Saison des Feuilles Vertes
L'eau est haute, et le paysage est méconnaissable. La pluie est toujours très présente, et la température vacille entre 10°C et 18°C. Le gibier est difficile à trouver.

cats destinycats destinycats destiny Dernière gazette parue

Partagez | .
 

 Je n'ai jamais réellement su, mais je reste loyal à mon Clan. Ce n'est pas que les souvenirs du passé reviennent que je quitterais pour aller ailleurs. Je suis trop vieux de toute façon... | Ft. Waize

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Lieutenante du Clan de la Brume
avatar
LunyLieutenante du Clan de la Brume
Messages : 113Date d'inscription : 09/02/2015
MessageSujet: Je n'ai jamais réellement su, mais je reste loyal à mon Clan. Ce n'est pas que les souvenirs du passé reviennent que je quitterais pour aller ailleurs. Je suis trop vieux de toute façon... | Ft. Waize    Sam 25 Avr - 3:54





Il pensait. Ici et là, il pensait. Parce qu'il était seul, que la solitude lui faisait coucou, il pensait. Il ne pouvait faire autrement, parce que quoi qu'il arrive, les souvenirs étaient toujours là, on ne pouvait les enlever, les effacer. Ils reviendront toujours, prêts à faire mal, à détruire, anéantir. Quand bien même ne le voudrait-on pas. Il était là, dans sa tanière, à murmurer des mots et des noms que l'on ne pouvait pas connaître. À être plongé dans le passé qu'il ne voulait pas oublier même s'il ne souhaitait pas s'y rattacher. Il ne voulait pas s'y rattacher, mais il ne pouvait pas tout oublier, tout effacer, il ne pouvait pas tout balayer de façon à ne plus rien avoir, c'était tout simplement impossible quand bien même pouvait-il le prétendre. Parce qu'après tout, on pouvait prétendre de tout, on pouvait mentir sans même que les gens le sachent. Mentir était facile dans cette société, dans ce monde et sans doute que ce serait toujours facile, éternellement facile. Parce que tous les chats de la forêt avaient menti une fois dans leur vie, ne serait-ce que pour justifier une absence sans dire la véritable raison, pour garder la vérité.

Le mensonge faisait et ferait toujours parti de la forêt, sous un arbre, derrière une proie, sous une racine, un peu partout, derrière un sombre, un regard, derrière des mots placides ou encore acides. Personne ne pourra certifier avoir toujours dit la vérité sans qu'on ne puisse le contredire, parce que dire toujours tout comme c'est, c'est dans la limite de l'impossible, la vie étant trop compliquée, pas assez simple pour que le mensonge ne vienne pas un jour ou l'autre se mêler de la vie des chats. Le mensonge vient toujours, un jour ou l'autre, même pour cet ancien plutôt loyal, qui ne ment en général jamais, le mensonge est venu et il restera. Quoi que l'on fasse, quoi que l'on dise et peu importe ce que l'on pense, ce que l'on souhaite. C'est ainsi et sans doute que ça restera ainsi, peu importe ce que l'on désire, ce que l'on dit dans nos prières, le Clan des Étoiles ne peut tout faire. . .

L'ancien du Clan de la Brume avait son regard dans le vide, sans réellement trop savoir où il était. Où il se trouvait, son esprit se perdait dans ses pensées, dans son passé. Il se trouvait au camp de la Brise et sa voix chevrotante clama le nom de sa mère. Et doucement, très doucement, la réalité le rattrapa et il se roula en boule, gémissant, la douleur de son âme n'avait point d'égale. Il n'y avait strictement aucune comparaison, rien ne pouvait égaler la souffrance qui étreignait à cet instant le cœur du doyen lorsque doucement, la réalité avait repris le pas et que les souvenirs s'étaient remis à leur place, que son esprit ne déraillait pas, tout était si triste, si fade. Sa mère n'existait plus. Il était vieux et la majorité du Clan le pensait bien incapable d'aider le Clan de la Brume étant donné son âge bien avancé, alors qu'il voulait demeurer bien utile tout au long de sa vie. Même s'il savait très bien que son souhait était bien loin d'être réalisable, à son grand malheur.

Les yeux bien ouverts désormais, l'âme déchirée, affreusement triste, la tristesse s'étant abattue sur lui si fortement qu'il n'avait pu l'en empêcher, il restait là, avant de s'asseoir. Sa patte avant gauche, celle tordue, lui faisait terriblement mal ce nuit-ci, tout comme ses articulations, le mauvais temps étant bien loin d'Aider, au contraire, il lui semblait que ce temps ne faisait qu'empirer ses sentiments, sa mélancolie et ses quelques délires, son agressivité. Ce truc qui restait là, au fond de lui, cette colère qu'il ne comprenait pas, qu'il ne maîtrisait pas. Ce sentiment qui demeurait tapit au fond de lui, comme un chat attendant patiemment de sauter sur sa proie et il ne pouvait rien faire pour le déloger de son cœur, il ne pouvait pas y toucher. C'était impossible à atteindre, quoi qu'il fasse, peu importe le nombre de tentative. Et le Clan des Étoiles savait à quel point il essayait de tout changer, de se changer lui-même, tout en n’y arrivant point.

Chant Oublié ferma les yeux, brièvement, avant de se lever, grimaçant. La douleur dans ses membres, toutes ses cicatrices, tout lui faisait mal, ce n’était pas comparable, et pourtant bien souvent ses membres le faisaient souffrir. Il soupira. Il ne voulait pas aller voir de guérisseur, il ne voulait pas parler de ses douleurs, il voulait juste redevenir guerrier, dans le temps où chasser une souris n’était pas tant compliqué malgré son œil invalide, son œil traversé d’une cicatrice. Il s’étira longuement en faisant fi de tout son corps qui l’élançait et puis, il avança, boitant encore plus qu’à son habitude, il grimaça. Tout semblait être contre lui, mais il ne pouvait pas ne pas marcher, cela aurait été d’abandonner et il n’était pas comme ça, connu pour être d’une persévérance et une fierté sans nom quand il s’agissait de ses capacités à être comme un autre guerrier lambda.

Il marcha longuement dans les terres du Clan de la Brume, son Clan depuis bien longtemps, sa patte avant gauche le faisant s’arrêter bien souvent, le mauvais temps étant toujours présent. Les gros nuages noirs étaient là et la pluie semblait vouloir tomber d’un instant à l’autre bien qu’elle ne tombait pas encore, ce qui étonna l’ancien qui s’était attendu à voir la pluie dès qu’il sortait. Il finit par arriver à une terre libre. Il n’avait même pas réalisé où il marchait, mais quoi qu’il en soit, il était désormais en territoire libre et c’était pas pour le pire… il s’arrêta et jeta un regard au ciel, où normalement la Lune aurait dû se faire voir et il poussa un soupir. Chant Oublié ferma alors les yeux et s’assoupit de nouveau.
Lieutenante du Clan de la Brume
avatar
LunyLieutenante du Clan de la Brume
Messages : 113Date d'inscription : 09/02/2015
MessageSujet: Re: Je n'ai jamais réellement su, mais je reste loyal à mon Clan. Ce n'est pas que les souvenirs du passé reviennent que je quitterais pour aller ailleurs. Je suis trop vieux de toute façon... | Ft. Waize    Mer 13 Mai - 18:54

|| UP À WAIZE e.e || 
 
Je n'ai jamais réellement su, mais je reste loyal à mon Clan. Ce n'est pas que les souvenirs du passé reviennent que je quitterais pour aller ailleurs. Je suis trop vieux de toute façon... | Ft. Waize
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» FIDJI canichou abricot 17 ans abandonné car trop vieux (76)
» Pour les fans
» LE PRESIDENT EST TROP VIEUX ,TROP MALADE TROP COQUIN POUR L''EXIL ET LA RETRAITE
» Heu... J'ai jamais bu de bière, mais pourquoi pas ! [PV Silver]
» Les tunnels/grotte/passage souterrain et la peur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cats Destiny :: Terres Libres :: Terres Libres de la Forêt :: Petit Gué-