Saison des Feuilles Vertes
L'eau est haute, et le paysage est méconnaissable. La pluie est toujours très présente, et la température vacille entre 10°C et 18°C. Le gibier est difficile à trouver.

cats destinycats destinycats destiny Dernière gazette parue

Partagez | .
 

 Viens un jour où on ne peut plus rien faire, autant profiter du temps pour cracher son venin. | PV Mélodie Macabre.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Lieutenante du Clan des Ténèbres
avatar
Senteur des LavandesLieutenante du Clan des Ténèbres
Messages : 102Date d'inscription : 22/03/2015
MessageSujet: Viens un jour où on ne peut plus rien faire, autant profiter du temps pour cracher son venin. | PV Mélodie Macabre.   Ven 1 Mai - 14:05

Viens un jour où on ne peut plus rien faire, autant profiter du temps pour cracher son venin.
feat.Mélodie Macabre (Senteur des Lavandes)


Senteur des Lavandes regardait le soleil descendre peu à peu dans le ciel. Toutefois, ce joli spectacle était gâché par une énorme pluie, qui tirait de fins traits sur le paysage. Ce qui avait le chic pour agacer la femelle, qui adorait observer le paysage. Cette journée avait été peu fructueuse d'ailleurs, la chasse ayant été assez mauvaise, avec cette dépression qui semblait attendre le clan. Les figures n'étaient plus aussi joyeuses d'ailleurs. Ce qui ne déplaisait pas plus que ça à la guerrière.
Elle soupira et se leva. Le soleil avait presque fini de se coucher, il était temps qu'elle tente d'aller chasser de nuit sur le territoire, pour tenter de nourrir le clan. Ainsi, elle prévint un guerrier qu'elle partait - pour qu'il le répète au lieutenant ou au chef.

La tigrée arpentait les terres mouillées du clan des Ténèbres, se faufilant avec grâce dans de petits endroits. Pour l'instant, la chasse n'était pas fructueuse. Il n'y avait aucune bête. Même les grenouilles n'étaient pas au rendez-vous - car, oui, les chats peuvent manger ce genre d'animal. Déçue, elle continuait néanmoins de chercher, ses pattes la portant encore. Ses oreilles s'agitaient en tout sens, son regard luisait dans la pénombre ambiante, tandis que la pluie continuait de tomber drue, se fracassant sur le sol. Ce bruit commençait à devenir banal pour la chatte, qui avançait à pas de loup. Soudain, elle s'immobilisa, avant de s'aplatir et de ramper à grande vitesse, les oreilles en avant, les moustaches frétillantes. Après quelques minutes, elle bondit en avant et s'abattit sur le tout petit rongeur, lui brisant la nuque d'un puisant coup de patte. Elle remercia le clan des Etoiles pour cette proie, avant d'enterrer ce gibier sous le sol.
Senteur des Lavandes arpenta encore un peu le coin du territoire, toutefois elle fut vite prise d'une petite soif. Ainsi, elle se dirigea vers la frontière avec le clan de la Brume et s'approcha du bord de la rive, afin de tendre son cou et laper quelques gouttes d'eau. Ses griffes s'enfonçaient dans le sol, nombreux étant les chats qui s'étaient noyés dans ce torrent dangereux, avec un fort courant, ainsi qu'avec les rochers qui émergeaient ici et là. Puis, des bruits se firent entendre.

- Qui êtes-vous ? Hein ? Vous, chat du clan de la Brume...


(c) Doucy sur Cats Destiny



Merci Amy pour cette jolie signature <3

Autres personnages:
 
Lieutenante du Clan de la Brume
avatar
LunyLieutenante du Clan de la Brume
Messages : 113Date d'inscription : 09/02/2015
MessageSujet: Re: Viens un jour où on ne peut plus rien faire, autant profiter du temps pour cracher son venin. | PV Mélodie Macabre.   Dim 3 Mai - 21:18

Le mauvais temps. Il était là. Depuis longtemps. Il ne voulait pas s’en aller, laisser place au soleil un peu. La pluie. La neige avait laissé place à la pluie torrentielle et l’eau en amont déversait maintenant près d’eau. Mais ils n’étaient pas encore en danger, bien heureusement. Ils pouvaient encore quitter le camp sans trop de problèmes, sans devoir s’inquiéter. Et pourtant, l’inquiétude frappait de plein fouet Mélodie Macabre qui ne pouvait s’empêcher de se demander quand le danger frapperait. Parce qu’un danger allait el et bien frapper, elle le sentait dans les airs, mais il ne fallait pas qu’elle en parle. Ça ne la concernait qu’elle.

Ses yeux étaient remplis de cette inquiétude qui teintait l’air quand soudain, plus rien. Son esprit s’était calmé, ses émotions s’étaient envolées, parties. Il n’y avait plus rien que le calme et l’amusement des chatons qui jouaient à la pouponnière, l’excitation des apprentis qui allaient s’entraîner et le sérieux des guerriers expérimentés. Elle ne ressentait plus que les émotions des autres, pas les siennes et c’était bien mieux ainsi, elle préférait cela. Mélodie Macabre s’étira et s’éloigna du promontoire sous lequel elle s’était étendue cette matinée-là. Il ne tombait pas de la pluie, pas encore, mais l’humidité imprégnait toujours l’air, désagréablement. La guerrière n’aimait pas cette humidité…

Et elle grogna quand elle sentit une petite goutte de pluie lui tomber sur le museau. Pourquoi le beau temps ne pouvait-il donc pas se pointer? C’était tellement plus agréable. Quand le soleil était là et que la brise était seulement fraîche, que les poissons pouvaient être plus facilement attrapés. Oui, ils sortaient beaucoup quand il pleuvait, mais la pluie empêchait les chats d’être discrets et ils attrapaient bien moins de poissons ainsi. Elle secoua la tête, son poil brun et blanc était déjà complètement trempé et ça ne lui plaisait pas. Certes, la pluie ne lui dérangeait généralement pas, mais pas dans ses conditions, pas quand elle était si présente dans le quotidien, ça agaçait finalement la guerrière qui se contenta de sortir du camp pour tenter de chasser, en se doutant bien que la chasse sera vaine encore une fois, bien qu’elle soit une des meilleures chasseuses du Clan.

Elle se promena longuement, ses yeux vairons observant tous, les petits recoins où des renards avaient autrefois habités, les petites traces de pas de ces camarades, les traces que les proies faisaient, les arbres et les traces de griffe, le marquage. Elle remarquait absolument tout et n’y faisait pas plus attention, son esprit analysait toujours le décor, lui permettant ainsi de remarquer lorsque quelque chose clochait. Ses oreilles se dressaient, mais elle ne percevait que le bruit insistant de la pluie… pourquoi était-elle sortie? Elle plaqua ses oreilles sur son crâne en grommelant.

Elle marcha encore longuement sans voir l’ombre d’une proie, ce qui ne lui plaisait guère et elle finit par s’arrêter. Mélodie Macabre ferma les yeux quelques secondes, la frustration l’envahissant d’un seul coup, si intense qu’elle aurait pu se jeter sur quelqu’un en cet instant et le lacérer allant même jusqu’à le tuer. Cette colère finit néanmoins par s’apaiser, bien heureusement et la guerrière continua son chemin, soupirant bien souvent sans vouloir s’arrêter et continuant longuement de sentir l’air à la recherche de proies. Et puis elle s’arrêta. Elle avait senti le Clan des Ténèbres et elle remarqua que la frontière n’était pas bien loin et doucement, elle s’en approcha, tout en se faisant voir, elle ne voulait pas paraître offensive. La question de la lieutenante du Clan des Ténèbres fit sourire ironiquement Mélodie Macabre et surtout la fin de la phrase…

- Bien sûr que je suis un chat de la Brume, je ne serais sans doute pas de ton Clan en étant de ce côté-ci de la frontière.
 
Viens un jour où on ne peut plus rien faire, autant profiter du temps pour cracher son venin. | PV Mélodie Macabre.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ô mon amour c'est le jour parfait, pour ne rien faire ou pour crever.
» Il ne peut plus rien nous arriver d'affreux maintenant !
» HOROSCOPES DU JOUR
» Suis-je simplement ici pour me remémorer un souvenir ? [Livre 1 - Terminé]
» Laure Manaudou

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cats Destiny :: Frontières :: Frontières des Clans :: Torrent Tumultieux-