missions dont on l'avait chargé. En somme, cela pouvait paraître très diversifié, mais plusieurs fois, il s'était rendu compte que sa vie n'était qu'une routine continuelle, un chemin se répétant à l'infini, jamais de choses spécialement nouvelles, qui sorte de l'ordinaire. Cette rencontre au milieu de la lande avait quelque peu stoppé sa routine. Elle l'avait pour le moins briser. D'habitude, lorsqu'il partait chasser, le félin au pelage fauve, ne rencontrait personne sinon des camarades qui faisaient la même chose que lui, par conséquent, il ne prenait pas le temps de s'arrêter dans sa pseudo mission pour parler avec ces camarades qu'il aurait la joie de retrouver à la fin de sa partie de chasse. En l'occurrence, il aurait pu faire de même avec Étoile du Papillon, sauf que cette chatte n'était pas comme les autres et que sa mine inquiétait beaucoup le vétéran qui sacrifiait de son temps de chasse pour elle, pour essayer de régler ses problèmes. Il aimait bien rendre service de la sorte, en essayant de trouver des alternatives aux problèmes de ses amis ou non.

« Oh non, ce n'est rien de tout ça, ne t'en fais pas. C'est peut-être même plus compliqué que je ne l'avais imaginé à raconter ... »

Fureur du Lion but les paroles de la meneuse comme il se délecterait d'une eau claire et fraîche. Ces mots, bien qu'ayant un sens tout autre, résonnaient tel une mélodie dans ses oreilles. La voix de la meneuse avait beau avoir un petit côté inquiétant, elle était si jolie, si douce. Le félin qui s'était essentiellement concentré sur les sons plutôt que sur le sens, changea de point d'entente. Ainsi, il se rendit compte que la femelle semblait aller encore plus mal que ce qu'il pensait. Qu'est-ce qui pouvait la tracasser plus que ses nouvelles obligations de meneuse ? Le Vétéran voulait plus que tout entendre ce qui embêtait la féline. Elle était tout pour lui, du moins, elle était sa plus belle réussite. Elle était celle qui avait été plus loin que lui dans l'échelle sociale. Elle avait gravit les échelons et était devenue Cheffe, ce qu'il avait toujours voulu être, mais son destin était tout autre. Le Clan des Étoiles n'avait pas voulut faire de lui un Chef. Il s'en était bien rendu compte en voyant son Apprentie devenir Lieutenante, puis Cheffe et Flamme Rousse succéder à la femelle tricolore. Le mâle n'en avait pas voulu à la femelle tricolore d'avoir choisis Flamme Rousse comme Lieutenante. Bien que cette dernière venait d'ailleurs et avait parfois des remontées de bribes de souvenirs étranges, elle avait su se montrer à la hauteur de tous et s'était fait une place à coup de griffes et de crocs, comme n'importe quel chat sauvage. Retournant à ce qui le préoccupait activement, plus que de savoir ce qu'était que ce nouveau sentiment à l'égard de la femelle, il fixait intensément les deux iris bleus d'Étoile du Papillon. Il aurait pu se perdre dans cette magnificence de la nature, ces deux perles bleues. Il voulait savoir ce qui tracassait cette belle et jeune chatte. Il lui fallait savoir. S'il voulait que le Clan batte à son fort, il fallait que la meneuse de ce Clan soit en bonne santé physique et morale. Il fallait qu'elle crache le morceau, il le fallait pour qu'il puisse l'aider. Il voulait l'aider et il le ferait. Ouvrant sa gueule fauve, il laissa percer sa voix quelque peu rauque :

« Étoile du Papillon. Ma chère amie, j'aimerais réellement savoir ce qui te tracasse. Je voudrais le savoir pour t'aider. Je le désire plus que tout au monde. Un Clan ne peut être fort sans sa meneuse. Il faut que tu aies les idées claires pour diriger correctement tes camarades. Je peux t'aider si tu le souhaites, ou partir et te laisse ruminer seule. »

© Codage par Waize rien que pour sa Patoune ♥




Étoile Sibylline
Fureur du Lion
Loup Vagabond

Étoile Sibylline miaule en #F4FEFE
Fureur du Lion miaule en #C8AD7F
Loup Vagabond miaule en #1FA055
Chef du Clan des Lueurs
avatar
Étoile du PapillonChef du Clan des Lueurs
Messages : 1318Date d'inscription : 06/07/2013Age : 19
MessageSujet: Re: « Lorsque le Papillon vient trouver le Lion. » [PV : Étoile du Papillon]   Sam 6 Déc - 2:17


« Lorsque le Papillon vient trouver le Lion. »


PV → Fureur du Lion ♥

« Étoile du Papillon. Ma chère amie, j'aimerais réellement savoir ce qui te tracasse. Je voudrais le savoir pour t'aider. Je le désire plus que tout au monde. Un Clan ne peut être fort sans sa meneuse. Il faut que tu aies les idées claires pour diriger correctement tes camarades. Je peux t'aider si tu le souhaites, ou partir et te laisse ruminer seule. »

La jeune meneuse savait bien une chose, c'est qu'elle n'avait pas la moindre envie au monde de se retrouvée seule. Elle l'avait été bien trop longtemps aujourd'hui, que Fureur du Lion ai croisé son chemin n'a fait qu’amplifier cette idée. En quelques sortes il avait raison dans ses paroles, un clan ne peut aller bien si son chef n'est pas bien lui-même. Elle allait bien physiquement et mentalement, c'est juste qu'en ce moment elle se posait plus de questions qu'à l'habitude. C'est en observant quelques instants encore avant de lui répondre qu'elle se rendit compte d'une chose : qu'elle tenait plus que tout à son ancien mentor.

« Non ne pars pas. Je.. Je crois que je suis en train de tomber sous le charme d'un félin, et je ne sais pas si c'est réciproque ou non. Et je n'ai pas la moindre idée de comment le lui demander. »

Elle se mit alors à regarder ses pattes. Gênée, c'est ce qu'elle était en ce moment même, elle ne savait pas trop où se mettre, elle aurait adorée être dans un petit trou de souris, histoire qu'on ne l'ai jamais entendu prononcer ce qu'elle venait de dire.

© Codage par Waize




Murmure Enchanté, Nuage du Paon & Voleur des Bois:
 
Chef du Clan de la Lumière
avatar
Étoile SibyllineChef du Clan de la Lumière
Messages : 1786Date d'inscription : 07/07/2013Age : 19Localisation : France
MessageSujet: Re: « Lorsque le Papillon vient trouver le Lion. » [PV : Étoile du Papillon]   Mer 21 Jan - 12:05


Fureur du Lion

Lorsque le Papillon vient trouver le Lion.
feat Étoile du Papillon

Pourquoi est-ce qu'un tel désir d'aider se trouvait en la personne de Fureur du Lion ? Sa vie n'était-elle existante que pour cette cause ? N'avait-il déjà pas aider assez de personnes durant sa longue existence ? Voilà qu'il atteignait un âge très respectable. Il savait d'ores déjà que dans quelques lunes, il serait contraint par je ne sais quel moyen de rejoindre la tanière des anciens. Il savait que bientôt, la vie le quitterait peu à peu. Il savait que la vieillesse finirait pas l'atteindre plus qu'à présent et qu'il finirait par mourir. Il eut l'impression d'un manque dans sa vie, de quelque chose qu'il n'avait pas put accomplir, de quelque chose qui lui manquait avant de finir son existence. Il ne sût déterminer quelle était ce manque et ce qu'il fallait faire pour le combler. En attendant, il fixa ses pensées sur Étoile du Papillon et sur la façon dont il pourrait l'aider. Il était prêt à tout pour satisfaire cette chatte. Elle qui avait toujours sût se démarquer à ses yeux. Elle qui avait sût gagner une place d'honneur dans son cœur en allant notamment bien plus loin que sa personne. C'est ce qu'il admirait le plus en elle. De plus, cette dernière se trouvait être d'une sagesse plutôt étonnante pour son âge, peut-être bien qu'il eusse détint un peu trop sur elle. Néanmoins, la sagesse n'avait rien de négatif, au contraire, c'était un atout supplémentaire qui lui sembla avoir été transmis à la chatte. Et puis, le caractère très amical de cette dernière forçait le respect et obligeait n'importe qui à l'apprécier tant bien que mal. Pour Fureur du Lion, leur amitié avait été évidente, depuis lors qu'il l'avait eu pour Apprenti. Ce lien au départ flou, n'étant qu'un simple lien d'Apprenti-Mentor s'était progressivement transformer en une amitié qui n'avait fait que ce renforcé ces derniers temps. Il sembla à Fureur du Lion que si la chatte disparaissait, il disparaîtrait avec elle. Il lui sembla que cette chatte représentait toute sa vie, tout le travail accomplit durant cette dernière. Elle était l'oeuvre finale de sa vie, son meilleur travail, le projet plus réussit. De tous les novices qu'il avait pu former, s'était celle qui était allée le plus loin, non parce qu'il eut été différent avec elle, car ce ne fut pas le cas. Fureur du Lion avait toujours traité les félins avec équités. Mais cette dernière avait quelque chose de remarquable, elle se démarquait des autres. Son destin n'était pas le même que celui de la plupart des chats venant au monde en ce lieu.

« Non ne pars pas. Je.. Je crois que je suis en train de tomber sous le charme d'un félin, et je ne sais pas si c'est réciproque ou non. Et je n'ai pas la moindre idée de comment le lui demander. »

Fureur du Lion fut heureux de constater que la chatte ne voulait pas de son départ. Néanmoins, il se mordit les babines en attendant le sujet de ses problèmes. Lui qui connaissait presque tout sur tout avait pour seul sujet sensible celui de l'amour. Il avait bien éprouvé plusieurs sentiments forts envers certaines chattes dans le passé, mais ces dernières avaient tous disparu. Elles avaient tous trouvé un compagnon et avaient presque toutes formées une famille, si le destin leur en avait laissé le temps. Fureur du Lion était toujours resté loin de ces histoires à l'eau de rose. À l'époque, lorsqu'il était dans la fleur de l'âge, il s'en désintéressait, se donnant corps et âme à son Clan, espérant qu'il récolterait les fruits de son labeur. Néanmoins, il arrivait au court de son existence. Il savait maintenant que trop bien que ces efforts avaient été vains. Il savait qu'il avait trimé toute sa vie que pour satisfaire un Clan qui ne lui avait presque rien donné en retour. Il avait voué sa vie entière au Clan des Lueurs et n'avait jamais reçue la reconnaissance qu'il souhaitait. Tout ce qu'il voulait, s'était devenir Lieutenant ou Chef afin d'aider davantage son Clan. Seulement, le Clan des Étoiles ne l'avait pas choisi. Il lui sembla là-haut qu'on lui ait prédit un destin tout autre. Fureur du Lion se trouva alors un peu mal à l'aise. Il ne savait trop comment répondre à la femelle. Elle semblait avoir donc trouvé l'amour. Tant mieux. Elle était dans l'âge, elle était jolie, elle était tout bonnement adorable et elle semblait faite en tout point pour devenir une mère de famille exemplaire, une reine des plus douces et des plus protectrices. Fureur du Lion se demanda alors de qui est-ce que son ancienne apprentie avait pût tomber amoureuse. Il fit rapidement le tri des Guerriers du Clan des Lueurs et ne put discerner un Guerrier en particulier. Il trouva avoir été un peu trop vite en besogne finalement, en proposant son aide. Au final, il ne pourrait l'aider que très peu, étant un bleu dans le domaine. C'est après avoir jeté un coup d’œil au ciel bleu qu'il posa son regard d'émeraude sur la jolie chatte tricolore et qu'il se décida à parler aussi sincèrement que possible :

« Ah ! Tu parles d'une affaire. Je ne suis pas le chat le plus qualifié pour parler de ces choses-là. À vouloir t'aider, j'ai bien peur de te faire perdre ton temps. Ce sujet reste assez flou pour moi. Néanmoins, si je peux te donner un conseil c'est de ne pas attendre trop longtemps et d'écouter ton cœur. À trop attendre, tu finiras seul, tu verras que la vie est trop courte pour faire des concessions et qu'il faut se donner les moyens au moment où on peut les avoir et non patienter en croyant que ceux-ci sont en notre possession pour toujours. »

HRPG:
 

© Codage par Waize rien que pour sa Patoune ♥




Étoile Sibylline
Fureur du Lion
Loup Vagabond

Étoile Sibylline miaule en #F4FEFE
Fureur du Lion miaule en #C8AD7F
Loup Vagabond miaule en #1FA055
Chef du Clan des Lueurs
avatar
Étoile du PapillonChef du Clan des Lueurs
Messages : 1318Date d'inscription : 06/07/2013Age : 19
MessageSujet: Re: « Lorsque le Papillon vient trouver le Lion. » [PV : Étoile du Papillon]   Mer 11 Fév - 17:48


« Lorsque le Papillon vient trouver le Lion. »


PV → Fureur du Lion ♥

Toujours aussi gênée, la cheffe du Clan des Lueurs, attendait en vain une réponse de son ancien mentor, celui qu'elle aime au final. Mais a qui aussi, elle n'osait l'avouer. De quoi avait-elle peur ? De le perdre, que ses sentiments à son égard ne soient pas réciproque. Tellement de petites choses qui lui font peur, alors qu'elle n'a en aucun cas peur de se battre par exemple. Elle ne s'était jamais imaginer avouer ses sentiments la première. Petite, c'était comme ça dans sa tête : elle se rapprocherait d'un mâle de son âge, ils grandiraient ensemble et leurs sentiments s'intensifieraient avec le temps, le mâle en question sauterait le pas, et elle lui confirmerait ses sentiments. Plus tard, ils auraient eu des chatons, et il aurait fait un père formidable. Au final, elle est amoureuse de son mentor, doit lui avouer qu'elle l'aime, mais ne sait pas comment s'y prendre. Et elle n'a pas la moindre idée des sentiments de Fureur du Lion. Elle senti soudainement le regard du mâle sur elle, mais ne pu se résoudre à relever la tête. Elle avait peur de ce qu'il pouvait lui dire.

« Ah ! Tu parles d'une affaire. Je ne suis pas le chat le plus qualifié pour parler de ces choses-là. À vouloir t'aider, j'ai bien peur de te faire perdre ton temps. Ce sujet reste assez flou pour moi. Néanmoins, si je peux te donner un conseil c'est de ne pas attendre trop longtemps et d'écouter ton cœur. À trop attendre, tu finiras seul, tu verras que la vie est trop courte pour faire des concessions et qu'il faut se donner les moyens au moment où on peut les avoir et non patienter en croyant que ceux-ci sont en notre possession pour toujours. »

En écoutant le discours du matou, elle se remémora son histoire. C'était sa mère Brise Hivernale, qui à l'époque lui avait raconté comme la petite posait toujours trop de questions. Il n'avait finalement pas eu la vie la plus belle de toute. Depuis tout petit, son ambition première était de devenir chef du clan. A la place de quoi, c'est son apprentie qui se retrouve à la tête de celui-ci. C'est elle qui a pris la suite d'Etoile du Matin à sa mort, et qui a choisis Flamme Rousse pour la seconder. Elle leva soudainement les yeux vers le guerrier fauve qui avait déjà vécu. Et planta ses yeux bleus dans les siens, en essayant peut-être de lui faire comprendre qu'elle parlait de lui.

« J'ai simplement peur de perdre un grand ami. »

© Codage par Waize




Murmure Enchanté, Nuage du Paon & Voleur des Bois:
 
Chef du Clan de la Lumière
avatar
Étoile SibyllineChef du Clan de la Lumière
Messages : 1786Date d'inscription : 07/07/2013Age : 19Localisation : France
MessageSujet: Re: « Lorsque le Papillon vient trouver le Lion. » [PV : Étoile du Papillon]   Lun 16 Fév - 9:51


Fureur du Lion

Lorsque le Papillon vient trouver le Lion.
feat Étoile du Papillon

Fureur du Lion ne se rendit pas compte de ce qui advenait. Ses yeux avaient plongés dans ceux d'Étoile du Papillon pour ne pas en ressortir. Ils étaient tombés tous deux dans un profond abîme, volontairement ou involontairement et semblaient ne pas pouvoir en ressortir. Les deux perles émeraudes accrochés au félin fauve ne semblaient pas non plus le vouloir. Pourquoi est-ce qu'ils réagissaient ainsi ? Pourquoi étaient-ils de marbre face à ceux de la meneuse ? Pourquoi ne pouvaient-ils pas fuir ce beau regard bleuté ? Pourquoi une attraction si forte les attiraient et les gardaient ? Fureur du Lion ne parvint pas immédiatement à se défaire de ces derniers. Et ce malgré toute sa bonne volonté. Son esprit voulait se décrocher de ses yeux, de peur de hisser la peur ou tout autre sentiment dans le corps de la femelle, mais son coeur refusait de mettre en marche le processus. Le vieux Guerrier se sentit terriblement gêné, à s'en mordre les lèvres. Sans s'en rendre compte, il flétrissait délicatement la terre sous son corps. Ses griffes raclaient la lande, rentrant, sortant, emmenant la terre ainsi battue de droite à gauche, puis de gauche à droite et de haut en bas. Les deux joyaux qui illuminaient le visage de la femelle étaient si élégants. De vrais perles de nacre, taillé dans le saphir, dans un bout de ciel. Le Vétéran se perdit dans l'immensité de ces dernières. Il n'en ressortit que quelques secondes après, transi par un sentiment étrange. Ce sentiment qu'il avait déjà ressentit bon nombre de fois en voyant la femelle. Il faisait passer ce dernier pour de la fierté, une grande fierté. Au fond, cette chatte avait eu une vie idéale. Elle avait tout pour réussir. Le vieux ne pouvait que l'envier. Lui qui avait passé sa vie à courir après maints succès n'avaient rien récoltés, seulement des cicatrices, du savoir et un corps dépérissant. Elle était jeune, belle, souriante, son avenir était déjà tracé, elle avait déjà atteint le summum de la gloire, le rang d'honneur, la plus haute place. Aux yeux de Fureur du Lion, elle était sa meilleure réussite, son élève la plus brillante, l'excellence. Elle était tout ce qu'il avait voulu et espérer être. Elle était l'étoile qui illuminait la nuit la plus sombre et guidait les félins égarés vers leurs territoires. Elle était la plus forte des épaules sur laquelle se reposer et se tenir. Elle était la plus ravissante créature et la plus parfaite n'ayant jamais existé. Elle était une chimère, un songe. Elle représentait tout ce qu'il y avait de plus noble, de plus précieux et de plus glorieux aux yeux du matou fauve et cela n'était pas prêt de changer. Fureur du Lion ne se rendit compte de l'état d'esprit dans lequel il se trouvait que lorsqu'une de ses griffes vint à racler contre un caillou, procurant une douleur infime qui eut l'effet d'un spasme énorme. Dès lors, il lâcha le regard de la femelle et légèrement gêné, il se mit à observer le paysage. Il ne savait combien de temps il l'avait regardé comme cela. Tentant de se mettre à la place de la femelle, il se rendit compte que son attitude n'avait pas été des plus correctes et il se rendit compte que cela avait dû être gênant autant pour la femelle que pour lui.

« J'ai simplement peur de perdre un grand ami. »

Fureur du Lion continua d'observer le paysage alentour tout en écoutant la femelle. Les paroles eurent pour effet de le ramener à la réalité. Les pensées auparavant perdues revinrent à la charge. Il était venu chasser, il l'avait rencontré sur son chemin, son air troublé l'avait affecté et il avait décidé de l'aider à aller mieux. Ainsi, il espérait pouvoir encore jouer de son autorité de mentor pour l'aider et de la sagesse qu'on lui proscrivait pour trouver la meilleure solution. Hors, le matou s'était retrouvé face à un problème dont il n'avait pas la solution, un problème lié à un sentiment qu'il pensait n'avoir jamais ressenti. Un problème auquel il n'avait jamais été directement confronté. Une matière dans laquelle, il ne ferait pas bon conseiller. L'Amour. Fureur du Lion n'avait à sa connaissance jamais éprouvé quoi que ce soit envers qui que ce soit. Et à présent, il était trop tard pour que naisse une vie sentimentale entre une femelle et lui. Il n'avait plus beaucoup de temps devant lui et aucune femelle ne paraissait s'intéresser à lui. D'ailleurs, il avait cessé de s'intéresser à ces choses-là le jour où il avait compris que l'amour était à double tranchant. Et puis, il avait toujours mené sa vie en privilégiant le Clan avant tout, espérant avoir droit ainsi, par le labeur, à une récompense. Il s'était usé à la tâche et n'avait jamais pensé réellement à trouver la perle rare, son âme sœur, son ego. La remarque de la femelle finit par atteindre le centre de contrôle de Fureur du Lion. Il enregistra chacun de ces mots et se mit à réfléchir à toute vitesse. Il fouina dans sa tête, recherchant les félins auxquels Étoile du Papillon était liée. Il réussit à se concocter une petite liste, qui restait tout de même assez complète. Il se demanda alors qui était ce grand ami dont elle parlait. Au final, cela ne l'aiderait sûrement pas à résoudre son problème. Connaître la cible n'aiderait pas à élaborer le stratagème. Fureur du Lion devait trouver un subterfuge afin de rendre service à la femelle. En relevant les yeux pour regarder de nouveau la chatte, il se rendit compte que cette dernière le fixait intensément. Légèrement gêné, le mâle rougit sous son pelage, ce qui ne fut pas visible. Il ne s'habituerait donc jamais à ce qu'une femelle de sa trempe pose les yeux sur lui. Elle faisait simplement preuve de politesse en le regardant lorsqu'elle entretenait avec lui une conversation, et pourtant, ce genre de situation le rendait de plus en plus nerveux. Cherchant un instant ses mots, il finit par les trouver, le plan fut construit en moins de temps qu'il en faut pour le dire et il l'exposa à la chatte calico :

« Qui qu'il soit, il serait idiot de refuser les avances d'une chatte de ton rang. Honnêtement, je pense que si tu l'aimes vraiment, tu devrais courir le risque. Néanmoins, les risques sont présents. L'Amour n'est pas une chose simple. C'est un sentiment à la double personnalité. Léger, appréciable et merveilleux lorsqu'il est partagé. Destructeur, douloureux et coriace lorsque ce dernier n'est pas présent dans les deux parties. Et puis-je pense que s'il est ton ami, que le sentiment n'est pas partagé, ou qu'il le soit, il comprendra. À mes yeux rejeter un long ou bel attachement pour cela serait un gâchis sans nom. Parle lui franchement, expose sans peur tes sentiments, tout devrait se passer convenablement et si la réaction n'est pas celle à laquelle tu t'attends, surtout ne perds pas espoir. Tu sais, il faut parfois beaucoup de temps pour voir ce qui est juste sous nos yeux. »


© Codage par Waize rien que pour sa Patoune ♥




Étoile Sibylline
Fureur du Lion
Loup Vagabond

Étoile Sibylline miaule en #F4FEFE
Fureur du Lion miaule en #C8AD7F
Loup Vagabond miaule en #1FA055
Chef du Clan des Lueurs
avatar
Étoile du PapillonChef du Clan des Lueurs
Messages : 1318Date d'inscription : 06/07/2013Age : 19
MessageSujet: Re: « Lorsque le Papillon vient trouver le Lion. » [PV : Étoile du Papillon]   Ven 27 Fév - 19:38


« Lorsque le Papillon vient trouver le Lion. »


PV → Fureur du Lion ♥

« J'ai simplement peur de perdre un grand ami. »

Les yeux bleus de la femelle étaient toujours plantés dans ceux de celui qui avait réussit à conquérir son cœur. Elle espérait du plus profond d'elle qu'il comprenne ce qu'elle avait voulu lui dire à travers ses paroles. Elle avait voulu lui dire je t'aime, mais n'a pas su trouver les mots pour le lui dire. Ou peut-être n'avait-elle simplement pas osé.. Après tout, de le faire comprendre d'une manière ou d'une autre, c'est déjà un bon début. Non ? La femelle tricolore secoua la tête, elle espérait qu'elle n'allait pas se faire avoir à trop penser a une idylle entre eux. Il n'était plus tout jeune, certes, mais l'âge n'est pas un repère en matière d'amour.

« Qui qu'il soit, il serait idiot de refuser les avances d'une chatte de ton rang. Honnêtement, je pense que si tu l'aimes vraiment, tu devrais courir le risque. Néanmoins, les risques sont présents. L'Amour n'est pas une chose simple. C'est un sentiment à la double personnalité. Léger, appréciable et merveilleux lorsqu'il est partagé. Destructeur, douloureux et coriace lorsque ce dernier n'est pas présent dans les deux parties. Et puis-je pense que s'il est ton ami, que le sentiment n'est pas partagé, ou qu'il le soit, il comprendra. À mes yeux rejeter un long ou bel attachement pour cela serait un gâchis sans nom. Parle lui franchement, expose sans peur tes sentiments, tout devrait se passer convenablement et si la réaction n'est pas celle à laquelle tu t'attends, surtout ne perds pas espoir. Tu sais, il faut parfois beaucoup de temps pour voir ce qui est juste sous nos yeux. »

Alors comme ça il n'avait pas compris ce que la jeune femelle tricolore avait voulu lui dire. Elle était déçue d'un côté, parce qu'elle avait pourtant était plutôt clair, n'étant pas proche de beaucoup de monde au sein de son propre clan. Vexée également, car si un chat acceptait ses avances parce qu'elle est plus haute gradée que lui, il serait complètement stupide. Et confuse, parce que désormais, elle ne savait plus comment s'y prendre. Elle n'avait plus de moyen d'éviter le sujet. Elle devait être directe, pour lui faire comprendre. Elle se leva, couchée depuis un moment maintenant, elle en avait plus qu'assez de rester dans la même position. En se levant, elle s'étira de tout son long, passant un coup de langue sur des petits poils fous qui ne suivaient pas correctement les autres. Et s'assit face à Fureur du Lion afin de tout lui dire, comme elle n'avait plus vraiment le choix.

« Fureur du Lion... C'est de toi que je parle. »

Elle était sûre d'elle, et au moment de tout lui dire, elle a faillit flancher. Son miaulement était doux, comme à son habitude. Et ses perles bleus fixaient toujours le matou fauve.

© Codage par Waize




Murmure Enchanté, Nuage du Paon & Voleur des Bois:
 
Chef du Clan de la Lumière
avatar
Étoile SibyllineChef du Clan de la Lumière
Messages : 1786Date d'inscription : 07/07/2013Age : 19Localisation : France
MessageSujet: Re: « Lorsque le Papillon vient trouver le Lion. » [PV : Étoile du Papillon]   Ven 1 Mai - 14:11


Fureur du Lion

Lorsque le Papillon vient trouver le Lion.
feat Étoile du Papillon

Fureur du Lion observait de ses yeux ronds, luisants d'une jolie et banale teinte verte émeraude, la belle chatte qui se présentait devant lui. Une fois qu'il fut certains que ses paroles eurent atteint leurs cibles, les oreilles de la chatte et puis finalement son cerveau, sa raison, son intellect. Le vétéran crut pouvoir lire dans les saphirs bleutés de son ancienne novice des sentiments tels que la déception et la confusion. Étant assez vieux et assez expérimenté, on ne pouvait tromper le vieux félin, tout du moins c'est ce qu'il semblait penser. Il sondait la plupart des esprits, lisant à travers la posture et surtout à travers le regard, les yeux, du félidé. Il se surprit à sentir un peu de honte et du désarrois. Si Étoile du Papillon exprimait de la déception et une telle confusion, se devait être à cause de ses paroles. Il avait pourtant tenté d'être sage en exprimant sa façon de penser, selon les informations qu'il avait. Celles-ci étaient bien maigres étant donné le peu de passions et d'amours qu'il avait vécu. Il avait simplement bien observé les ménages entre les autres chats de son Clan ou de Clan rivaux et n'était donc expérimenté que par le biais de la vision, de l'observation. L'amour, le véritable, il lui semblait ne jamais l'avoir vécu. Il s'était d'ailleurs mis en tête, les quatre-vingts lunes passées, qu'il n'aurait plus aucune chance avec les femelles et s'était peut-être mieux ainsi. Après tout, était-il prêt à changer pour faire de la place dans sa vie à une chatte ? Accepterait-il de partager mains et maintes choses avec elle ? Aurait-il la chance de vivre plus longtemps qu'elle pour supporter le tiraillement qu'est la mort d'un proche aimé ? Tant de questions trottaient dans son esprit qu'il s'y perdait presque. En ce moment même, il ne rêvait pas d'un idylle. Il savait parfaitement que cela lui serait refusé en de pareilles circonstances. Qui pourrait vouloir d'un vieux chat comme lui ? Combien de temps est-ce qu'il lui restait à vivre ? Quelques lunes ? Quelques saisons ?

« Fureur du Lion... C'est de toi que je parle. »

Fureur du Lion quitta ses pensées, redescendit sur Terre à la vitesse de l'éclair et se heurta à un objet invisible. En redescendant de son joli nuage de pensées, voilà qu'il se prenait une claque. La jeune chatte qui venait de parler se tenait à présent assise en fasse de lui, ses yeux plantés dans les siens. Pendant un long moment, Fureur du Lion cru à une supercherie de la meneuse. Bien que ce ne soit pas dans son habitude, il n'avait que cela à penser. Puis, lorsqu'il accepta son regard saphir et qu'il l'explora lui de ses émeraudes, il se rendit compte que la chatte ne mentait pas. Une lueur nouvelle flottait même dans les yeux de la tricolore. Une lueur que Fureur du Lion était incapable de reconnaître. Il laissa ses griffes racler le sol. La peur lui laboura le ventre à coup de griffes et de crocs. Comment ? Comment ne pouvait-il s'empêcher d'avoir peur ? De craindre l'avenir après une déclaration comme celle-là ? Le pire dans cette histoire ? C'est que la déclaration de la belle Étoile du Papillon avait animé plus fortement une flamme qui se trouvait déjà dans son coeur. Un sentiment nouveau alors s'imposa. Le sentiment qu'il prenait pour une fierté exagérée grossit et s'écarta complètement de la fierté qu'il portait à la femelle. Le sentiment qu'il pensait amical pour sa camarade se révélait être un amour puissant. Comprenait-il cela ? Non. Tout ce qu'il voyait, c'était une jeune chatte qui lui avait fait une jolie déclaration d'amour et dont il avait plus de trois fois l'âge. Qu'est-ce qu'un vieux comme lui pouvait offrir à une chatte comme elle ? Pourquoi choisir un vieillard comme lui plutôt qu'un joli jeune chat ? Pourquoi prendre un chat dans son état, presque atteint de rhumatisme alors qu'un Guerrier aguerri et en pleine forme pourrait facilement prendre sa place ? Pourquoi aimer un tel chat ? Un chat qui ne connaît rien à l'amour. Un vieillard baratineur. Un chat aux portes de la mort. Fureur du Lion ne pouvait se résigner à accepter son amour de la sorte. Il ne pouvait pas non plus laisser entrevoir la part d'amour qu'il portait à la jolie jeune chatte. Il ne pouvait pas se permettre qu'elle croit un instant qu'elle avait une chance. Ce serait mieux pour elle. Elle oublierait. Elle aimerait un autre chat. Plus jeune. Plus beau. Avec lequel, elle aura un avenir.

« Étoile du Papillon… Tu connais toute l'affection que je te porte… Mais réfléchis, ton amour pour moi n'est pas bon. Tu… Tu ne pourras pas faire ta vie avec moi… Je suis vieux, je vais mourir et toi, tu as toute la vie devant toi… Tu ferais mieux de trouver un compagnon plus digne de toi, de ta personne, de ton rang d'âme. »

HRPG:
 

© Codage par Waize rien que pour sa Patoune ♥




Étoile Sibylline
Fureur du Lion
Loup Vagabond

Étoile Sibylline miaule en #F4FEFE
Fureur du Lion miaule en #C8AD7F
Loup Vagabond miaule en #1FA055


Dernière édition par Étoile Sibylline le Mer 15 Juil - 0:52, édité 1 fois
Chef du Clan des Lueurs
avatar
Étoile du PapillonChef du Clan des Lueurs
Messages : 1318Date d'inscription : 06/07/2013Age : 19
MessageSujet: Re: « Lorsque le Papillon vient trouver le Lion. » [PV : Étoile du Papillon]   Jeu 7 Mai - 16:05


« Lorsque le Papillon vient trouver le Lion. »


PV → Fureur du Lion ♥

Fureur du Lion sembla alors perdu, la femelle tricolore s'en voulu presque, mais elle s'en serait voulu le reste de sa vie si elle n'avait pas prit son courage à deux pattes pour le lui dire. Bien que ce ne soit peut-être pas réciproque, après tout, avec la réaction du mâle, elle avait de quoi douter.

« Fureur du Lion »
« Etoile du Papillon »

© Codage par Waize




Murmure Enchanté, Nuage du Paon & Voleur des Bois:
 
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: « Lorsque le Papillon vient trouver le Lion. » [PV : Étoile du Papillon]   

 
« Lorsque le Papillon vient trouver le Lion. » [PV : Étoile du Papillon]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lorsque la fleur vient s'épanouir devant le renard [Feat. Margaery Tyrell]
» Entrainement de chasse | PV Nuage de Papillon |
» « Le bonheur est comme un papillon : il vole sans jamais regarder en arrière. ♪ »
» Papillon de Nuit - Clan du Lion - Mâle
» Fiche technique de Lion Damon [ Validée ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cats Destiny :: CLAN DES LUEURS :: Territoire :: Plaine Venteuse-