Saison des Feuilles Vertes
L'eau est haute, et le paysage est méconnaissable. La pluie est toujours très présente, et la température vacille entre 10°C et 18°C. Le gibier est difficile à trouver.

cats destinycats destinycats destiny Dernière gazette parue

Partagez | .
 

 « Un jour tu verras, ton coeur chantera et tu comprendras. » || Rivière ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Chef du Clan de la Brume
avatar
Étoile de MandragoreChef du Clan de la Brume
Messages : 1484Date d'inscription : 18/01/2012Age : 20
MessageSujet: « Un jour tu verras, ton coeur chantera et tu comprendras. » || Rivière ♥   Lun 8 Sep - 21:21



Les nuits se succédaient et se ressemblaient depuis la dernière assemblée. Etoile de Mandragore n'avait pas fermé l'oeil depuis plusieurs jours, et quand il s'assoupissait enfin, ce n'était jamais de bonne augure. Son sommeil était troublé par des images de sang et de guerre. Quand il fermait les yeux, il n'entendaient plus de des grognements et des feulements. Un décor rouge de mort, des pelage meurtris par les coups. Mais à chaque fois, ses cauchemars se terminaient de la même façon. Et cette nuit là encore, le vieux meneur rêva de ce qu'il redoutait le plus.

Rien n'était vraiment clair, chaque silhouette était féline, mais le bicolore ne pouvait en distinguer aucun. Seulement des chats au combat dans une tâche de sang aussi grande que la pleine elle même. Tout était sombre, et les cris de désespoir retentissaient. Etoile de Mandragore se tenait face à se charnier, sans savoir comment agir. Quand soudainement, un guerrier se précipita vers lui pour l'attaquer. Se préparant à riposter, le mâle put enfin voir son ennemi avec précision. Rivière Etoilée. la féline grise étaient plantée devant lui, le fixant d'un regard vide d'émotion. Elle n'avait pas d'iris ni pupille, seulement un profond regard noir. Terrifié, le bicolore ne savait quoi faire. Attaquer ? Il ne pouvait s'y résoudre, pas elle. C'était lâche, et un manque de loyauté envers son Clan. Mais il en était incapable. Tout ce qu'il pouvait faire, c'était voir ses yeux remplis par les ténèbres. Et alors qu'elle se mit à bondir vers lui, il fut plongé dans le noir.

« Fais les bons choix, ce n'est que le début. »

En sursaut, Etoile de Mandragore se réveilla sur la lumière du jour. Tremblant, le mâle sentait la sueur sur ses coussinets. Il avait fait ce rêve, encore une fois. Et comme toujours, il allait y penser tout le jour jusqu'à la nuit suivante, où il referait ce mauvais rêve. Il se devait de consulter le guérisseur, mais il ne pouvait rien dire à propos de Rivière Étoilée. Il pourrait ne parler que de ce combat infernal, mais avait-il vraiment un sens sans raconter sa confrontation avec la guerrière ? Et cette phrase qui résonnait sans cesse. Depuis qu'il avait perdu sa dernière vie, il ne s'arrêtait plus d'y penser, sans y trouver un sens. Le Clan des Etoiles était toujours mystérieux. Soupirant autant de fatigue que d'agacement, le chat noir et blanc finit par se lever, et quitta sa tanière. L'aube s'était levé depuis peu, mais déjà le camp fourmillait d'activité. Au moins, cette chaleur le réconfortait. La chaleur de son Clan. Oubliant ses soucis un bref instant, il fut interpellé par un chaton brun qui sautillait vers lui. Le petit n'avait que deux lunes, tout au plus.

« Etoile de Mandragore ! Je suis prêt pour devenir apprenti, tu peux me baptiser ! »

La remarque du chaton le fit sourire. C'était fréquent qu'un chaton de son âge vienne le lui demander, mais celui là avait de l'audace.

« Pas encore Patte de Ronce, il faut avoir six lunes.
- Mais je veux accompagner la patrouille de chasse !
- Dans quatre lunes mon petit. D'ici là, joue encore avec ta portée, ils t'attendent. »


Malgré un soupir, il fit rapidement demi-tour vers ses compagnons de tanière, oubliant déjà sa déception. Amusé, le vieux meneur agita les oreilles, avant de se tourner vers un groupe qui se formait. Les rejoignant, il comprit que c'était la dite patrouille qui se formait. Lune Éternelle en désignait chaque membre. Quand elle vit son chef arriver, elle lui proposa de les rejoindre, ce qu'il accepta volontiers. La chasse, il n'y avait rien de mieux pour oublier ses problèmes ne serait-ce qu'un instant.

La patrouille était composée de Graine de Pavot, Nuage de Roseaux et Écaille de Poisson. Une fois sur le Plateau Brumeux ils se séparèrent, pour chasser sur un plus grand périmètre. L chef avait choisit le côté près de la frontière avec les Lueurs. Il ne l'avouerait jamais, mais c'était évidement intentionnel. Mais pour le moment, il voulait se changer les idées. Immobile, le félin guettait. Il attendit un certain temps, qu'il ne vit pas passer. Ses paupières étaient lourdes, le sommeil lui manquait. Somnolant, le meneur tanguait, son corps le menaçait de s'endormir à tout instant. Du repos, c'était de ça qu'il avait besoin. Et soudainement, il tomba. Lorsqu'il toucha le sol, un son sourd retenti, suivit d'un bruit de course. Sursautant, il chercha d'où il provenait. Alerté par le meneur qui s'était assoupit un instant, un écureuil filait entre les buissons. Ne perdant pas sa chance, le mâle se releva en vitesse et se mit à courser le rongeur. Celui-ci traversa une butte, et continua sa route au delà. Alors qu'Etoile de Mandragore gravit le monticule, il vit un chat tenant la proie dans sa gueule, dos à lui.

« Je chassais cette proie, elle est... »

Il ne put finir sa phrase quand le chat, la guerrière se retourna. Rivière Étoilée.
http://catsdestiny.forumgratuit.org







Adulte:
 




Guérisseuse du Clan de la Lumière
avatar
Pistache AmbréeGuérisseuse du Clan de la Lumière
Messages : 2054Date d'inscription : 22/07/2013Age : 20Localisation : Bonne question
MessageSujet: Re: « Un jour tu verras, ton coeur chantera et tu comprendras. » || Rivière ♥   Mer 10 Sep - 14:01

Depuis quelques temps, à peu près la dernière assemblée en réalité, Rivière Étoilée avait pris de bonnes résolutions. Si elle ne voulait en aucun cas plaire à Étoile du Papillon, elle en avait assez de s'ennuyer et participait maintenant de bon cœur à la plupart des patrouilles, surtout de chasse. La guerrière s'était en effet rendu compte que sa dernière mésaventure avec le chien lui avait fait du bien. Cette poussée d'adrénaline, cette course et sa peur en voyant Étoile de Mandragore à terre... Après cela les journées lui avaient parues toutes plus ternes les unes que les autres. De plus, cela lui avait fait découvrir l'importance d'entretenir sa forme. Elle n'avait jamais vraiment voulu être une grande guerrière ou quelque chose dans ce gout là et se rendait compte maintenant de son erreur. Le meneur de la Brume avait du bien rigoler en la voyant perdre ses moyens face au chien... Et cela aurait pu lui coûter la vie. La féline ne pouvait plus supporter de passer ses journées à lézarder au soleil ou bavarder avec ses amies le cas échéant, aussi, profitait-elle de chaque corvée de chasse pour s'entraîner.
Ce midi là, elle avait justement rejoint une patrouille pour ré-approvisionner la réserve de gibier et choisi la zone près du monticule poussiéreux comme à son habitude, sans vraiment chercher à savoir pourquoi. Elle avait rapidement quitté le groupe pour voir si elle arrivait à battre son record de vitesse puis s'était effondré dans l'herbe à quelques queues de sa zone de chasse pour reprendre son souffle et ne pas plus effrayer le gibier. Maintenant elle longeait la frontière la séparant du territoire de la Brume sans trop savoir quoi faire. Au final, elle n'avait pas vraiment envie de chercher fastidieusement une proie à traquer... De plus, à chaque fois qu'elle tournait la tête vers le territoire brumeux, l'image du chat noir et blanc étendu au sol, noyé dans son propre sang, lui revenait et la déconcentrait. Pourquoi penser toujours à ce moment ? Étoile de Mandragore était sans nul doute sain et sauf maintenant, elle n'avait aucune raison de s'inquiéter pour lui. Et puis il n'était pas son chef. De toute façon, même pour son propre chef elle ne serait pas ainsi inquiète. Finalement la guerrière argentée fit demi tour pour s'éloigner de la frontière, elle réussirait sans doute à chasser un peu plus loin. Mais à peine avait-elle fait trois pas qu'un léger bruit de course se fit soudain entendre derrière elle. Un petit écureuil roux buta soudain contre ses pattes arrière, chancela un instant l'air désorienté puis reparti soudain en avant avant de passer sous la tête de Rivière Étoilée qui ne lui laissa pas cette chance. Souriant devant cette occasion unique d'un bon repas obtenu sans peine, elle l'attrapa au vol comme elle aurait attrapé un chaton. Puis elle se retourna, averti par un autre bruit derrière elle et faillit en lâcher l'animal de surprise, ne s'attendant pas à la présence de quelqu'un.

« Je chassais cette proie, elle est... »

Étoile de Mandragore se tenait au sommet du monticule qu'elle venait de descendre. Elle ne l'avait pas senti approcher mais elle avait été idiote de ne pas penser qu'un félin devait être la cause de la peur de l'écureuil...

« Oh... bonjour Étoile de Mandragore »

Puis les paroles du matou firent leur chemin dans sa tête et elle considéra sa proie.

« Je suis désolée, elle m'est passée sous le museau comme ça, sur mes terres, je ne pensais pas la voler à quelqu'un... »




Dernière édition par Pistache Ambrée le Mer 10 Sep - 15:32, édité 1 fois
Chef du Clan de la Brume
avatar
Étoile de MandragoreChef du Clan de la Brume
Messages : 1484Date d'inscription : 18/01/2012Age : 20
MessageSujet: Re: « Un jour tu verras, ton coeur chantera et tu comprendras. » || Rivière ♥   Mer 10 Sep - 15:09


« Oh... bonjour Étoile de Mandragore. »

Le meneur aurait put tomber sur n'importe quel chat du Clan des Lueurs, mais ce n'était pas le cas. Devait-il être heureux ou effrayé par cette rencontre ? Après tous ces mauvais rêves, il ne savait plus quoi penser de la femelle. Peut être qu'elle provoquerait sa mort. Après tout, le Clan des Etoiles envoyait souvent des messages de ce genre. Des messages mystérieux, qu'il fallait interpréter de la meilleure façon. La voix d'Etoile Polaire le lui faisait bien comprendre : il devait faire les bons choix. Mais il n'avait aucune autre précision. Rivière Étoilée était-elle la clé de tous ces mystères ? Tous ces tourments lui prenaient la tête à n'en plus finir. Il en avait assez de réfléchir. Il appréciait la guerrière. C'était un fait qu'il avait comprit il y a peu. Quand il la voyait, aucune haine ne se manifestait. Seulement de l'affection, et étonnamment, son coeur s'emballait dès qu'elle posait son regard sur lui. Même s'il ne comprenait pas la signification de cet affolement, il savait qu'il ne ressentait rien de négatif envers elle. Alors à quoi bon se voiler la face, se sentir effrayé ne le mènerait à rien. Il allait faire ce que son coeur voulait, et non sa tête préoccupée. Et ce qu'il voulait, c'était gagner son affection. Son coeur criait son nom. Il criait sans cesse Rivière Etoilée.

« Je suis désolée, elle m'est passée sous le museau comme ça, sur mes terres, je ne pensais pas la voler à quelqu'un... »

Touché par ses explications, le mâle ne put s'empêcher de sourire. Elle avait un côté... adorable. Elle avait tord, l'écureuil lui revenait de droit. Mais cette façon de se confondre en excuses plaisait au chef.

« Bonjour Rivière Étoilée, je suis ravi de te voir. Ne t'en fais pas, dès qu'il a passé la frontière, la proie est à toi. Garde la. »

Peut être semblait-il trop familier, mais il voulait plus la connaître. S'ils s'étaient retrouvés là encore une fois, alors Etoile de Mandragore ne croyais plus au hasard. En si peu de temps, elle était la féline avec qui il avait le plus parlé, et il tombait régulièrement sur elle en ce moment. Et le meneur croyait au destin. Elle et lui étaient liés. En bien ou en mal, il n'en savait rien. Mais il avait une cicatrice sur l'épaule pour en témoigner.
Le fait qu'elle ne soit pas de son était le seul problème. En tant que chef, il ne pouvait pas créer trop de liens avec une adversaire. Mais si le Clan des Etoiles lui avait envoyé ces rêves au meneur, c'est que la guerrière avait une importance. Et il était bien décidé à découvrir ce qu'elle et lui allaient accomplir.

« Je trouve ça... amusant, que l'on se rencontre une fois encore. Je dois avouer que ces derniers temps, nos routes se croisent régulièrement. »
http://catsdestiny.forumgratuit.org







Adulte:
 




Guérisseuse du Clan de la Lumière
avatar
Pistache AmbréeGuérisseuse du Clan de la Lumière
Messages : 2054Date d'inscription : 22/07/2013Age : 20Localisation : Bonne question
MessageSujet: Re: « Un jour tu verras, ton coeur chantera et tu comprendras. » || Rivière ♥   Mer 10 Sep - 16:17

Étoile de Mandragore esquissa alors un sourire ce qui rassura la guerrière. Elle avait eu peur un instant de l'avoir offensé or les tensions au sein de la forêt étaient déjà suffisamment importantes.

« Bonjour Rivière Étoilée, je suis ravi de te voir. Ne t'en fais pas, dès qu'il a passé la frontière, la proie est à toi. Garde la. »

Rivière lui sourit en retour, soulagée qu'il ne cherche pas à s'approprier l'écureuil. Elle savait pertinemment que la règle était simple dans ce cas là. On apprenait aux apprentis dès leur première leçon de chasse qu'une proie ayant traversé la frontière ne nous appartenait et qu'il ne fallait en aucun cas la suivre sous peine de prendre le risque de déclencher une suite d’événements malheureux. Mais cela n'empêchait pas certains guerriers de protester et de déclencher des querelles inutiles pour "leur honneur". Elle aurait néanmoins du se douter que le meneur ne réagirait jamais de la sorte. Il était bien plus intelligent et réfléchi que la plupart des félins qu'elle connaissait. Ce n'était d'ailleurs pas un hasard qu'il soit chef. Quoique, il ne fallait pas non plus partir du principe que tous les chefs méritaient leur poste en vertu de leurs qualités étant donné qu'Étoile du Papillon avait succédé à Étoile du Matin.
En attendant, il avait dit qu'il était ravi de la voir... Peu de chats lui avaient jamais dis cela et cela lui réchauffa le cœur. Que cette salutation vienne d'un chef ennemi était étrange mais elle ne s'attarda pas sur ce détail, Étoile de Mandragore reprenait la parole.

« Je trouve ça... amusant, que l'on se rencontre une fois encore. Je dois avouer que ces derniers temps, nos routes se croisent régulièrement. »

La féline hocha la tête, elle pensait justement la même chose et voulut répondre lorsqu'elle se rendit compte qu'elle tenait toujours l'animal qui se tortillait au coin de sa gueule et qu'elle parlait la bouche pleine de poils depuis tout ce temps. Ce ne devait pas être élégant. Accaparée par la présence du bicolore elle en avait oublié l'écureuil. Confuse elle le déposa au sol et l'acheva d'un coup de griffe avant qu'il ne s'enfuit avant de revenir au matou.

« Excuse moi, je l'avais complètement oublié... C'est que tu... vous... tu m'as surprise et, enfin bref oui, c'est vrai qu'on se rencontre souvent... »

Rivière aurait voulu rentrer sous terre à cet instant. À chaque fois qu'elle parlait avec le meneur, ça ne pouvait pas rater, elle se mettait à bégayer à un moment ou à un autre. Ce n'était pourtant pas dans ses habitudes... Et puis elle ne savait toujours pas comment agir, ça lui semblait étrange de tutoyer un chef mais également de vouvoyer un félin qu'elle rencontrait pour la troisième fois et avec lequel elle avait déjà partagé plus qu'avec n'importe qui d'autre, notamment un danger de mort. Et maintenant elle ne savait pas quoi dire pour continuer la discutions et n'osait pas non plus franchir encore une fois la frontière. La situation était étrange ainsi, les deux félins discutant de part et d'autre d'une ligne invisible comme séparés par une barrière. À défaut de sujet de conversation, la féline s'assit gracieusement et entreprit de pétrir le sol de ses pattes. Devait-elle prendre congé ? Après tout elle devait continuer sa chasse mais elle n'avait pas envie d'y retourner.


Chef du Clan de la Brume
avatar
Étoile de MandragoreChef du Clan de la Brume
Messages : 1484Date d'inscription : 18/01/2012Age : 20
MessageSujet: Re: « Un jour tu verras, ton coeur chantera et tu comprendras. » || Rivière ♥   Mer 8 Oct - 16:28


« Excuse moi, je l'avais complètement oublié... C'est que tu... vous... tu m'as surprise et, enfin bref oui, c'est vrai qu'on se rencontre souvent... »

Etoile de Mandragore détailla le comportement de la guerrière. Pourquoi semblait-elle si confuse ? Ses mots et ses gestes étaient timides, peut être avait-elle honte ? Mais honte de quoi ? S'il s'agissait de la proie, le mâle avait été clair, elle était à elle. Alors inutile de se confondre en excuses. Mais peut être se montrait-il trop proche également. Le meneur pensait qu'eux deux étaient maintenant amis, mais il est vrai qu'ils ne se connaissaient pas vraiment. Après tout, le bicolore de connaissait rien de la femelle. Mais le chef ne voulait pas que Rivière Étoilée se sente mal à l'aise avec lui. Peut être qu'il allait un peu vite en besogne dans leur relation, alors il devait la mettre en confiance. Lui se sentait très bien près d'elle, étrangement bien. C'était comme si elle l'apaisait, rien que par sa présence. Il ne voulait pas que ça s'arrête. Elle n'était pas la seule amie qu'il avait en dehors du Clan, alors cela ne posait pas réellement de soucis. Etoile de Mandragore était pour l'entente des Clans, dans la limite du raisonnable et de la sécurité. Alors il devait rassurer la féline. S'approchant doucement pour ne pas l'effrayer, il vit s'asseoir face à elle. D'un regard doux, il pencha la tête sur le côté et sourit. Il voulait la connaitre plus.

« Ne t'excuse pas, et tu peux me tutoyer, j’insiste. Peut être étais-tu pressée ? Je... J'apprécie ta compagnie, alors je me suis dit que nous pourrions apprendre à nous connaître ? »

Voilà, il lui avait dit. Un peu direct peut être, mais le mâle ne voulait pas passer par quatre chemins. Il y avait juste à espérer qu'elle ne prenne pas sa demande pour un espionnage envers son clan ou une atteinte à sa vie privée. Tout ce qu'il voulait, s'était faire plus ample connaissance. Quitte à paraître malpoli et ne pas la laisser répondre, il enchaîna rapidement, d'un ton tout aussi jovial.

« Je te propose que l'on partage un peu notre quotidien ! Le rôle d'un guerrier me manque beaucoup parfois, et si tu me raconte un peu tes journées, je peux si ça t'intéresse te raconter les miennes ? Sincèrement, je suis intrigué. »

Etoile de Mandragore retrouva son regard pétillant qu'il n'avait pas eu depuis longtemps. Peut être qu'aujourd'hui, il ne rentrerait pas fatigué et ennuyé de sa journée, pour une fois encore passer la nuit à cauchemarder. Et peut être que, s'il passait un bon moment, il auait l'esprit suffisamment serein pour enfin dormir paisiblement. Et il n'osait l'avouer, mais voir le bon côté de la guerrière l'empêcherait peut être de rêver encore d'elle de la pire façon qui soit.

HRP:
 
http://catsdestiny.forumgratuit.org







Adulte:
 




Guérisseuse du Clan de la Lumière
avatar
Pistache AmbréeGuérisseuse du Clan de la Lumière
Messages : 2054Date d'inscription : 22/07/2013Age : 20Localisation : Bonne question
MessageSujet: Re: « Un jour tu verras, ton coeur chantera et tu comprendras. » || Rivière ♥   Dim 26 Oct - 11:21

« Ne t'excuse pas, et tu peux me tutoyer, j’insiste. Peut être étais-tu pressée ? Je... J'apprécie ta compagnie, alors je me suis dit que nous pourrions apprendre à nous connaître ? »

Rivière Étoilée tâcha de ne rien laisser paraître de sa surprise. Un meneur adverse lui demandait de le tutoyer et voulait mieux la connaître ? Si elle avait été meneuse ou lieutenante cela aurait été compréhensible, il est toujours préférable d'entretenir de bonnes relations avec les personnalités importantes des autres clans, mais elle n'était qu'une guerrière insignifiante perdue dans une masse d'autres félins qui devaient tous partager la même odeur désagréable pour Étoile de Mandragore. Peut-être avait-elle 'gagné' cet honneur en lui... sauvant en quelque sorte la vie même si elle n'avait pas fait grand chose. La féline cherchait quoi répondre lorsqu'à son soulagement, le matou repris.

« Je te propose que l'on partage un peu notre quotidien ! Le rôle d'un guerrier me manque beaucoup parfois, et si tu me raconte un peu tes journées, je peux si ça t'intéresse te raconter les miennes ? Sincèrement, je suis intrigué. »

Cette fois Rivière ne pris pas la peine de masquer sa surprise et pencha la tête de coté, cherchant la moindre trace de moquerie dans le regard du mâle. Mais elle n'y trouva que quelques étincelles de joie comme on pouvait en voir dans les yeux des chatons, faisant étinceler ses prunelles dorées. La féline cligna rapidement des yeux afin de se détacher de son regard et toussota.

« C'est que... tu sais, mes journées ne sont pas très intéressantes... En fait les seuls moment digne d'intérêt sont ceux que nous avons partagés mais tu les connais déjà du coup... »

Elle risqua un coup d'oeil vers le bicolore. Il ne se contenterait certainement pas de cette réponse, il souhaitait savoir comment se déroulait une journée de guerrier. Une bouffée de chaleur traversa son pelage à la pensée que quelqu'un s'intéressait à elle, à ce qu'elle vivait. Et elle eu soudain envie de déballer tout ce qu'elle avait sur le cœur même si elle n'en était pas fière. Sa jalousie envers Flamme Rousse et Étoile du Papillon. Sa rancœur envers cette dernière et son envie perpétuelle d'échapper aux corvées et autres tâches d'un bon guerrier. Mais elle se retint in extremis. Étoile de Mandragore était un chef, il ne comprendrait pas... Avec un petit soupir elle répondit.

« Sinon, une journée typique de guerrier... Et bien... ça ne change pas vraiment d'une de tes journées j'imagine, à part que ce n'est pas moi qui forme et planifie les patrouilles et tout cela, je ne fais qu'obéir aux ordres et répéter les mêmes tâches comme un mouton... »

Elle se rendit compte trop tard que finalement elle s'était un peu trop laissée aller. Tant pis après tout, elle n'en avait rien à foutre de l'avis du mâle. Qu'il la prenne pour une flemmarde ou une râleuse ne changerait rien à sa vie. Elle n'osa néanmoins pas relever le regard.


Chef du Clan de la Brume
avatar
Étoile de MandragoreChef du Clan de la Brume
Messages : 1484Date d'inscription : 18/01/2012Age : 20
MessageSujet: Re: « Un jour tu verras, ton coeur chantera et tu comprendras. » || Rivière ♥   Mer 29 Oct - 11:28


Rivière Étoilée sembla surprise par ce que le meneur lui avait demandé. Il fallait avouer que c'était un peu inhabituel comme démarche. Mais qu'importe, Etoile de Mandragore savait ce qu'il voulait, il voulait la connaître. Cette féline attirait son attention, c'était plus fort que lui. Ils avaient commencés à vivre certaines choses ensemble, alors le mâle trouvait normal qu'il en découle une certaine connaissance de l'autre. Après tout, elle l'avait vu perdre une vie. Ce n'était pas rien tout compte fait, elle l'avait même secouru dans un sens. Donc le bicolore estimait qu'il avait le droit d'en savoir plus.

« C'est que... tu sais, mes journées ne sont pas très intéressantes... En fait les seuls moment digne d'intérêt sont ceux que nous avons partagés mais tu les connais déjà du coup... »

Cette fois, ce fut à Etoile de Mandragore d'être surpris. Il ne s'attendait pas vraiment à une telle déclaration. Le mâle ne savait pas comment réagir. En être heureux ou peiné ? Après tout, s'il n'y avait rien de plus trépidant dans sa vie, cela rendait triste le matou. Il ne voulait pas la laisser dans une telle situation. Elle devait bien avoir des amis, une famille ? Il devait en savoir plus. Et, s'il découvrait qu'elle n'était pas satisfaite de sa vie, alors il changerait cela, il le lui devait bien.

« Sinon, une journée typique de guerrier... Et bien... ça ne change pas vraiment d'une de tes journées j'imagine, à part que ce n'est pas moi qui forme et planifie les patrouilles et tout cela, je ne fais qu'obéir aux ordres et répéter les mêmes tâches comme un mouton... »

Alors c'est ainsi qu'elle voyait son quotidien. Il est vrai que cela ressemblait à une routine, mais il fallait voir au delà. Lui même voyait parfois les journées défiler et se ressembler, mais tout compte fait, il ne partageait pas les mêmes instants avec les mêmes camarades, c'était la richesse du quotidien, vivre en communauté et échanger. La réflexion de la guerrière le fit rire. Le mâle pensait qu'elle avait tord, mais il devait le lui faire comprendre. Reprenant d'une voix douce et chaleureuse, il tenta de lui expliquer sa vision des faits.

« Oh, je doute que tu ne sois réellement qu'un mouton. D'après moi, chaque membre du Clan occupe un place particulière. En fonction de ses habilités, son expérience, sa personnalité aussi. Dire que tu es un mouton est dégradant, tu n'es pas dépourvu de caractère, je me trompe ? »

Etoile de Mandragore savait que quoi qu'elle pense, elle avait une belle personnalité, il l'avait vu. Oh, il ne la connaissait peut être que peu, mais il en avait vu assez pour savoir qu'elle n'était pas juste un chat. Elle était Rivière Étoilée.

« Alors on va faire quelque chose. Montres moi qui est Rivière Étoilée, son histoire, ses amis, ses ressentis, ses projets, ses peurs, tout ce qui te concerne. Bien sur, tu peux ne pas omettre certains détails, je ne veux pas violer ta vie privée, seulement te prouver que tu n'es pas juste un félin parmi tant d'autres, tu es toi. »
http://catsdestiny.forumgratuit.org







Adulte:
 




Guérisseuse du Clan de la Lumière
avatar
Pistache AmbréeGuérisseuse du Clan de la Lumière
Messages : 2054Date d'inscription : 22/07/2013Age : 20Localisation : Bonne question
MessageSujet: Re: « Un jour tu verras, ton coeur chantera et tu comprendras. » || Rivière ♥   Ven 31 Oct - 11:10

À la grande surprise de la guerrière, le mâle eu simplement un petit rire. Rivière Étoilée crut tout d'abord qu'il se moquait d'elle mais il reprit alors d'une voix douce.

« Oh, je doute que tu ne sois réellement qu'un mouton. D'après moi, chaque membre du Clan occupe un place particulière. En fonction de ses habilités, son expérience, sa personnalité aussi. Dire que tu es un mouton est dégradant, tu n'es pas dépourvu de caractère, je me trompe ? »

La féline releva la tête, pas réellement convaincue. Elle savait tout cela, Étoile du Papillon le leur répétait sans cesse. "Chacun d'entre vous compte, chacun d'entre-vous est important aux yeux du Clan des Étoiles" blablabla, c'était décidément leur mot d'ordre.

« Alors on va faire quelque chose. Montres moi qui est Rivière Étoilée, son histoire, ses amis, ses ressentis, ses projets, ses peurs, tout ce qui te concerne. Bien sur, tu peux ne pas omettre certains détails, je ne veux pas violer ta vie privée, seulement te prouver que tu n'es pas juste un félin parmi tant d'autres, tu es toi. »

Raconter sa vie entière à un chef ennemi qu'elle rencontrait pour la troisième fois ? Dans sa surprise, Rivière eu tout de même le temps de penser fugitivement qu'elle avait compté. En attendant, elle n'avait jamais dévoilé ses ressentis et ses peurs, comme disait le matou, même à ses plus proches amies. Pourquoi les lui dirait-elle ? Pourtant, son envie précédente de tout déballer la repris et en soudant les yeux de son interlocuteur, elle n'y vit que gentillesse et bienveillance. Avec un petit soupir, la féline commença difficilement.

« Et bien... Mon histoire...J'ai pris la vie de ma mère pour vivre ma vie... J'aurais pu au moins m'en servir pour faire, je ne sais pas, de grandes choses... Au lieu de quoi personne ne m'a jamais trouvé capable de devenir Lieutenante ou même simplement de m'occuper d'un apprenti ! Mes amis... Oui j'en ai, comment pourrait-il en être autrement quand nous vivons tous ensemble jour après jour ? Mais ils ont leurs apprentis depuis un certain temps déjà, certains en ont même un deuxième maintenant. »

Consciente qu'elle partait totalement à l'opposé de ce qu'avait demandait Étoile de Mandragore, Rivière s'arrêta un instant et s'humecta les babines. Mortifiée, elle se rendit compte que des larmes de rage perlaient déjà aux coins de ces yeux, ne demandant que quelques mots de plus pour couler. Voilà. Pourquoi elle n'aimait parler d'elle. Elle était bien trop émotive, s'en était ridicule. Aspirant une grande bouffée d'air, elle ravala tant bien que mal ses larmes en espérant que le matou n'aurait pas remarquer ses yeux brillants.

« Ils se détachent de moi je le vois bien. Sans parler de ceux qui ont "trouvé l'âme sœur". »

Elle avait marmonné cette expression d'un ton mi méprisant, mi ironique. Elle releva finalement les yeux vers le meneur.

« Tu vois bien que je suis insignifiante à leurs yeux maintenant. C'est d'ailleurs pour ça que je me retrouve à chasser seule et à discuter avec des ennemis en désespoir de cause. »


Chef du Clan de la Brume
avatar
Étoile de MandragoreChef du Clan de la Brume
Messages : 1484Date d'inscription : 18/01/2012Age : 20
MessageSujet: Re: « Un jour tu verras, ton coeur chantera et tu comprendras. » || Rivière ♥   Ven 31 Oct - 11:58


« Et bien... Mon histoire...J'ai pris la vie de ma mère pour vivre ma vie... J'aurais pu au moins m'en servir pour faire, je ne sais pas, de grandes choses... Au lieu de quoi personne ne m'a jamais trouvé capable de devenir Lieutenante ou même simplement de m'occuper d'un apprenti ! Mes amis... Oui j'en ai, comment pourrait-il en être autrement quand nous vivons tous ensemble jour après jour ? Mais ils ont leurs apprentis depuis un certain temps déjà, certains en ont même un deuxième maintenant. »

Etoile de Mandragore fut ému par le discours de la féline. Elle s'ouvrait à lui plus facilement qu'il ne l'aurait pensé. D'après lui, peu devait avoir entendu les sentiments de Rivière Étoilée, elle semblait si réservée. Le meneur était touché qu'elle finisse donc par se confier à lui, même s'il lui avait un peu forcé la patte. Cependant, ce qu'elle ressentait désola le bicolore. Elle semblait si triste. Lui-même parfois, soupirait quant à sa propre vie. Mais il savait qu'il ne pouvait pas se plaindre. Rivière Étoilée quant à elle, ne devait pas non plus se morfondre. Elle n'était qu'à la moitié de sa vie, elle avait encore tant à vivre. De plus, être lieutenant n'était pas le seul but envisageable. Alors qu'il la regardait intensément, voulant analyser son comportement, il crut voir ses yeux briller, la tristesse dans le regard. Ne sachant pourquoi, le mâle fut prit d'un élan de tendresse, et voulu réconforter la femelle en se frottant contre elle. Mais sans doute le prendrait-elle mal, alors il se retint.

« Ils se détachent de moi je le vois bien. Sans parler de ceux qui ont "trouvé l'âme sœur". »

Cette envie de se serrer contre elle devint plus forte, il voyait la peine dans son coeur. Et sur ce point, ils étaient au même stade. Lui-même n'avait jamais trouvé l'amour, n'avait jamais fondé une famille, tout ceci le rendait souvent maussade. Il désirait vraiment avoir une compagne et des rejetons, mais ils se disait souvent qu'il était trop tard. Malgré lui, Etoile de Mandragore se rapprocha un peu plus de la guerrière d'un air compatissant.

« Tu vois bien que je suis insignifiante à leurs yeux maintenant. C'est d'ailleurs pour ça que je me retrouve à chasser seule et à discuter avec des ennemis en désespoir de cause. »

Alors... elle le voyait ainsi ? En même temps, le mâle ne devait pas s'étonner. A quoi s'attendait-il ? Une grande amitié qui débutait ? Soupirant, Etoile de Mandragore vint s’asseoir à ses côtés.

« Tu sais, je te comprends. Oh, tu vas me dire que je suis moi-même devenu chef, que j'ai eu un certain nombre d'apprentis etc. Mais vois-tu, je suis de ceux qui n'ont jamais rencontré l'amour. Je n'ai plus de famille, si ce n'est un neveu. Mon frère est mort lorsque j'étais encore guerrier. Tout ce que j'ai entreprit c'est pour lui, pour tous ceux que j'ai perdus. Alors, peut être que j'ai réussit, que j'ai réalisé le rêve de mon frère qui était de prendre la tête du Clan, que j'ai aidé de nombreux apprentis vers la voie du guerrier, que j'ai vécu suffisamment longtemps pour voir plusieurs générations naître. Mais vois-tu, nous avons tous des regrets. Le mien est de ne pas avoir fondé une famille. Et même si ma vie n'est plus très longue, je vise toujours ce but. »

De ses yeux profonds, il chercha à croiser le regard de la femelle. Il voulait qu'elle comprenne qu'à ce jour, il ne se montrait pas comme un ennemi. Ils n'étaient pas du même clan, du même rang, mais il ne voulait pas dessiner une frontière entre eux. Alors lui même devait se confier. Leurs vies étaient différentes, et Etoile de Mandragore ne prétendait pas avoir une vie meilleure ou pire que celle de Rivière Étoilée, mais que rien n'était perdu.

« Enfin, passons. Je pense que tu as encore une longue vie pour réaliser tes rêves. Je n'ai pas accomplit toutes ces tâches en quelques lunes. Il faut seulement... ne pas perdre espoir. Tu sais, un jour alors que je n'était qu'un apprenti, mon mentor m'a dit "Ne renonce jamais à un rêve seulement parce qu'il te faudra beaucoup de temps pour l’accomplir. Le temps finit toujours par passer de toute façon." Je pense que c'est un bon résumé, tu ne crois pas ? »
http://catsdestiny.forumgratuit.org







Adulte:
 




Guérisseuse du Clan de la Lumière
avatar
Pistache AmbréeGuérisseuse du Clan de la Lumière
Messages : 2054Date d'inscription : 22/07/2013Age : 20Localisation : Bonne question
MessageSujet: Re: « Un jour tu verras, ton coeur chantera et tu comprendras. » || Rivière ♥   Ven 31 Oct - 14:58

Avec un petit soupir, Étoile de Mandragore vint s'asseoir à coté d'elle.

« Tu sais, je te comprends. Oh, tu vas me dire que je suis moi-même devenu chef, que j'ai eu un certain nombre d'apprentis etc. Mais vois-tu, je suis de ceux qui n'ont jamais rencontré l'amour. Je n'ai plus de famille, si ce n'est un neveu. Mon frère est mort lorsque j'étais encore guerrier. Tout ce que j'ai entreprit c'est pour lui, pour tous ceux que j'ai perdus. Alors, peut être que j'ai réussit, que j'ai réalisé le rêve de mon frère qui était de prendre la tête du Clan, que j'ai aidé de nombreux apprentis vers la voie du guerrier, que j'ai vécu suffisamment longtemps pour voir plusieurs générations naître. Mais vois-tu, nous avons tous des regrets. Le mien est de ne pas avoir fondé une famille. Et même si ma vie n'est plus très longue, je vise toujours ce but. »

Rivière se senti soudainement honteuse. Elle s’apitoyait bien trop sur son sort alors qu'elle avait encore ses frères, son père et sa mère de lait en vie bien qu'elle ne les voit plus que rarement. Le bicolore, lui, avait vu mourir tellement de personnes chères et menait toujours fièrement son clan alors qu'elle ressassait sans cesse celle de sa mère. Son cœur se serra lorsque le matou énonça son rêve d'une voix chargée de regret. Avait-elle envie de fonder une famille elle ? La question était vite balayé, rien que de s'imaginer porter des chatons lui donnait envie de vomir. Mais elle avait un rêve aussi : devenir quelqu'un qui comptait dans la Forêt. Avait-elle réellement raté sa chance ? Elle n'était plus toute jeune pour avoir un premier apprenti ou devenir Lieutenante. Pourtant, du haut de ses 80 lunes, Étoile de Mandragore n'avait pas renoncé, lui. Il chercha son regard et la féline ressenti un petit frisson lorsque leurs yeux s'accrochèrent.

« Enfin, passons. Je pense que tu as encore une longue vie pour réaliser tes rêves. Je n'ai pas accomplit toutes ces tâches en quelques lunes. Il faut seulement... ne pas perdre espoir. Tu sais, un jour alors que je n'était qu'un apprenti, mon mentor m'a dit "Ne renonce jamais à un rêve seulement parce qu'il te faudra beaucoup de temps pour l’accomplir. Le temps finit toujours par passer de toute façon." Je pense que c'est un bon résumé, tu ne crois pas ? »

Rivière Étoilée acquiesça de la tête et esquissa un faible sourire. Elle se sentait soudain presque soulagée. Elle n'avait pas parlé ainsi depuis... toujours en fait, et cela faisait un bien fou. Elle n'avait peut-être pas réellement raté sa vie... Pas encore du moins.

« Tu as sans doute raison... J'ai vraiment l'impression d'être une gamine de mauvaise humeur maintenant. »

Un petit rire gêné lui échappa puis elle se détendit avec un petit soupir de bien être et s'allongea dans les feuilles mortes qui recouvraient le sol. Elle avaient encore le temps de réaliser ses rêves. Tout le temps qu'elle voulait. Presque de bonne humeur maintenant, elle tourna la tête vers le Brumeux.

« Merci.... Y a pas à dire, ça fait du bien de parler quelques fois. Même si je me suis certainement couverte de ridicule... Je me sens mieux. »


Chef du Clan de la Brume
avatar
Étoile de MandragoreChef du Clan de la Brume
Messages : 1484Date d'inscription : 18/01/2012Age : 20
MessageSujet: Re: « Un jour tu verras, ton coeur chantera et tu comprendras. » || Rivière ♥   Ven 31 Oct - 15:41


« Tu as sans doute raison... J'ai vraiment l'impression d'être une gamine de mauvaise humeur maintenant. »

La femelle émit un petit rire, auquel le meneur répondit par un mouvement de moustache amusé. Il préférait ça que de passer pour un vieux matou rabat joie. De plus, il comprenait bien tous les soucis qu'avait Rivière Étoilée. Elle se sentait à l'écart, et en tant que chef, il ressentait également cette impression. Il avait seulement appris à faire la part des choses. De plus avec le temps, il s'était fait des amis de toute part. Comme Pistache Ambrée ou Fureur du Lion. Il n'était pas nécessaire de se limiter à son propre Clan d'après lui, une bonne amitié était toujours bénéfique. Puis ce n'était pas parce qu'on appréciait un chat d'un autre clan qu'on allait abandonner le sien, bien entendu. S'il le fallait, le bicolore se battrait contre son vieil ami. Et il se passerait la même chose avec Rivière Étoilée s'ils devenaient plus amis. La loyauté envers son clan primait sans interdire une bonne relation. De plus, deux Clans s'entendant bien avaient moins de risque d'entrer en confrontation. N'était-ce pas préférable ?
La guerrière finit par s'allonger, comme perdue dans ses pensées. Sans trop attendre, Etoile de Mandragore fit de même. L'aura qui émanait d'elle semblait plus joyeuse désormais. Au moins le brumeux avait put redonner une once de joie à la femelle, ce qui fit plaisir à celui-ci. Elle leva la tête vers lui, et il vit que son regard était déjà plus enjoué.

« Merci.... Y a pas à dire, ça fait du bien de parler quelques fois. Même si je me suis certainement couverte de ridicule... Je me sens mieux. »

Amusé par sa remarque, le mâle donna une petite pichenette sur l'oreille de la félin à l'aide de sa queue. Elle n'avait pas à ce sentir gêné, le bicolore avait apprécié qu'elle se confesse. Il se mit alors à ronronner et lui sourire. Si elle se sentait assez bien en sa présence pour lui parler, alors il ne devait pour rien au monde gâcher un début d'amitié.

« Je ne vois pas en quoi tu as été ridicule. Pour moi c'est une grande forme de courage que de s'ouvrir à quelqu'un, car on sait tous que ce n'est pas une chose aisée. Ce fut un plaisir de t'écouter. De plus, nous nous sentons tous un peu égarés parfois, et avoir une oreille attentive à nos chagrins est plus qu'apaisante. Si tu en ressent le besoin, n'hésites pas surtout. »

Tout ceci, il le pensait vraiment. Maintenant qu'il avait gagné sa confiance, il fallait qu'elle puisse compter sur lui. De plus, elle ne devait pas désespérer. Si elle voulait avoir un compagnon, elle le trouverait. Les choses viendrait toutes seules, le meneur savait qu'elle n'était pas faite pour finir seule.

« Et puis, si tu cherches encore l'âme soeur, je pense que tu n'as pas à t'en faire. On fait des rencontres tous les jours. Même un chat que tu pense connaître devient un jour le seul que tu veuilles vraiment connaître. »

Le regard lointain, Etoile de Mandragore observait les territoires. Il était là, quelque part. Et qui sait, peut être que sa futur compagne y était aussi. Soupirant, il retourna la tête vers elle, avant de ronronner une nouvelle fois.

« Il y a forcément quelqu'un pour toi, un joli minois pareil ne peut pas ne pas trouver l'âme soeur, il t'attend j'en suis sur ! »
http://catsdestiny.forumgratuit.org







Adulte:
 




Guérisseuse du Clan de la Lumière
avatar
Pistache AmbréeGuérisseuse du Clan de la Lumière
Messages : 2054Date d'inscription : 22/07/2013Age : 20Localisation : Bonne question
MessageSujet: Re: « Un jour tu verras, ton coeur chantera et tu comprendras. » || Rivière ♥   Ven 31 Oct - 16:21

Étoile de Mandragore lui donna alors une pichenette sur l'oreille du bout de sa queue et se mit à ronronner avant de lui sourire.

« Je ne vois pas en quoi tu as été ridicule. Pour moi c'est une grande forme de courage que de s'ouvrir à quelqu'un, car on sait tous que ce n'est pas une chose aisée. Ce fut un plaisir de t'écouter. De plus, nous nous sentons tous un peu égarés parfois, et avoir une oreille attentive à nos chagrins est plus qu'apaisante. Si tu en ressent le besoin, n'hésites pas surtout. »

Rivière sourit au mâle qui s'était allongé à coté d'elle, rassérénée. C'était la première fois qu'elle se sentait autant comprise. Il l'avait écouté déballer toute sa vie comme si ça l'intéressait, l'avait laissé déballer tout ce qu'elle n'osait dire et s'était retenu de se moquer d'elle. Il était peut-être même sincère même si elle en doutait.

« Et puis, si tu cherches encore l'âme sœur, je pense que tu n'as pas à t'en faire. On fait des rencontres tous les jours. Même un chat que tu pense connaître devient un jour le seul que tu veuilles vraiment connaître. »

La féline jeta un coup d’œil vers le meneur. Semblant songeur, il balayait les alentours du regard comme si l'amour de sa vie pouvait débouler d'entre les arbres d'un instant à l'autre. La guerrière se retint de lui faire remarquer qu'il n'était pas très bien placé pour lui affirmer cela. S'il croyait vraiment cela, n'était-ce pas un peu paradoxal le fait qu'il soit encore seul ? Puis il se mit à ronronner.

« Il y a forcément quelqu'un pour toi, un joli minois pareil ne peut pas ne pas trouver l'âme sœur, il t'attend j'en suis sur ! »

Rivière Étoilée avait l'habitude qu'on admire son poil et qu'on lui fasse maints compliments, pourtant elle ne put s'empêcher de rougir légèrement sous son pelage cette fois là. Elle fit une petit grimace avant de répondre rapidement.

« C'est gentil, mais tu sais, je ne recherche pas vraiment l'âme sœur... »

La guerrière haussa les épaules autant qu'il était possible de le faire allongé par terre avant de reporter son attention sur le bicolore.

« Au fait, je voulais m'excuser pour tout à l'heure. J'étais un peu amère mais tu sais, je ne te considère pas comme un ennemi. »

Il ne manquerai plus que les relations diplomatiques entre les Lueurs et la Brume ne se dégradent à cause de son manque de tact.


Chef du Clan de la Brume
avatar
Étoile de MandragoreChef du Clan de la Brume
Messages : 1484Date d'inscription : 18/01/2012Age : 20
MessageSujet: Re: « Un jour tu verras, ton coeur chantera et tu comprendras. » || Rivière ♥   Ven 31 Oct - 19:25


« C'est gentil, mais tu sais, je ne recherche pas vraiment l'âme sœur... »

A ces mots, Etoiles de Mandragore leva un sourcil. Vraiment ? Bon soit, elle n'avait pas envie d'un compagnon, mais le meneur aimerait voir comment elle réagirait si un mâle l'abordait. Elle finirait bien par s'enticher de l'un d'eux, et même de tomber amoureuse. Quoi que, lui-même n'avais jamais ressenti ces frissons le parcourir, il ne serait peut être pas le seul. Mais il se retint de lui faire une remarque, tant mieux pour elle si elle ne s'embêtait pas avec cela.

« Au fait, je voulais m'excuser pour tout à l'heure. J'étais un peu amère mais tu sais, je ne te considère pas comme un ennemi... »

Surpris, le mâle tourna vivement la tête vers elle. Il n'avait pas ressentit qu'elle s'était montrée désagréable, seulement un peu perdue. Mais il fut surtout étonné par cette dernière annonce. Au moins il était rassuré. Lui non plus ne la considérait pas comme tel, mais presque comme... une amie. Soupirant d'aise, il se détendit malgré lui. Il était heureux d'être là. Sans qu'elle ne fasse rien, il se sentait bien en présence de la femelle. Et ce qu'elle venait de dire l'apaisa, il était rassuré, il n'était pas obligé de se montrer méfiant. Oh, peut être se hâtait-il un peu sur ce lien qui se créait, mais il ressentait qu'ils pouvaient s'entendre à merveille. Ronronnant une nouvelle fois et remuant les moustaches, il la regarda à nouveau, pétillant.

« Ne t'en fais pas, je ne l'ai pas mal prit. J'apprécie ta présence tu sais, cela faisait longtemps que je n'avait pas eu une véritable conversation avec quelqu'un, loin des tâches quotidiennes et de tous les problèmes à régler. Oublier un instant tout ceci me fait le plus grand bien. »

En effet, Rivière Étoilée lui procurait cet espace dont il avait besoin. Où finalement il ne voulait pas parler des corvées qu'ils devaient accomplir au camp. Même avec Pistache Ambrée ou Fureur du Lion, il ne pouvait pas éviter les fameuses questions sur la santé du Clan adverse, hors maintenant, il voulait changer ça. Parler un peu d'autre chose, non des apprentis qui faisaient oui ou non correctement leur devoir, où s'ils avaient flairés un renard dans le coin. Soulagé d'enfin respirer, il posa sa queue sur celle de Rivière Étoilée, sans vraiment s'en rendre compte, absorbé par la conversation qu'il pouvait déclencher.

« Je me suis souvent posé une question. Qu'y a-t-il au delà de la Grotte aux Esprits, et des nids des bipèdes ? C'est vrai, que l'on soit apprenti, chef ou ancien, qui le sait ? Je sais que certains guerriers viennent d'ailleurs, mais leurs témoignages restent flous. Un jour, lorsque j'étais tout jeune guerrier avec mon frère, nous rêvions de partir voyager, découvrir le monde après nos territoires. Oh, ce n'était bien sur qu'un rêve, mais j'ai toujours cette énigme qui traîne dans un coin de la tête. Tu ne t'es jamais demandé ce que l'on pouvait trouver ? »
http://catsdestiny.forumgratuit.org







Adulte:
 




Guérisseuse du Clan de la Lumière
avatar
Pistache AmbréeGuérisseuse du Clan de la Lumière
Messages : 2054Date d'inscription : 22/07/2013Age : 20Localisation : Bonne question
MessageSujet: Re: « Un jour tu verras, ton coeur chantera et tu comprendras. » || Rivière ♥   Ven 31 Oct - 20:34

Étoile de Mandragore tourna si vite la tête que Rivière se retint de sursauter. Il semblait surpris. Avait-elle dit quelque chose qui ne fallait pas ? Mais bientôt il se remis à ronronner.

« Ne t'en fais pas, je ne l'ai pas mal pris. J'apprécie ta présence tu sais, cela faisait longtemps que je n'avait pas eu une véritable conversation avec quelqu'un, loin des tâches quotidiennes et de tous les problèmes à régler. Oublier un instant tout ceci me fait le plus grand bien. »

La guerrière eut à son tour un petit ronronnement. Elle comprenait le bicolore, même si elle trouvait étrange le fait qu'il souhaite oublier quelques instants ses responsabilités de chef alors qu'elle même souhaitait si ardemment s'en voir confiées. Puis la féline senti soudainement la queue du meneur se poser sur la sienne et se figea un instant, elle n'était pas habituée à ce genre de contact. Était-ce là une marque d'amitié habituelle ? Jetant un coup d’œil vers lui elle s'aperçut qu'il avait le regard perdu dans le vide, tout à ce qu'il racontait. Il ne s'était sans doute même pas aperçu de son geste. N'osant pas bouger de peur qu'un mouvement de recul ne soit interprété comme de la crainte, Rivière resta donc allongée là à l'écouter.

« Je me suis souvent posé une question. Qu'y a-t-il au delà de la Grotte aux Esprits, et des nids des bipèdes ? C'est vrai, que l'on soit apprenti, chef ou ancien, qui le sait ? Je sais que certains guerriers viennent d'ailleurs, mais leurs témoignages restent flous. Un jour, lorsque j'étais tout jeune guerrier avec mon frère, nous rêvions de partir voyager, découvrir le monde après nos territoires. Oh, ce n'était bien sur qu'un rêve, mais j'ai toujours cette énigme qui traîne dans un coin de la tête. Tu ne t'es jamais demandé ce que l'on pouvait trouver ? »

Troublée par le contact du poil noir et blanc contre le sien, la guerrière chercha tant bien que mal quoi répondre. Elle n'y avait jamais vraiment réfléchi...

« Et bien... Je... J'ai toujours considéré la Forêt comme la... la seule chose qui avait de l'importance, je veux dire, le reste à sans doute de l'importance aussi mais je... Je n'ai jamais eu envie de découvrir ce qu'il y avait après... Enfin, je sais déjà que d'un coté se trouve le camp des bipèdes mais ensuite... J'imagine qu'il y a d'autres Forêts, certainement d'autres clans... Mais cela doit être dangereux. Ce n'est pas que le danger m’effraie ! Mais je... je n'est pas le sentiment que le jeu en vaille la chandelle en quelque sorte. »

Voilà qu'elle recommençait à bégayer et à s'embrouiller. Finalement, Rivière se redressa, s'asseyant comme si de rien n'était et profitant de son mouvement pour enrouler sa queue autour de ses pattes.

« C'est vrai que maintenant... Cela m'intrigue. Mais qui serait assez fou pour entreprendre un voyage pareil ? »

Elle eut un petit rire en imaginant tout ce que cela impliquerait. Devenir Solitaire, rencontrer des dangers bien pires que tout ce qu'elle pouvait imaginer, d'autres clans qui seraient peut-être encore moins enclins qu'eux à découvrir des intrus sur leurs territoires... Personne ne s'aventurerait ainsi en terres inconnues.


Chef du Clan de la Brume
avatar
Étoile de MandragoreChef du Clan de la Brume
Messages : 1484Date d'inscription : 18/01/2012Age : 20
MessageSujet: Re: « Un jour tu verras, ton coeur chantera et tu comprendras. » || Rivière ♥   Ven 31 Oct - 23:26


« Et bien... Je... J'ai toujours considéré la Forêt comme la... la seule chose qui avait de l'importance, je veux dire, le reste à sans doute de l'importance aussi mais je... Je n'ai jamais eu envie de découvrir ce qu'il y avait après... Enfin, je sais déjà que d'un coté se trouve le camp des bipèdes mais ensuite... J'imagine qu'il y a d'autres Forêts, certainement d'autres clans... Mais cela doit être dangereux. Ce n'est pas que le danger m’effraie ! Mais je... je n'est pas le sentiment que le jeu en vaille la chandelle en quelque sorte. »

Etoile de Mandragore fut amusé par sa tentative de réponse. Il fallait dire que la féline était plutôt craquante quand elle se confondait sans cesse dans ses mots, hésitant souvent sur la tournure de ses phrases. Elle semblait toujours vouloir se justifier, mais le mâle comprenait bien qu'elle aurais peur de partir ainsi à l'aventure, lui-même ne serait pas rassuré. Bien fou est celui qui ne craint pas l'inconnu. La prudence est de rigueur dans des cas comme celui-là, alors si Rivière Étoilée ne se sentait pas à l'aise avec l'idée de partir, il ne pouvait pas l'en blâmer, au contraire.

« C'est vrai que maintenant... Cela m'intrigue. Mais qui serait assez fou pour entreprendre un voyage pareil ? »

Il est vrai qu'à ce jour, hormis un solitaire, aucun chat de Clan n'aurait intérêt à vouloir voir l'au delà. Non, à l'heure actuelle il y avait bien d'autres problèmes à l'horizon. Rien que la dernière assemblée ne présageait rien de bon. La jeune cheffe de la Lumière semblait être méfiante à son égard, et il devait se montrer prudent. Mais inutile de le partager avec Rivière Étoilée à cet instant, elle n'était pas concernée par cette tension.

« Je ne sais pas. Mais si un jour cela devait m'arriver, j'aurais peur. Qui sait ce qui nous attend. Enfin, même si les Clans doivent un jour entreprendre un tel périple, je ne pense pas que je serais encore de ce monde ! »

Il se mit à pouffer sur sa dernière phrase. Le meneur ne voyait pas la mort comme une tragédie. Du haut du Clan des Etoiles, il pourrait continuer à veiller sur les siens, et tous les Clans réunis. Et enfin il pourrait retrouver sa famille. Les seules raisons qui pouvait le pousser à rester encore, c'était son neveu Nuit d'Orage, et s'assurer que sa lieutenante était capable de prendre la relève. Il n'avait pas à ce jour de compagne ou de descendance, alors au moins il pourrait quitter ce monde sans trop de tristesse.

« Je ne sais pas toi, mais pour moi la mort ne me fait plus peur. Je n'ai plus ici de camarades à qui je manquerais réellement. Et mes plus vieux amis sont bientôt à leur dernière heure également, alors je les retrouverais rapidement dans les étoiles. Non, à moins que je tombe amoureux dans les lunes à venir, ou que je me trouve un ami très cher, alors je pourrais partir en paix. »

Même si en parler pouvait paraître un peu lugubre, il n'avait pas de crainte à en parler. La mort faisait parti de la vie, et lui avait eu une longue et belle vie.
http://catsdestiny.forumgratuit.org







Adulte:
 




Guérisseuse du Clan de la Lumière
avatar
Pistache AmbréeGuérisseuse du Clan de la Lumière
Messages : 2054Date d'inscription : 22/07/2013Age : 20Localisation : Bonne question
MessageSujet: Re: « Un jour tu verras, ton coeur chantera et tu comprendras. » || Rivière ♥   Sam 1 Nov - 10:10

« Je ne sais pas. Mais si un jour cela devait m'arriver, j'aurais peur. Qui sait ce qui nous attend. Enfin, même si les Clans doivent un jour entreprendre un tel périple, je ne pense pas que je serais encore de ce monde ! »

Contre toute attente, Étoile de Mandragore ne prononça pas la dernière phrase sur un ton mélancolique ni même simplement blasé mais presque amusé, pouffant de rire en même temps. Rivière Étoilée le regarda, surprise. On ne plaisantait pas avec ses choses là ! Mais le matou lui expliqua rapidement son point de vue.

« Je ne sais pas toi, mais pour moi la mort ne me fait plus peur. Je n'ai plus ici de camarades à qui je manquerais réellement. Et mes plus vieux amis sont bientôt à leur dernière heure également, alors je les retrouverais rapidement dans les étoiles. Non, à moins que je tombe amoureux dans les lunes à venir, ou que je me trouve un ami très cher, alors je pourrais partir en paix. »

Alors, lui aussi pensait qu'il retrouverai ses anciens compagnons dans le Clan des Étoiles. Était-ce seulement la réalité ? De nombreux félins partageaient la même opinion, certains avaient même tenté de précipiter leur mort pour rejoindre ceux qui étaient partis trop tôt et les guérisseurs avaient du s'empresser de raconter que les morts non naturelle ne permettaient pas de rejoindre les Étoiles pour éviter une écatombe. Avait-ils reçu un réel message des Ancètres ou était-ce une pure invention ? La féline n'en avait aucune idée. Néanmoins, elle avait entendu dire que lorsqu'ils recevaient leurs 9 vies, les nouveaux chefs rencontraient d'anciens meneurs ou d'autres ancètres illustres. Ceux-là se retrouvaient donc sans doute dans le ciel et Étoile de Mandragore pourrait certainement les rejoindre. En était-il de même pour un quelconque guerrier qui n'avait rien accomplie ? Rien n'était moins sûr. La guerrière secoua la tête en se rappelant les paroles du mâle bicolore. Elle avait encore des lunes pour accomplir quelque chose.

« Ne dites... Ne dis pas cela, tu as encore du temps devant toi ! Mais j'imagine que c'est une bonne chose de ne pas avoir peur de l'après. Je ne suis pas sûre de pouvoir en dire autant... Parlons de quelque chose de plus gai, tu veux bien ? »

La guerrière réfléchi un instant, le regard perdu dans les herbes hautes qui dansaient sous le vent un peu plus loin, puis elle reprit d'une voix où se mélaient envie, tristesse et excitation.

« Tu as déjà eu de nombreux apprentis à ce que j'ai compris... Racontes moi... Le premier que tu as eu, le premier entraînement ...? »


Chef du Clan de la Brume
avatar
Étoile de MandragoreChef du Clan de la Brume
Messages : 1484Date d'inscription : 18/01/2012Age : 20
MessageSujet: Re: « Un jour tu verras, ton coeur chantera et tu comprendras. » || Rivière ♥   Sam 1 Nov - 11:24


« Ne dites... Ne dis pas cela, tu as encore du temps devant toi ! Mais j'imagine que c'est une bonne chose de ne pas avoir peur de l'après. Je ne suis pas sûre de pouvoir en dire autant... Parlons de quelque chose de plus gai, tu veux bien ? »

Elle avait peut être raison. Après tout, il restait encore deux vies au chef. Mais ce n'était pas parce que sa troisième étai partie il y a peu qu'il ne pouvait pas en perdre une autre prochainement. Alors le mâle envisageait toute possibilités, et donc se sentait prêt pour le fameux jour où il rejoindrait ses ancêtres. Mais la guerrière ne semblait pas aussi à l'aise avec le sujet. Rien d'étonnant, elle avait encore beaucoup à faire, de longues lunes face à elle, avec probablement de plus, une famille encore présente. Et lorsqu'il l'observait, le meneur voyait en elle une grande guerrière, qu'elle l'accepte ou non. D'après lui, elle n'avait juste pas assez confiance en elle. Et lorsqu'elle reprit, il lut dans sa voix une once de tristesse et de de désir.

« Tu as déjà eu de nombreux apprentis à ce que j'ai compris... Racontes moi... Le premier que tu as eu, le premier entraînement ...? »

Ah, de nombreux apprentis en effet. La petite dernière était guerrière depuis peu, Petite Luciole. En règle général, le meneur préférait toujours le dernier. Et s'il devait prendre un autre apprenti, ce serait le cas encore avec lui. Mais il les aimait tous, que l'apprentissage fut chaotique ou sans embûches, il entretenait toujours de bonnes relations avec ses anciens novices. Il avait eu sa propre lieutenante, Lune Eternelle, dont il était tout particulièrement fier. Ainsi que Nuit d'Orage, son neveu, qu'il a toujours un peu plus protégé que les autres. Quant à Secret des Merles, il fut un apprenti exemplaire. Sans oublier Lueur du Firmament, l'un des premiers qu'il ai eu. Mais sa véritable "préférence" revenait à son tout premier. Aujourd'hui parmi le Clan des Etoiles, il lui arrivait de le revoir en rêve, lorsqu'un message important devait lui être transmit. Soupirant en repensant à celui-ci, il réfléchit à comment raconter cette belle époque.

« En effet. J'étais encore un jeune guerrier lorsque je devint le mentor de Souvenir des Limbes. Il était vraiment très à l'écoute, il avait la soif d'apprendre. Je ne te dis pas que pour mon premier apprenti, il me facilitait la tâche. Quant à son premier entrainement, et ce sont souvent les plus drôles, tu te doute bien qu'il est revenu bredouille. C'était à la chasse, il avait fait fuir tout le gibier ! Trop bruyant, dos au vent, aucune souplesse, non vraiment, je me suis demandé s'il ne le faisait pas exprès ! Mais que veux-tu, ils sont souvent un peu maladroit au début. Nous étions les mêmes, sans aucun doute. »

Riant de bon coeur à ce bon souvenir, il se remémorait les pires entraînements qu'il avait put donner. Parfois, ils s'en étaient sortis avec quelques blessures. Souvent, la chasse avait était un désastre, et à chaque fois, il avait fallut s'acharner pour corriger les défauts récurrents. Et même si à l'époque, le mâle revenait épuisé de ses journées, aujourd'hui il n'éprouvait que de la joie en y repensant. Lui même apprenti, n'avait pas été très doué à ses débuts. Et qu'en était-il de Rivière Étoilée ? Avait-elle aussi raté tous ses premiers entraînements ? Sur un ton joyeux, il se pressa de lui demander.

« Quant à toi, comment c'est passé ton apprentissage ? Te souviens-tu de certains moments en particulier ? Racontes moi donc comment était l'apprentie que tu étais. »
http://catsdestiny.forumgratuit.org







Adulte:
 




Guérisseuse du Clan de la Lumière
avatar
Pistache AmbréeGuérisseuse du Clan de la Lumière
Messages : 2054Date d'inscription : 22/07/2013Age : 20Localisation : Bonne question
MessageSujet: Re: « Un jour tu verras, ton coeur chantera et tu comprendras. » || Rivière ♥   Sam 22 Nov - 21:03

« En effet. J'étais encore un jeune guerrier lorsque je devint le mentor de Souvenir des Limbes. Il était vraiment très à l'écoute, il avait la soif d'apprendre. Je ne te dis pas que pour mon premier apprenti, il me facilitait la tâche. Quant à son premier entrainement, et ce sont souvent les plus drôles, tu te doute bien qu'il est revenu bredouille. C'était à la chasse, il avait fait fuir tout le gibier ! Trop bruyant, dos au vent, aucune souplesse, non vraiment, je me suis demandé s'il ne le faisait pas exprès ! Mais que veux-tu, ils sont souvent un peu maladroit au début. Nous étions les mêmes, sans aucun doute. »

Le meneur s'esclaffa à ce souvenir et la féline ne put s'empêcher de se sentir à son tour gagner par l'hilarité en imaginant la scène. Ce n'était pas très dur en réalité : ça première leçon avait du se dérouler à peu près déroulé de la sorte a elle aussi. Elle se rappelait encore des grimaces mi amusées mi frustrées de son mentor quand elle s’emmêlaient les pattes comme une débutante, se cognait dans une branche ou pire encore, se marchait sur la queue. Étoile de Mandragore enchaîna d'ailleurs rapidement sur ce sujet d'un ton enjoué.

« Quant à toi, comment c'est passé ton apprentissage ? Te souviens-tu de certains moments en particulier ? Racontes moi donc comment était l'apprentie que tu étais. »

Oh oui, elle se souvenait de nombreux moments, tous plus embarrassants les uns que les autres. Mais elle avat eu de la chance, certains mentors, espiègles, racontaient les erreurs loufoques de leurs apprentis qui pouvaient alors devenir la risée du clan pendant des journées, surtout en période de calme plat. Quant à elle, ses faux pas étaient toujours restés entre elle et son mentor, pour la plupart du moins. Que pouvait-elle bien raconter ? Tout de même pas le jour où elle avait sauté sur un tas de feuilles mortes qui, croyait-elle, dissimulaient une proie pour en fait s'étaler dans les déjections d'un animal particulièrement malodorant... Ce ne serai pas très digne. Mais peut-être le jour où... Rivière Étoilée ne put empêcher un grand sourire de se former sur ses babines au souvenir d'une de ses sorties.

« Et bien, disons que je n'étais pas une apprentie particulièrement sérieuse. En fait, je faisais tout mon possible pour me concentrer sur ma proie comme le voulait mon mentor, mais j'en oubliai le reste, et notamment mes pattes. Le jour de mon examen de chasse... Je me souviens que je n'ai rien trouvé de mieux à faire que de tomber à l'eau. D'une manière totalement idiote. Je traquais une petite bête le long du ruisseau, j'ai marché sur ma patte droite avec la gauche et plouf, à l'eau. »

La guerrière se mit à glousser en se rappelant de son premier contact avec la rivière, qui ne fut certes pas le dernier, et la façon dont son mentor l'avait sorti de là, comme une mère attrapant son chaton par la peau du coup. Il lui manquait...

« Mon mentor m'a tout de même validé mes compétences de chasse... Il a dit que de toute manière je devais faire une trempette tôt ou tard, que j'étais prédestinée à me "lier d'amitié avec cet élément" à cause de ma mère, du nom qu'elle m'avait choisi. »

Rivière sourit de nouveau.

« Il avait l'art de faire en sorte que rien ne soit de ma faute, que rien ne vienne de ma maladresse ou de mon incompétence. C'est en parti pour cela que je souhaite ardemment un apprenti. Je pense que... Je veux être comme lui. En fait, j'espère être comme lui... »

Le regard perdu dans le vague, la féline se remémorait ses années de jeunesse et d'insouciance.


Chef du Clan de la Brume
avatar
Étoile de MandragoreChef du Clan de la Brume
Messages : 1484Date d'inscription : 18/01/2012Age : 20
MessageSujet: Re: « Un jour tu verras, ton coeur chantera et tu comprendras. » || Rivière ♥   Sam 6 Déc - 15:32


« Et bien, disons que je n'étais pas une apprentie particulièrement sérieuse. En fait, je faisais tout mon possible pour me concentrer sur ma proie comme le voulait mon mentor, mais j'en oubliai le reste, et notamment mes pattes. Le jour de mon examen de chasse... Je me souviens que je n'ai rien trouvé de mieux à faire que de tomber à l'eau. D'une manière totalement idiote. Je traquais une petite bête le long du ruisseau, j'ai marché sur ma patte droite avec la gauche et plouf, à l'eau. »

Etoile de Mandragore imaginait parfaitement Rivière Etoilée en apprentie. Il en avait vu des novices rater leur proie en se ramassant complètement. C'était même tout à fait normal, qui n'avait pas un jour maladroitement fait fuir le gibier, tout en étant le plus ridicule possible ? Ceci dit, la guerrière avait fait fort. Le jour de l'examen, les apprentis s'en sortaient en général plutôt bien, il fallait dire qu'ils avaient de longues lunes d'entraînement derrière eux. Mais elle devait être particulièrement attendrissante à cette époque, et le meneur ne put s'empêcher de poser un regard doux sur la femelle en l'imaginant trébucher gauchement et tomber à l'eau.

« Mon mentor m'a tout de même validé mes compétences de chasse... Il a dit que de toute manière je devais faire une trempette tôt ou tard, que j'étais prédestinée à me "lier d'amitié avec cet élément" à cause de ma mère, du nom qu'elle m'avait choisi. »

Le brumeux ne put s'empêcher de rire légèrement à cette réplique. Si elle avait été à la Brume, on l'y aurait même mise avant son baptême. La nage était une tradition dans leur clan, et même les plus jeunes savaient se débrouiller. C'était une seconde nature pour eux, et ils adoraient la sensation de l'eau sur leurs pelages. Rien qu'à penser à une petite trempette, le chef eu un petit frisson de plaisir.

« Il avait l'art de faire en sorte que rien ne soit de ma faute, que rien ne vienne de ma maladresse ou de mon incompétence. C'est en parti pour cela que je souhaite ardemment un apprenti. Je pense que... Je veux être comme lui. En fait, j'espère être comme lui... »

Touché, Etoile de Mandragore posé sa queue sur l'épaule de la guerrière. Elle semblait beaucoup aimer son ancien mentor. Et par dessus tout, elle semblait également plutôt sentimentale, contrairement à ce qu'elle pouvait laisser paraître. Et maintenant que le bicolore se sentait comme son ami, il se devait de la réconforter. Maladroitement, il se colla près d'elle, amicalement, mais gauchement.

« Il n'y a pas deux mentors semblables, nous sommes tous différents et apprenons différemment à nos apprentis. Mais ne t'en fais pas, je sens que tu peux très bien te débrouiller avec les plus jeunes. »

Il se mit à ronronner malgré lui, comme s'il aimait cette proximité. La sensation de son poil contre le sien était agréable, et sans qu'il s'en rende compte, se rapprochait encore plus de la guerrière.
http://catsdestiny.forumgratuit.org







Adulte:
 




Guérisseuse du Clan de la Lumière
avatar
Pistache AmbréeGuérisseuse du Clan de la Lumière
Messages : 2054Date d'inscription : 22/07/2013Age : 20Localisation : Bonne question
MessageSujet: Re: « Un jour tu verras, ton coeur chantera et tu comprendras. » || Rivière ♥   Sam 6 Déc - 19:29

Avec un léger frisson, Rivière Étoilée senti la queue du matou se poser sur son épaule dans un geste de réconfort.

« Il n'y a pas deux mentors semblables, nous sommes tous différents et apprenons différemment à nos apprentis. Mais ne t'en fais pas, je sens que tu peux très bien te débrouiller avec les plus jeunes. »

La guerrière ne pu s'empêcher de se raidir en sentant Étoile de Mandragore se rapprocher d'elle. Puis elle se détendit, il ne faisait que la rassurer et... d'ailleurs cela marchait plutôt bien. Le bicolore se mit à ronronner et Riv' se surprit à l'imiter. Il fallait avouer que c'était assez agréable de se sentir écoutée, comprise, tout ça, ça ne lui était plus arrivé depuis longtemps. Bien sûr, elle avait de nombreuses amies mais ce n'était pas la même chose, et elle n'avais jamais été assez proche de l'une d'entre elles pour lui raconter toutes ses hontes comme elle venait de le faire... Mon dieu ! C'était vrai, elle venait bien de raconter des tas de choses qu'elle n'osait jamais dire à ce chat ennemi qu'elle n'avait pas rencontré depuis une lune. Quel était ce sortilège qui l'avait poussé à parler de la sorte ? Certainement de manière inconsciente, Étoile de Mandragore se rapprocha un peu plus d'elle et la guerrière eut comme un petit choc en sentant le pelage du matou contre le sien. Une sensation bizarre poussa son corps à se protéger d'instinct et sans trop comprendre ce qu'il se passait, Rivière se retrouva debout, s'éloignant maladroitement à quelques pas du bicolore, et manqua s'étaler de tout son long. Elle eut un petit rire nerveux suivi d'un sourire contrit.

« Voilà, comme à chaque fois que je me laisse aller j'ai le sentiment d'avoir trop parlé et d'avoir dis une montagne de bêtise. Pas que ça ne m'arrive souvent... »

Pour se redonner une contenance elle regarda vers le soleil sans prendre le temps de se rendre compte de sa hauteur et revint vers le matou qui devait être plutôt décontenancé.

« Je suis désolée, il se fait très tard et il faut vraiment que je retourne à mon camp. Ça... Ça a été très agréable de te revoir... Erm, et bien, au revoir. »

Et la guerrière tourna les talons sous un soleil au zénith, commença à se diriger vers les terres de la Brumes, fit volte-face en manquant de se prendre les pattes dans une racine et reparti dans le bon sens.
Elle n'aurait jamais du faire remonter ses souvenirs d'apprentie maladroite à la surface, voilà ce que ça donnait, le sort s'acharnait contre elle.
À quelques queues après la frontière Rivière s'arrêta net et revint en arrière à toute vitesse. Haletante, elle dérapa devant Étoile de Mandragore.

« Désolée, je... j'ai oublié la proie ! »

Rougissante, elle s'empressa de ramasser son butin et reprit le même chemin. Cette fois-ci serait la bonne.


Chef du Clan de la Brume
avatar
Étoile de MandragoreChef du Clan de la Brume
Messages : 1484Date d'inscription : 18/01/2012Age : 20
MessageSujet: Re: « Un jour tu verras, ton coeur chantera et tu comprendras. » || Rivière ♥   Sam 6 Déc - 20:57


Soudainement, Rivière Étoilée se recula gauchement du meneur, ce qui le laissa quelque peu surpris. Avait-il fait quelque chose ? Il s'était peut être trop rapproché, et la guerrière n'avait surement pas l'habitude que l'on se colle à elle. Maintenant, Etoile de Mandragore était gêné, et ne savait plus comment réagir.

« Voilà, comme à chaque fois que je me laisse aller j'ai le sentiment d'avoir trop parlé et d'avoir dis une montagne de bêtise. Pas que ça ne m'arrive souvent... »

Ne comprenant pas où elle voulait en venir, le bicolore se leva à son tour, et voulu s'excuser lui aussi. Elle n'avait rien fait d'étrange, pour lui la conversation avait été normale jusqu'ici. Peut être n'avait-elle pas aimé se dévoiler, ce qui attrista le mâle. Mais la combattante des Lueurs semblait légèrement perdue, et repris sans laisser le temps au chef de la Brume de lui répondre.

« Je suis désolée, il se fait très tard et il faut vraiment que je retourne à mon camp. Ça... Ça a été très agréable de te revoir... Erm, et bien, au revoir. »

Le mâle murmura alors un au revoir, s’apprêtant à voir la féline partir immédiatement vers son Camp. Mais encore plus surprenant, elle alla de son côté de la frontière, avant de refaire demi-tour. Écarquillant les yeux, Etoile de Mandragore observa le petit manège de la guerrière. Et alors qu'elle s'éloignait, elle fit de nouveau volte-face pour revenir, et prit sa prise qu'elle semblait avoir oublié là.

« Désolée, je... j'ai oublié la proie ! »

Et sur ce, elle finit par vraiment partir. Le mâle resta un instant interdit. Dans un sens, il se disait que cette petite scène avait été drôle et attendrissante, mais il ne comprenait vraiment pas la situation. Éberlué, il finit par se lever et s'en retourna. Sans le comprendre, il se sentait triste. Voilà que sa journée qui jusque là avait été parfaite, devenait morose. La présence de Rivière Etoilée avait au moins put égayé sa journée. Soupirant, il continua son chemin, se demandant quand il reverrait la belle féline.
http://catsdestiny.forumgratuit.org







Adulte:
 




Guérisseuse du Clan de la Lumière
avatar
Pistache AmbréeGuérisseuse du Clan de la Lumière
Messages : 2054Date d'inscription : 22/07/2013Age : 20Localisation : Bonne question
MessageSujet: Re: « Un jour tu verras, ton coeur chantera et tu comprendras. » || Rivière ♥   Sam 6 Déc - 21:04

[ Je lock, +15 points pour la Brume et les Lueurs, +10 points pour la Brume (Coachs) ]


Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: « Un jour tu verras, ton coeur chantera et tu comprendras. » || Rivière ♥   

 
« Un jour tu verras, ton coeur chantera et tu comprendras. » || Rivière ♥
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» « Un jour tu verras, ton coeur chantera et tu comprendras. » || Rivière ♥
» « Si quelqu’un t’a fait du mal, assieds-toi au bord de la rivière. Un jour, tu verras passer son cadavre. » || Robert Whitman
» Vis au Jour le Jour et tu verras où cel ate mènera ...
» UN jour de pluie, un jour maudit ~ ( Coeur de Braise )
» Myla [ Un jour tu fumeras les cendres de mon cœur en guise de joint, et tu comprendras quand tu seras stone a quel point j'allais pas bien ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cats Destiny :: Nostalgie :: Archives :: Rp terminés ou abandonnés :: Rp Terminés-