Saison des Feuilles Vertes
L'eau est haute, et le paysage est méconnaissable. La pluie est toujours très présente, et la température vacille entre 10°C et 18°C. Le gibier est difficile à trouver.

cats destinycats destinycats destiny Dernière gazette parue

Partagez | .
 

 [EVENT] Quand les ennuis commencent.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Chef du Clan des Lueurs
avatar
Étoile du PapillonChef du Clan des Lueurs
Messages : 1318Date d'inscription : 06/07/2013Age : 19
MessageSujet: [EVENT] Quand les ennuis commencent.   Mar 9 Sep - 14:42


« Quand les ennuis commencent. »


PV → Etoile de Mandragore & Etoile Sibylline.

Je m'étais levé tôt aujourd'hui, avec un seul objectif en tête : chasser. La mauvaise saison n'allait plus tarder à arriver, il valait mieux remplir le ventre des chats du clan et se rendre utile plutôt que de traîner au camp à ne rien faire, ou du moins en attendant qu'on nous attribue une tâche. J'avais donc décider de me rendre au plus vite vers le Petit Gué, je trouve l'endroit parfait pour chasser, mais cela reste mon avis personnel. On y trouve toute sorte de gibier, quelques petits poissons, des rats d'eau, et parfois même quelques oiseaux. C'est comme mon petit jardin secret, car personne ne pourrait penser qu'on trouve autant de gibier ici.

Ça y est, j'y suis. J’aperçois déjà une poule d'eau, mais elle est de l'autre côté du ruisseau.. Attendons un peu qu'elle se rabatte de mon côté, disons que je n'ai pas très envie de pénétrer dans les terre du Clan de la Lumière, il y avait déjà assez de tension comme cela à l'assemblée. Je me met déjà en position de chasseur, près à lui sauter dessus lorsqu'elle sera assez proche, en espérant ne pas manquer mon coup. Le regard river sur ses plumes, je la regarde s'approcher de moi, je me prépare a bondir. Les yeux fermés, je croque, mais ma mâchoire se referme dans le vide, cela veut donc dire que je l'ai loupé. Comment est-ce que j'ai pu faire ça ?! Je la vois continuer sur la rive adverse, tant pis, j'y vais. Il faut espérer que je ne tomberais sur personne, après tout, elle était en terre libre avant .. Je lui saute dessus, et cette fois ci, c'est la bonne. Je l'achève donc d'un coup de dent. Relevant la tête avec ma proie dans la gueule, je sens une odeur, une odeur bien particulière. Leur odeur.

« Que les ennuis commencent. »

J'avais marmonné cette phrase pour moi-même, espérant que le chat du Clan de la Lumière ne l'ai pas entendu.

© Codage par Waize




Murmure Enchanté, Nuage du Paon & Voleur des Bois:
 


Dernière édition par Étoile du Papillon le Mar 9 Sep - 21:03, édité 2 fois
Chef du Clan de la Brume
avatar
Étoile de MandragoreChef du Clan de la Brume
Messages : 1484Date d'inscription : 18/01/2012Age : 20
MessageSujet: Re: [EVENT] Quand les ennuis commencent.   Mar 9 Sep - 16:16



La matinée semblait paisible. Le camp grouillait d'activité, et chacun vaguait à ses tâches. Dès l'aube, Etoile de Mandragore avait choisit d'observer ses guerriers faire leurs devoir. C'était une façon pour lui d'oublier ses mauvais rêves qui le hantaient chaque nuit. Toujours cette même vision. Mais il ne devait pas oublier ses obligations de chef. Car c'était une de ses mission de veiller au bon fonctionnement du Clan. La veille, il avait observer les apprentis s'entraîner au combat. Le meneur avait assisté à de beaux enchaînements de leurs part. Les plus jeunes étaient plus maladroits, mais ils allaient s'améliorer. Puis été venu la confrontation de Nuage de Roseaux et Nuage du Coléoptère. Ces deux novices étaient les plus vieux de leur tanière, et il était temps pour eux de passer leur test final. Etoile de Mandragore avait donc put juger de leur valeur de combattant, et était plutôt satisfait. Graine de Pavot et Herbe Verte, leurs mentors, avait sut leur apprendre toutes les techniques qui faisaient la fierté du Clan de la Brume. Il avait donc réussit haut la main. Mais aujourd'hui, venait le test de chasse, et le chef savait que c'était le point faible de Nuage de Roseaux, ayant souvent chassé avec lui. Il voulait donc veillé à ce qu'il se soit suffisamment amélioré.

Nuage du Coléoptère rampait doucement vers sa proie, une belle souris bien grasse. La jeune apprentie rousse savait se fondre dans le paysage malgré son pelage, ce qui enchanta Etoile de Mandragore. Posté suffisamment loin de lui, le bicolore pouvait observer l'apprentie sans la gêner. Elle évoluait près du Saule Solitaire d'une façon très technique, mais qui semblait porter ses fruits. Le seul soucis que pouvait lui trouver le meneur, c'était sa manière de réfléchir à tout ses gestes, comme si elle répétait un enchaînement, sans être vraiment naturelle dans ses gestes. Mais tant qu'elle attrapait la proie, c'était bien assez. Ce qu'elle fit. Ayant vu tout ce qu'il devait voir avec elle, le vieux mâle se retira silencieusement pour retrouver le second novice. Celle-ci aurait son baptême dès le lendemain. Et s'il réussissait, Nuage de Roseaux aussi.

Si Etoile de Mandragore avait choisit de faire passer le test au apprentis dans les terres libres, c'était pour une bonne raison. En effet, ils devaient pouvoir chasser sur tout type de terrains, et pas seulement sur un territoire connu, le chef y tenait. Si un jour ils devaient partir de ces contrées, chacun devait être prêt à survivre. C'était un test qu'Etoile de Mandragore avait l'habitude de faire passer. Et tandis qu'il suivait la piste de Nuage de Roseaux, il finit par surprendre l'apprenti brun près du Petit Gué. Celui-ci s'apprêtait à sauter sur une poule d'eau, au bord du ruisseau. Il s'était amélioré, c'était évident. Mais il y avait encore quelques petites erreurs à corriger malgré tout. Attendant de voir la suite, le meneur ne fut pas surprit quand il vit la proie fuir et traverser le gué. Quand il vit la déception du jeune chat, il vint vers lui avant qu'il n'essaye de la courser.

« Il ne vaut mieux ne pas la suivre Nuage de Roseaux, elle est au Clan de la Lumière désormais. Ce qui t'a trahit, c'est le vent. Tous tes gestes étaient bons, mais la proie a put te sentir. Ne t'en fait pas, fais attention à ce détail la prochaine fois, et tu aura ta prise. »

Même si le mâle brun n'avait pas l'air de meilleure humeur, ce qui était compréhensible puisqu'il passait son test, Etoile de Mandragore savait qu'il pouvait tout de même passer guerrier. L'invitant à reprendre sa chasse, il le quitta pour continuer l'évaluation. Continuant en longeant le ruisseau, il sentit la piste d'un Membre du Clan de la Brume, mais pas un apprenti. Il reconnu Murmure Enchanté, qui devait chasser dans le périmètre également. Et lorsqu'il le vit enfin, ce n'était pas à ça qu'il s'attendait. Le mâle tenait dans sa gueule la fameuse poule d'eau qu'avait raté Nuage de Roseaux. Seulement, il n'était pas du bon côté de la rive. Avait-il perdu la tête ? Si un membre de la Lumière le surprenait sur leur territoire avec une proie, le Clan entier allait avoir des ennuis, surtout après la dernière assemblée ! Voulant éviter cette catastrophe, le mâle bicolore rejoint rapidement son camarade pour le faire rebrousser chemin.

« Murmure Enchanté, que fais tu.... »

Mais une forte odeur lui coupa la parole. Alors qu'ils étaient tous deux sur les terres du Clan de la Lumière, un ennemi approchait droit vers eux, comme avertit par les deux chats. Evidemment. Qu'il avait été sot de rejoindre son guerrier. Mais sur l'instant, il n'avait pas pensé qu'un guerrier adverse pouvait être aussi prêt.

« Crotte de souris, il ne manquait plus que ça. »

Aucun d'eux ne pourrait faire machine arrière désormais.
http://catsdestiny.forumgratuit.org







Adulte:
 




Chef du Clan de la Lumière
avatar
Étoile SibyllineChef du Clan de la Lumière
Messages : 1786Date d'inscription : 07/07/2013Age : 19Localisation : France
MessageSujet: Re: [EVENT] Quand les ennuis commencent.   Dim 14 Sep - 20:20


Étoile Sibylline

[Évent] Quand les ennuis commencent.
PV → Murmure Enchanté & Étoile de Mandragore

Ce jour-là, je m'étais levée avec le soleil. Mes deux petites paupières s'étaient levées et avaient laissée mes deux iris bleus clairs voir le jour, bien que la luminosité ambiante dans ma tanière était faible. Je n'eus aucun mal à voir correctement, mes pupilles étaient assez dilatées pour me permettre de se faire. En moins de temps qu'il en faut pour le dire, j'adoptai la position assise et je commençai une rapide toilette afin de me débarrasser des éventuelles branches, brins d'herbe ou même écharde qui avait pus s'emmêler dans mon poil durant cette nuit. Une fois présentable, je me mis à réfléchir à ce que j'allais bien pouvoir faire aujourd'hui. Je devais surtout réfléchir à ce que je devais faire. Puisque étant la Cheffe du Clan de la Lumière, je n'avais d'autre choix que d'accomplir les tâches ne revenant à nul autre qu'un Chef. Je me devais de ressembler à mes prédécesseurs. Je ne devais pas les décevoir. Je ne devais pas me laisser aller et conduire le Clan à sa perte. Il faut dire qu'on avait encore une masse à faire avec les dernières pertes. Il fallait que je redonne courage à bon nombre de mes Guerriers qui étaient encore, pour certains, sous le choc de la mort successive d'Étoile d'Or et d'Étoile Mordorée. J'avais ce devoir. Ce devoir de relever mon Clan et de le faire atteindre son apogée. Il se devait de redevenir ce qu'il était, le Clan le plus puissant des quatre, avec les félins les plus puissants à son sein. Je croyais dur comme fer que j'allai réussir un tel acte. Étoile Mordorée ne m'avait pas choisi pour rien. Il fallait que je prouve qu'elle n'avait pas fait le mauvais choix.

Avec comme bonne résolution de m'occuper des Guerriers mollassons du Clan, je sortis, le torse bombé par la fierté. J'avais raison de bomber le torse ainsi, du moins, je me donnai raison. Bientôt, mon Clan reprendrait sa place, et peut-être que ce serait pour bientôt. Un rapide coup d'œil dans le Camp me suffit pour apprendre l'heure qu'il était. Une œillade vers le ciel confirma mes convictions. Il n'était pas tard du tout. L'aube devait seulement se finir. Du coin de l'œil, je vis quelques félins s'engouffrer dans la sortie du Camp et partir. Se devait être la patrouille de l'aube que Douceur d'Automne avait voulu composer, malgré son état déplorable. En effet, la Lieutenante souffrait d'un mal inconnu. Un mal que Pistache Ambrée, même, semblait ne pas connaître. Était-ce le fameux mal qui touchait le Clan des Ténèbres ? Je n'aurais su le dire. Toujours est-il que ses forces semblaient la quitter, à présent, les côtés saillaient sous son pelage et elle n'avait plus grand appétit alors que les proies étaient nombreuses et variées. Elle passait la plupart de son temps dans la tanière de Pistache Ambrée, ce qui m'inquiétait un peu. J'avais déjà eu vents de certaines paroles comme quoi, j'aurais bien fait d'accepter l'alliance avec le Clan des Ténèbres et d'autres paroles encore que j'aurai bien fait, car le Clan de la Brume, qu'ils pensaient responsable de la mort d'Étoile d'Or, s'était lui allié à ces lâches. En somme, j'avais des avis partagés, mais ceux qui parvenaient plus aisément au creux de mes oreilles, c'était la culpabilité du Clan de la Brume. Si bien que mes pensées que j'avais eues à l'Assemblée s'amplifièrent et devinrent si grande que je finis par me convaincre que ces maudits chats vivant dans la brume étaient coupables de ce qui était arrivé à Étoile d'Or.

Rapidement, je fis le tour du Camp, saluant un à un les félins que je rencontrais. Je saluai tout le monde, sans exception, tout valait cette peine. Du moins, tout le vaudrait un jour, alors pourquoi ne pas commencer aujourd'hui ? De mon oeil de pseudo expert, je repairais les membres que je considère comme patauds et même inutiles aux Clans. Ces félins sont certes chagrinés, mais ne doivent pas ressasser le passé, critiquer le présent et ne rien demander au futur. En d'autres termes, il devait arrêter de penser au passé pour mieux accepter le présent et penser au futur et donc à ce qui pourrait leur arriver d'heureux. Je n'arrivais pas à me rendre compte du nombre exact de félins que je pouvais classer dans cette catégorie. Certains s'étaient relevés depuis, d'autres étaient en progression et certains n'avaient même pas décollé. Quel gâchis. Voyant tous ces félins sans tâches, sans but, j'eus vite fait de rassembler tous ceux qui étaient éveillés, même si au final, ils étaient bien peu. Connaissant les capacités de chacun de mes Guerriers, je les classais dans ce pourquoi ils étaient le plus doué. Ainsi, j'eus vite fait de couper la poire en deux et de former patrouilles frontalières, expéditions de chasses et même entrainement aux combats afin d'en réhabiliter certains, sans oublier les Apprentis et leur mentors, qui devaient s'occuper d'eux. Bientôt, chaque félin eut, à ma connaissance, une tâche bien précise. Les félins se dispersèrent bientôt, la cohésion sembla se faire progressivement, car d'un commun accord, certains allèrent réveillés les Guerriers, les autres les Apprentis et les derniers se rassemblaient pour faire leur toilette ou pour partager un morceau de chair avant de partir. Un sourire éclaira mon visage félin.

Satisfaite de ce que je venais d'effectuer, je m'en retournai dans ma tanière afin de réfléchir à mes autres problèmes. Deux me décarcassait particulièrement. Il y avait cette histoire étrange, qui pour le Clan de la Brume, est une simple coïncidence et pour nous autre, un complot de leur part. Et puis le problème de ma Lieutenante. Il allait peut-être falloir, comme certains me le soufflaient, choisir un nouveau chat pour remplir cette tâche. Pendant un long moment, voir très long, je songeai à toutes les possibilités inimaginables à mes problèmes, je finis par trouver certaines solutions, comme on en trouve toujours en cherchant vraiment. Pour le moment, je ne ferais rien concernant le Clan de la Brume, j'avais le pressentiment qu'ils étaient coupables, mais je n'avais aucune preuve et puis, ils semblaient se tenir tranquilles, j'attendrais donc que mon Clan soit au mieux pour assouvir ma vengeance. Et pour Douceur d'Automne, cela pouvait encore attendre un peu, j'avais encore assez de forces et de temps pour supporter de jouer les deux rôles quand elle en est incapable.

Une idée me passa par la tête. Tout comme l'on pouvait surveiller les progrès des Apprentis, j'allais surveiller les progrès de mes Guerriers mélancoliques. Ayant pris cette résolution, je sortis de ma tanière et découvris avec émerveillement que le Clan était presque vide et que le peu de matou qui étaient présents étaient soit des chatons, soient des reines, soient des vieillards ou encore des félins occupés. Adressant un sourire et un signe de tête à tous ceux que je croisais, je sortis du Camp toute guillerette. Une fois à l'extérieur, je mis tous mes sens en éveil, car berné un Apprenti en se camouflant était chose facile, berner des Guerriers l'étaient beaucoup moins. Ayant la parfaite connaissance d'où se trouvait tout le monde, je décidai de faire d'abord un tour à la Clairière Lumineuse. En moins de temps qu'il en faut pour le dire, je fus au lieu dit et de mon oeil de lynx, je me mis à observer les félins se trouvant dans la clairière. Bien que je fusse loin, je pus remarquer l'activité qui semblait animer le lieu. Satisfaite, je fis demi-tour et me rendit à la Mare aux Têtards pour m'y désaltérer et vérifier, un peu plus loin, si le groupe de félins que j'avais formé chassait bien dans les Hautes Herbes. Lorsque la mare fut en vue, je pus constater, avec satisfaction, qu'aucun félin ne s'y trouvait, je pus donc me désaltérer en toute liberté et repartir pour les Hautes Herbes. Dans ce labyrinthe vert, je ne pouvais pas voir grand-chose. Heureusement que j'avais eu un bon mentor qui m'avait enseigné comment bien me repérer et qu'avec le fil du temps, j'avais appris par cœur ce lieu. Grâce à mon flair et à mes méninges, je réussis à ne croiser personne, mais je me rendis tout de même compte de l'agitation qui égayait le lieu. Je sortis de ces grandes herbes du côté du Petit Gué.

Il ne restait guère beaucoup de territoires à explorer pour me rendre compte que tous mes Guerriers devaient s'être mis au travail. Au fond, j'étais vraiment heureuse que tout ce déroule aussi bien. Je doutais de la capacité de certains à remonter la pente, mais apparemment, je me faisais du mouron pour rien. La queue haute, mais toujours prête à partir au triple galop si l'on venait à me repérer, je finis par voir la rive. Le clapotis de l'eau vint jusqu'à mes oreilles. J'aimais ce son délicat, ce bruit tendre de l'eau glissante sur les pierres tel un serpent. Cette eau pouvait être bien plus dangereuse que ce dernier, tout dépendait de la force du courant. Soudain, le vent tourna et une odeur écœurante vint emplir mon museau. Une odeur que je pensais ne jamais sentir en ce lieu. Un fumet qui fit dresser tous les poils de mon corps, retrousser mes babines et sortir mes longues griffes qui finiraient écarlates si ce que je pensais se produisait. Remontant la piste du Clan de la Brume que je venais de dénicher, mon instinct de prédateur se mit en route, j'allai traquer cet animal comme une vulgaire souris. Bientôt, l'effluve fut plus forte, je devinai alors que je m'étais beaucoup rapproché. Mes yeux finirent pas trouver non pas un félin, comme on aurait pu le penser, mais deux. Décident de ne pas me cacher à leur vue, je m'approchai d'eux, le poil hérissé, les crocs découverts et les griffes se plantant dans le sol à chacun de mes pas. Une fois suffisamment près, j'eus une étonnante facilitée à reconnaître les deux chats, il se trouvait que j'avais en face de moi Murmure Enchanté, un Guerrier du Clan de la Brume et Étoile de Mandragore, le Chef du Clan de la Brume. Ne réfléchissant pas un instant, j'eus tôt fait de cracher sur les deux félins ce que j'avais sur le cœur :

« Comment osez-vous ? Misérables vermines. Traitres de bas niveaux. Félon de la pire espèce. Vous avez intérêt à avoir une bonne raison pour que je ne vous réduise pas en chair à corbeaux. Je n'hésiterais pas à vous affronter tous les deux pour mon Clan. »

© Codage par Waize rien que pour sa Patoune ♥




Étoile Sibylline
Fureur du Lion
Loup Vagabond

Étoile Sibylline miaule en #F4FEFE
Fureur du Lion miaule en #C8AD7F
Loup Vagabond miaule en #1FA055
Chef du Clan des Lueurs
avatar
Étoile du PapillonChef du Clan des Lueurs
Messages : 1318Date d'inscription : 06/07/2013Age : 19
MessageSujet: Re: [EVENT] Quand les ennuis commencent.   Lun 15 Sep - 16:30


« Quand les ennuis commencent. »


PV → Etoile de Mandragore & Etoile Sibylline.

Quelques instants à peine suffirent à ce que je me fasse rejoindre quelqu'un, il aurait mieux fait de me laisser, je me serais débrouillé, je ne veux en aucuns cas lui causer d'ennuis. Vous l'aurez sans doute deviné, il s'agit d'Etoile de Mandragore.

« Murmure Enchanté, que fais tu.... »

L'odeur du Clan de la Lumière se rapprochait de plus en plus. En quelque sorte, je ne suis pas en faute puisque la poule était en terre libres à l'origine, mais comment le faire comprendre à un guerrier adverse, avec qui en plus nous sommes en conflits ?

« Crotte de souris, il ne manquait plus que ça. »

Peu de temps après cela, je distinguait le pelage blanc comme neige d'Etoile Sibylline. Bon sang, la poisse, on aurait quand même pu tomber sur un guerrier au lieu du chef de clan lui-même.

« Comment osez-vous ? Misérables vermines. Traîtres de bas niveaux. Félon de la pire espèce. Vous avez intérêt à avoir une bonne raison pour que je ne vous réduise pas en chair à corbeaux. Je n'hésiterais pas à vous affronter tous les deux pour mon Clan. »

Posant la poule à terre, et n'écoutant que mon cœur qui me disait de protéger mon chef, me plaçant devant mon chef au cas où la femelle essayerait de l'attaquer, tout en essayant de rester calme. Mais si elle continue à nous insulter, moi et mon clan de la sorte, je ne pense pas le rester très longtemps.

« De quel droit oses-tu insulter le Clan de la Brume ainsi ! »

J'avais fini cette phrase par un feulement, histoire de montrer mon mécontentement vis à vis de ses paroles.

© Codage par Waize




Murmure Enchanté, Nuage du Paon & Voleur des Bois:
 
Chef du Clan de la Brume
avatar
Étoile de MandragoreChef du Clan de la Brume
Messages : 1484Date d'inscription : 18/01/2012Age : 20
MessageSujet: Re: [EVENT] Quand les ennuis commencent.   Lun 22 Sep - 19:45


Le chat adverse ne mit pas un instant de plus avant de montrer le bout de son museau. En effet, il avait dû sentir la présence des deux brumeux, ce qui l'avait alors immédiatement amené vers eux. Evidemment, Etoile de Mandragore aurait dû y songer plus tôt. Rejoindre Murmure Enchanté sur la berge opposée avait été une bêtise monumentale, mais il n'imaginait pas qu'ils se feraient repérer si vite. Et comme s'ils ne risquaient pas déjà de gros ennuis, le guerrier et son chef se retrouvèrent face à Etoile Sibylline. Vociférant dans sa tête, le vieux meneur se demandait pourquoi le sort s'acharnait sur eux, alors qu'ils étaient plus qu'innocents. La meneuse elle, ne le voyait clairement pas de cette façon au vu de la rage qui embrumait son regard.

« Comment osez-vous ? Misérables vermines. Traîtres de bas niveaux. Félon de la pire espèce. Vous avez intérêt à avoir une bonne raison pour que je ne vous réduise pas en chair à corbeaux. Je n'hésiterais pas à vous affronter tous les deux pour mon Clan. »

Etoile de Mandragore fut légèrement vexé par le courroux de la femelle. Il comprenait bien sa colère, bien qu'elle ai tort, mais elle allait un peu loin dans les insultes. Gardant tout de même son calme, le meneur chercha un moyen de s'expliquer sans rien envenimer. Tout ceci n'était que de forts malentendus. Mais malheureusement, le guerrier de la Brume fut plus réactif que le bicolore, et n'hésita pas à s'opposer à la femelle.

« De quel droit oses-tu insulter le Clan de la Brume ainsi ! »

S'ils répondaient à la provocation par la provocation, tout risquait de rapidement s'envenimer. Passant sa queue devant son guerrier, Etoile de Mandragore se plaça entre les deux félins. Il devait rapidement calmer le jeu. Mais comment expliquer à cette jeune cheffe en colère que oui, ils n'avaient rien à faire ici, mais que c'était un accident, et que non, ils étaient loin de chercher un quelconque affrontement, bien au contraire.

« Calmons-nous. Et Murmure Enchanté, reprends toi. Nous sommes en tord, mais Murmure Enchanté n'avait aucunement l'intention de causer du soucis à ton Clan. Nous sommes confus du dérangement. Je ne manquerais pas de sévir auprès de mon guerrier. La proie était sur ton territoire, elle te reviens. Il n'y a donc nulle raison de se confronter en ces lieux. Par ailleurs, nous nous excusons de cette méprise, seulement nous aimerions que tu... reprenne ces insultes qui finalement n'étaient pas justifiée, bien que je comprenne ta colère. »
http://catsdestiny.forumgratuit.org







Adulte:
 




Chef du Clan de la Lumière
avatar
Étoile SibyllineChef du Clan de la Lumière
Messages : 1786Date d'inscription : 07/07/2013Age : 19Localisation : France
MessageSujet: Re: [EVENT] Quand les ennuis commencent.   Dim 5 Oct - 20:20


Étoile Sibylline

[Évent] Quand les ennuis commencent.
PV → Murmure Enchanté & Étoile de Mandragore

Je n'avais pas hésité un seul instant et je venais de vider mon sac d'insultes et tout ce que j'avais sur le cœur à ces deux félins ennemis. Car oui, il s'agissait bien d'ennemis et de rien d'autre. Des félins dont j'avais qualifié de ce qu'ils étaient et de ce qu'ils seraient toujours à mes yeux. Des vermines. Des traîtres. Ce vieux d'Étoile de Mandragore avait beau faire le vieux sage, il ne l'était pas. Il cachait bien son jeu. Moi, j'avais été capable de voir son vrai visage. Ce jour-là, à ce moment, son masque avait commencé à se fissurer, laissant paraître son horrible face. Il me dégoûtait ce chat. Lui qui prenait des manières pour parler lors des Assemblées, lui qui faisait celui qui ne causait jamais aucun tort, qui ne faisait aucune erreur, qui se prenait pour le sage de la forêt, le plus grand des Chefs. Il n'était rien de ça. Il n'était qu'une vermine. Il ne valait guère mieux que le Clan des Ténèbres et son pseudo chef, Hymne des Ombres. Je comprenais maintenant pourquoi il avait décidé de s'allier avec ces chats. Au fond, il avait les mêmes racines, les mêmes pourritures qui les rongeaient. Une haine sans borne venait de siniser dans mon être tout entier. Mon corps semblait avoir doublé de volume. Mon poil blanc, d'habitude, court et proprement posé sur mon corps, ressemblait maintenant aux pics que les hérissons pouvaient avoir lorsqu'ils cherchaient à se défendre. Néanmoins, mon but n'était pas le même. Je savais très bien que se fusse sous le coup de la colère que cette réaction avait eue lieu et si je n'arrivais pas à me calmer, cela pourrait bien empirer et finir dans un bain de sang. Ils l'auraient cherché, me murmurais-je pour moi-même.

Mes yeux ne voix presque plus. Tout ce que je suis capable de voir, c'est la vérité. Ce à quoi ressemble réellement ces félins que je pensais réellement sage. Tous ces félins suivants les ordres du Chef du Clan de la Brume, ce fichu Étoile de Mandragore. Comment se faisait-il qu'un Guerrier et son Chef se trouvait sur un territoire ennemi ? Ce ne pouvait pas être une coïncidence. Ils ne pouvaient pas avoir dépassé la frontière par mégarde. Ce n'était plus un stupide novice. Néanmoins, l'intelligence qu'on leur prescrivait ne semblait pas s'appliquer à ces deux-là. Ils avaient été assez dingues et bêtes pour pénétrer sur mes terres. Ils allaient le regretter amèrement. Ils ne repartiraient sûrement pas tous guillerets et tout comme ils semblaient vouloir repartir. À mon avis, ils n'espéraient pas me croiser sur leur chemin, ils pensaient venir faire je ne sais quoi et repartir. C'est au moment où mes yeux se posèrent sur le Guerrier du Clan de la Brume que je compris réellement la raison de leur visite. Dans sa gueule pendait ce qui semblait être une poule d'eau et quelque chose me disait qu'il n'était pas venu ici avec. Il devait donc l'avoir trouvé ici et donc, cette proie ne lui appartenait pas. Ma rage ne fit qu'augmenter d'un cran. Comment osaient-ils pénétrer sur mon territoire pour en plus y chasser ? Ne reconnaissait-il pas les frontières ? Surtout que ce ne pouvait pas être involontaire, considérant que les territoires libres séparaient nos deux territoires, ils devaient forcément être conscient de leur erreur.

« De quel droit oses-tu insulter le Clan de la Brume ainsi ! »

Sur ces mots, la vermine lâcha sa proie, cette dernière fit une chute sur le bord de la rive pour ne plus y bouger, pour venir se placer devant son meneur. Quel culot. Il pénétrait sur mes terres, il volait une de mes proies et maintenant, il se plaignait que je l'insulte lui et les siens ? Il l'avait bien cherché après tout. Et puis, comme s'il était utile de se placer devant son cher meneur, quand celui-ci semble avoir suivi aveuglément son Guerrier au détriment du Code du Guerrier. C'était là, la pire trahison à mes yeux. Le feulement que le félin avait poussé à la fin de sa réplique eut le don de m'énerver encore un peu plus. Il n'avait vraiment aucune valeur ce matou. Il valait mieux pour lui qu'il disparaisse maintenant, avant que tous se retournent contre lui à cause de son imbécillité. Mes yeux se rivèrent sur le meneur bicolore qui était toujours derrière son brave petit Guerrier qui n'avait aucune valeur à mes yeux. Ce dernier semblait très songeur et relativement, voir trop, calme au vu de la situation chaotique dans laquelle il était avec son Guerrier. Ils n'avaient rien à faire ici et chasser en territoire ennemi était vraiment un des pires crimes qu'un félin puisse commettre sinon le meurtre. Guettant la moindre chose pour pouvoir comprendre ce à quoi il pensait, je restai presque immobile. Mes poils sur mon corps étaient en suspension, mes griffes labouraient violemment le sol et mes crocs étaient découverts, prêts à se planter dans n'importe quelle substance. Je n'eus aucun mal à voir le meneur noir et blanc poser sa queue sur l'épaule de son Guerrier avant de lui passer devant. En quelques instants, il se retrouva être entre moi et le Guerrier gris et blanc. Il refusait manifestement que son Guerrier le protège. Se croyait-il assez fort pour contrer mes coups si l'on en venait à là ? Serait-il assez vif pour éviter mes coups de crocs et de griffes ? Serait-il assez ingénieux pour voir les coups que je lui porterais ? J'en doutais.

« Calmons-nous. Et Murmure Enchanté, reprends toi. Nous sommes en tord, mais Murmure Enchanté n'avait aucunement l'intention de causer du soucis à ton Clan. Nous sommes confus du dérangement. Je ne manquerais pas de sévir auprès de mon guerrier. La proie était sur ton territoire, elle te revient. Il n'y a donc nulle raison de ce confronter en ces lieux. Par ailleurs, nous nous excusons de cette méprise, seulement nous aimerions que tu... reprenne ces insultes qui finalement n'étaient pas justifiées, bien que je comprenne ta colère. »

Comment osait-il me parler comme cela ? Qu'espérait-il au final ? Que je lui pardonne sans rien ajouter ? Que je m'écrase alors qu'ils étaient en tort ? Il voulait peut-être que je les laisse partir sans un mot, sans une réprimande. Les mots injurieux qui étaient sortis de ma gueule, je ne les retirerais pas. Ils étaient coupables ces scélérats. Ils allaient le payer un moment où à un autre. Depuis quelques temps déjà, on me remplissait la tête d'idées noires à leur sujet. Certains membres de mon Clan les pensaient coupables de la mort d'Étoile d'Or. Il le pensait après l'annonce d'Étoile de Mandragore lors de l'Assemblée. Il avait ouvertement dis qu'un blaireau avait pénétré sur son territoire et qu'il n'avait rien fait pour savoir où est-ce qu'il était parti et si cela pouvait être dangereux pour les autres Clans. Il s'était jugé trop intelligent, il se croyait maître de l'avenir, pour n'avoir pas daigner prévenir les trois autres Clans de la présence d'un tel danger. Je l'avais encore en travers de la gorge. Bien que je n'eusse pas d'indice, je commençai de plus en plus à penser qu'ils étaient coupables. Et voilà que ce jour, ils pénétraient sur le territoire pour voler du gibier. S'en était trop. Ils avaient quelque chose contre le Clan de la Lumière. J'ignorais ce que c'était, quelle raison il y avait derrière cet acharnement à vouloir le malheur de ce Clan. Néanmoins, je n'allais pas me laisser marcher sur les pattes sans réagir. Sans changer de position ou même d'attitude, je répondis farouchement aux deux compères :

« Garde tes belles paroles pour toi Étoile de Mandragore. Qu'as-tu contre mon Clan ? Vous as-t-on une seule fois causer du tort pour que vous en fassiez de même ? Cela commence à faire beaucoup de coïncidence, tu ne trouves pas ? D'abord, le blaireau, ensuite aujourd'hui. Qu'est-ce que ce sera la prochaine fois ? Vous assassinerez en personne un membre de mon Clan ? Sache que je ne laisserais aucun des tiens toucher aux miens, s'il le faut, une bataille sera menée afin d'irradier le problème. Je n'hésiterais pas un instant, je ne joue pas avec la sécurité de mon Clan. Rappelle le Code du Guerrier aux tiens et répètent leurs mes mots que je viens de prononcer. Ta diplomatie ne peut pas tout régler, quelquefois, il est bon d'utiliser un autre moyen pour parvenir à ce que l'on veut. Quant à mes insultes, elles resteront telles qu'elles sont, je ne retirerais rien de ce que j'ai dit. »

© Codage par Waize rien que pour sa Patoune ♥




Étoile Sibylline
Fureur du Lion
Loup Vagabond

Étoile Sibylline miaule en #F4FEFE
Fureur du Lion miaule en #C8AD7F
Loup Vagabond miaule en #1FA055
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: [EVENT] Quand les ennuis commencent.   

 
[EVENT] Quand les ennuis commencent.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [RP COMMUNAUTAIRE - EVENT] Quand la Terre gronde...
» [Event] quand les morts se remettent à marcher
» [CLOS] [Mini Event] Quand on te tend un piège bien venimeux... (libre)
» Event : Quand Mon Coeur Fait Boom Boom
» Quand on cherche les ennuis, on les trouve ! (pv)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cats Destiny :: Terres Libres :: Terres Libres de la Forêt :: Petit Gué-