Saison des Feuilles Vertes
L'eau est haute, et le paysage est méconnaissable. La pluie est toujours très présente, et la température vacille entre 10°C et 18°C. Le gibier est difficile à trouver.

cats destinycats destinycats destiny Dernière gazette parue

Partagez | .
 

 Endroit merveilleux... inoccupé ? ll Loup ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Nuage d'OrangerApprentie du Clan de la Brume
Messages : 32Date d'inscription : 29/04/2015Age : 15
MessageSujet: Endroit merveilleux... inoccupé ? ll Loup ♥   Mar 5 Mai - 18:41

Endroit merveilleux.. inoccupé ?

Yellow' et Loup ♥


Petite, Nuage d'Oranger rêvait de pouvoir sortir du camps, d'aller où elle voulait, de pouvoir sortir du camps sans autorisation. Mais en devenant apprentie, elle avait vite compris que les temps libres n'existaient pas vraiment. Tantôt elle devait chasser, tantôt elle devait faire ses patrouilles..
Les seuls temps libres étaient sûrement le soir avant de dormir ou bien à l'aube.
Nuage d'Oranger aimait les temps libres. C'était un moment où elle aimait s'allonger dans l'herbe ou les feuilles mortes, tout dépendait la saison.
Elle aimait dormir, fermer les yeux et penser à tout et à rien. Passer d'un sujet à un autre, du coq à l'âne.
Elle rentrait du camp, deux petits campagnols dans la gueule. Elle les posa sur le tas de gibier, puis entreprit de prendre un bon poisson qu'elle proposa à une amie apprentie de partagée. Elle mangea tout en discutant avec ses camarades de clans. Elle tenta de savoir les nouveaux potins du clan, comme à chaque repas. Elle aimait savoir les problèmes des autres, pour les aidées, enfin essayée. La jeune chatte rousse aimait beaucoup conseillée les autres, c'était une sorte de "vocation", même si tout le monde ne trouvait pas ça toujours bien. Il disait que Orange était "agaçante" à se mêler des affaires qui ne la regardait pas. Nuage d'Oranger n'était pas d'accords, elle trouvait qu'il fallait toujours avoir un avis extérieur.
Quand elle eut finit son repas, elle se leva et sortit du camp. Elle se dirigea vers les territoires libres. Elle trottinait, sous la douce chaleur de la saison des feuilles nouvelles. Elle savait où elle allait, un endroit magique, qu'elle avait découvert il y avait une lune de cela.
Elle adorait cette endroit. C'était beau, et elle s'y s'entait bien. Il y avait un grand arbre, un saule, entouré de buisson. Seul un petit espace pouvait donnait accès à son endroit. Elle avait découvert cet endroit en trébuchant, tout bêtement.
Elle s'y glissa, et s'allongea dans l'herbe, roula sur le dos, et dormit un petit moment. Quand elle ouvrit les yeux, le soleil commençait à descendre, et elle s'apprêta à se lever quand elle entendu un bruit.
Mince ! Jamais personne ne venait ici ! Depuis le temps ou elle venait, jamais personne n'était venu...
Elle demande, d'une voix tremblante de peur ;
« Qui... Qui est là ?»


Chef du Clan de la Lumière
avatar
Étoile SibyllineChef du Clan de la Lumière
Messages : 1786Date d'inscription : 07/07/2013Age : 19Localisation : France
MessageSujet: Re: Endroit merveilleux... inoccupé ? ll Loup ♥   Mer 6 Mai - 9:03


Loup Vagabond

Endroit merveilleux... inoccupé ?
PV → Nuage d'Oranger

Ce jour-là, je m'étais levé bien tôt. Comme lorsque j'étais encore un Guerrier, lorsque j'étais encore quelqu'un, quand je n'avais pas été ce que je suis aujourd'hui, un vaurien, un solitaire, un vagabond, ne pouvant même pas porter le mot chat. Ma nouvelle vie ? J'avais vite découvert les bienfaits d'être un solitaire. Ne devoir chasser que pour soi, donc ne pas avoir à le faire pour toute une tripotée de chats qui ne te gratifieront au mieux que d'un sourire, ne pas faire des patrouilles à chaque moment de la journée pour voir si les autres clans n'auraient pas décidés de semer la zizanie, ne pas passer des hivers trop douloureux où les seuls proies capturés reviennent aux plus faibles, toutes ces choses qui font des chats de Clans une unité, un groupe soudé, un Clan. Les désavantages de ce mode de vie m'avait sauté à la gorge tel un poignard et commençait peu à peu à me déchirer les chairs qui recouvraient ma carotide. La solitude était le pire de tous. Si j'avais décidé de quitter mon Clan, c'était uniquement pour faire la découverte de ce mode de vie, de cette nouvelle aventure. Je pensais pouvoir vivre cette nouvelle aventure avec Danath, celui qui m'avait attiré vers cette vie de solitaire. Mais à peine eus-je quitté le Camp pour me joindre à lui qu'il avait disparu, comme s'il n'eusse été qu'une illusion, un diable me forçant à faire le mal, l'irréparable. Depuis que j'avais quitté le Clan, je n'avais jamais remis les pattes sur les terres de ce Clan, de peur de croiser une patrouille qui me reconnaîtrait. Certains qu'ils ne me renieraient pas, je doutais néanmoins de devoir fournir une explication et cette dernière était encore trop douloureuse dans mon coeur et dans mon esprit pour que j'en fasse part à qui que ce soit. Je doutais également d'être devenu un peu trop solitaire, d'être devenu trop profiteur, de m'être habitué à cette vie où celle notre vie propre est importante, où si l'on veut se faire une place, il faut écraser le voisin, montrer les crocs pour qu'il déguerpisse. Cela est ressemblant en tout point aux luttes des Clans, sauf que la cause solitaire est bien plus égoïste et bien plus matériel. Prendre un bout du territoire de l'autre non pas pour la nécessité, mais pour la réputation ou pour l'honneur. J'avais passé toute ma journée à paresser dans un creux de mon arbre, la pluie qui courrait dehors ne m'avait pas donné envie de sortir et j'avais à peine mis les moustaches dehors pour ne pas souiller ma petite antre de fortune.

En fin de journée, lorsque le soleil commençait lentement sa descente vers la terre et que ses mille rayons colorés venaient teindre le ciel de nuances de rouge, d'orange et de jaune, mon estomac et les grognements incessants qu'il poussait me forcèrent à mettre le museau dehors. La pluie s'était légèrement calmé et au lieu d'une pluie torrentielle, continuait de tomber du ciel, une fine bruine. La brume avait couvert l'horizon et je dus donc progresser grâce à mon flair et à ma connaissance des lieux, ma vue étant presque inutile en ces temps opaques. Je soupirais de bonheur lorsque enfin, la brume me laissa entrevoir un peu plus loin que le bout de mon museau. Qu'il était bon de retrouver un peu de sa vue. Reconnaissant l'endroit où j'étais comme un endroit dit libre pour les chats Claniques, je me détendis et mis mes sens de chasseur en éveil. Il fallait que je me dégotte quelque chose avant de mourir de faim pour de bon. J'entrouvris la gueule afin de mieux sentir les pistes qui s'offraient à moi. L'odeur d'une souris vint me titiller le museau. Choisissant de passer immédiatement à l'acte, je remontai rapidement la piste et lorsque la souris fut dans mon champ de vision, comme une action mécanique, je me mis à progresser sur le sol, rampant silencieusement jusqu'à être assez proche du rongeur. D'un bond prodigieux, je retombai sur le dos de la pauvre bête qui dans un sinistre craquement perdit la vie. Un regard et une prière s'adressèrent aux étoiles en qui je n'avais cessé de croire. Je commençai à faire demi-tour, à rebrousser chemin, lorsqu'une voix tremblante s'éleva. Je compris alors que je n'étais pas seul.

« Qui... Qui est là ? »

Souhaitant jouer de ma nouvelle position de solitaire pour jouer les effrayants, j'usai de mes talents de guerrier révolu discret pour me rapprocher du chat. Une fois dans mon champ de vision, je me rendis compte que ce n'était qu'une jeune chatte qui semblait ne pas être Apprentie depuis longtemps. Un sourire amusé s'afficha sur mon visage et alors que je tournais autour d'elle, faisant du bruit dans une direction puis dans l'autre pour l'effrayer et ne pas lui donner ma position exacte, je répondis :

« Un esprit déchu, un animal ne méritant pas le nom de chat, un vulgaire vagabond. »

© Codage par Waize rien que pour sa Patoune ♥




Étoile Sibylline
Fureur du Lion
Loup Vagabond

Étoile Sibylline miaule en #F4FEFE
Fureur du Lion miaule en #C8AD7F
Loup Vagabond miaule en #1FA055


Dernière édition par Étoile Sibylline le Jeu 7 Mai - 7:31, édité 1 fois
avatar
Nuage d'OrangerApprentie du Clan de la Brume
Messages : 32Date d'inscription : 29/04/2015Age : 15
MessageSujet: Re: Endroit merveilleux... inoccupé ? ll Loup ♥   Mer 6 Mai - 18:17

Qu'est-ce que tu as à me fixer comme ça ?
Yellow' & Loup ♪


Elle comprit tout de suite que le guerrier voulait lui faire peur. Il tournait autour d'elle, ce qui, il faut avouer, donna un petit frisson à Nuage d'Oranger. Mais elle se sentait prête à attaquer, si elle en avait besoin bien sûr.
Elle sentit l'odeur du chat, et ne reconnut aucune odeurs de chat de clan. C'est un solitaire ! Tout ses efforts pour rester calme disparurent. Elle recommença à trembler. Un solitaire ! Des chats qui était égoïste, toujours à défendre leur bout de terrain. Depuis toute petite, Nuage d'Oranger entendait des histoires sur eux, certains très gentils, d'autre très affreux.

« Un esprit déchu, un animal ne méritant pas le nom de chat, un vulgaire vagabond. »

Zut. Elle était tombée sur un affreux. Elle tenta de se calmer, en respirant doucement. Elle ne savait pas si il fallait qu'elle sorte, ou bien si il allait entrer. Elle prit son courage entre ses pattes et fit le premier pas. Doucement mais sûrement, elle sortit des buissons, et chercha des yeux le solitaire. Elle tourna un petit peu, puis s'arrêta et se retourna, en entendant des bruits de pas. Elle heurta un grand chat, et arriva par terre. Elle se leva en feulant, et regarda le vagabond : Il était très musclé, et avait des yeux verts, comme ceux de la jeune apprentie rousse. Nuage d'Oranger savait que si il l'attaquait, elle ne pourrait jamais le battre. Mais elle ne lut dans ses yeux aucunes lueurs d'agressivités, il y dansait plus de l'amusement. Si il y avait un truc que Nuage d'Oranger détestait par dessus tout, c'était qu'on se moque d'elle. Pourtant, la jeune chatte, était tout le temps joyeuse, toujours à amuser la galerie, toujours en train de bouger, toujours hyperactive.
Elle le regarda, et lui cria :

- Bah quoi ? Qu'est-ce que tu as à me fixer comme ça ?

l Je suis désolée, c'est cours ♪ l


Chef du Clan de la Lumière
avatar
Étoile SibyllineChef du Clan de la Lumière
Messages : 1786Date d'inscription : 07/07/2013Age : 19Localisation : France
MessageSujet: Re: Endroit merveilleux... inoccupé ? ll Loup ♥   Jeu 7 Mai - 7:32


Loup Vagabond

Endroit merveilleux... inoccupé ?
PV → Nuage d'Oranger

Alors que je laisse ma voix portée et que je cesse tout vacarme, j'entends un bruissement. Mes oreilles identifient ce son comme étant celui d'un buisson à côté duquel on passerait et contre lequel, on se frotterait par mégarde. Venait-elle dans ma direction ? Le jeu allait-il être écourté ? Je n'en avais pas envie. Je ne voulais pas que cela se finisse. Le jeu venait à peine de commencer, pourquoi déjà vouloir y mettre fin ? Il faut-être bon joueur dans la vie, on est parfois du bon côté de la balance, parfois pas, il faut simplement se montrer assez courageux pour relever le défi tendu, relever la tête, les épaules et la queue pour tenter, malgré l'adversité de se battre. J'avais toujours pensé ainsi. Pensé que les choses n'étaient pas toujours des coups du sort favorable, bien au contraire et que malgré tout, il fallait vivre avec. La vie était une perpétuelle partie de jeu dans laquelle on ne cessait de gagner puis de perdre. En ce moment, j'étais en mauvaise posture et la partie semblait jouée d'avance, voué à ce que je la perde délibérément. Malgré le fait que les dégâts aient étés considérables, malgré le fait que je ne sois plus qu'un vulgaire solitaire, un vagabond, un chat ne comptant que sur sa misérable personne pour survivre et pensant ne se préoccuper que de lui, je ne baissais pas les pattes et m'accordais encore quelques moments agréables, quelques moments de jeux. Je me rendis alors compte que je n'avais pas pensé à identifier le Clan de la jeune. Mon museau fouilla l'air et en moins d'une seconde, l'odeur de la femelle parvint à mes narines. Un subtile arôme de poisson et d'eau, le Clan de la Brume. Décidément, voilà le deuxième félin que je rencontrais et qui appartenait à ce Clan. Avaient-ils fini par prendre le pouvoir sur tous les autres et ainsi faire valoir leur puanteur ? Ou bien était-ce moi qui était délibérément attiré vers ce Clan ? D'aussi loin que je m'en souvienne, je n'avais jamais voulu en savoir davantage sur ce Clan. À l'époque, ce n'était qu'un ennemi de plus. Perdu dans mes pensées, je ne vis pas la jeune chatte foncer dans ma direction. Ce qui devait arriver arriva et elle me heurta de plein fouet. Comme si mon subconscient s'attendait à cela, mes griffes se plantèrent dans le sol à une vitesse folle et m'évitèrent la chute, laissant un profond sillon dans la terre. Mes yeux fixèrent amusés, la jeune femelle qui venait de s'étaler sur le sol. Elle était un peu plus âgé que ce que je pensais. D'aussi près, son pelage roux brûlait presque comme l'aube ou le crépuscule. Les yeux de la jeune chatte rencontrèrent les miens et quelque chose voilà un moment mon regard. Ignorant d'où cela pouvait-il venir, je me contentais de penser à une sorte de ridicule malaise, me disant que mon estomac demandait encore à manger, il faut dire que la proie que je venais de chasser pendait toujours mollement dans ma gueule et que je souhaitais plus que tout en finir avec cette corvée qu'est de devoir manger, se nourrir.

« Bah quoi ? Qu'est-ce que tu as à me fixer comme ça ? »

Bien que la chatte ait crié ses paroles, je devinais que derrière cette réaction, il n'y avait rien de vraiment agressif, plutôt quelque chose comme de l'indignation, un refus de quelque chose peut-être. La petite blague que je lui avais faite, cette petite entourloupe ridiculement amusante, avait dû servir à elle seul à faire naître la colère de la jeune. Pourtant, ce n'était pas mon attention. Mais avec une farce de si mauvais goût, je devais tout de même m'y attendre. Tant pis, j'avais perdu une occasion de paraître intelligent, mature et complètement net. En étant solitaire, les rencontres n'étaient pas rares et celles qui finissaient bien l'étaient un peu plus. Cessant alors de penser tel un chaton ne pensant qu'à s'amuser, je laissais mon sourire disparaître pour laisser place à une émotion totalement neutre, dénué du moindre sentiment. Pourquoi ce revirement de situation ? En espérant moins choquer la jeune. Mes yeux se levèrent vers le ciel, le crépuscule s'engageait à grande peine, j'avais encore un peu de temps à perdre avant d'aller dormir, autant le passer avec un félin et si possibles-en de bons termes. D'une voix neutre, il choisit mots pour mots les phrases qu'il prononça.

« Je suis désolé que notre rencontre se déroule comme cela, vous m'en voyez navré. Veuillez excusez cette blague de mauvais goût, je ne sais pas ce qui m'a pris, peut-être est-ce la vie de solitaire qui ne me convient pas si bien que cela. »

© Codage par Waize rien que pour sa Patoune ♥




Étoile Sibylline
Fureur du Lion
Loup Vagabond

Étoile Sibylline miaule en #F4FEFE
Fureur du Lion miaule en #C8AD7F
Loup Vagabond miaule en #1FA055
avatar
Nuage d'OrangerApprentie du Clan de la Brume
Messages : 32Date d'inscription : 29/04/2015Age : 15
MessageSujet: Re: Endroit merveilleux... inoccupé ? ll Loup ♥   Ven 8 Mai - 13:51

Le chat perdu son sourire. Il était devenu complètement neutre, et regarda le ciel, comme pour voir si il lui restait du temps avant d'aller dormir. Quelle impolitesse ! Nuage d'Oranger regarda le guerrier avec des yeux noirs, avant de sourire. Elle n'aimait pas être en colère.

« Je suis désolé que notre rencontre se déroule comme cela, vous m'en voyez navré. Veuillez excusez cette blague de mauvais goût, je ne sais pas ce qui m'a pris, peut-être est-ce la vie de solitaire qui ne me convient pas si bien que cela. »

L'apprentie éclata de rire. Pas par impolitesse, juste que le solitaire le faisait tellement rire ! Sérieusement, il n'y avait que les solitaires pour parler comme ça ! Et puis, jamais personne ne l'avait encore vouvoyer, ce qui provoqua une crise de fou rire en plus. Après avoir finit de rire, elle regarda le solitaire droit dans les yeux, en tentant de ne pas exploser de rire à nouveau.

« Excuse accepter très cher. Si vous me permettez, puis-je savoir votre nom ? Quoi de mieux pour communiquer que le nom d'un chat ? C'est la clef de toutes discutions qu'il soit, mon ami. »


Et Nuage d'Oranger recommença à rire. Elle savait très bien que son comportement était digne d'un chaton, mais elle ne pouvait pas passer à côté d'une blague si drôle. Elle avait prit une voix aïgu pour parler, espérant faire sourire le solitaire. Il était tellement coincé ! Elle le regarda de nouveau, toujours en souriant, puis lui dit :

« Oh, j'espère que VOUS ne l'avez pas mal prit ! Mon nom c'est Nuage d'Oranger et toi ? »


Elle tenta de chercher le nom de son nouvel "ami", mais aucune idée ne lui vint à l'esprit. Elle s'assit et commença à faire sa toilette. Il se faisait tard, et elle n'allait pas tarder à devoir y aller. Un noeud se forma dans son ventre. Pourquoi ? Peut être que l'apprentie n'avait aucune envie de partir ? Aucune envie de quitter son arbre.. Ou alors le solitaire ?


Chef du Clan de la Lumière
avatar
Étoile SibyllineChef du Clan de la Lumière
Messages : 1786Date d'inscription : 07/07/2013Age : 19Localisation : France
MessageSujet: Re: Endroit merveilleux... inoccupé ? ll Loup ♥   Mar 2 Juin - 21:47


Loup Vagabond

Endroit merveilleux... inoccupé ?
PV → Nuage d'Oranger

Neutre dans mes paroles, dans ma voix ainsi que dans ma tenue, j'espère sincèrement que la jeune chatte acceptera mes excuses. Je ne veux pas passer pour un de ces imbéciles de solitaires si détestables. Je ne suis pas de la même espèce que ces gens-là. Non. Je suis tout de même un ancien Guerrier et j'ai des manières de chat. Des manières de chat civilisé et de chat clanique, pas de vulgaire solitaire acariâtre et égoïste comme j'en ai déjà croisé bon nombre. J'ai tout de mêmes de la décence, je ne peux pas me permettre de passer pour le pire des félins devant une demoiselle. Surtout devant une si jolie et charmante demoiselle d'ailleurs. Est-ce que je me laissais avoir par son joli minois ? Qui sait ? Je n'étais pas obnubilé par le physique des demoiselles, mais celle-ci semblait avoir quelque chose de plus. Peut-être que ce n'était que simplement un sentiment d'envie, de jalousie qui m'animait, ou peut-être pas. Tout ce que je savais c'est que les Clans me manquaient. L'avouer ? Jamais. La vie de solitaire avait ses atouts tout de même. Je n'avais aucun devoir, je ne devais rendre de compte à personne. Au fond, c'était une vie bien plus douce, bien plus simple, bien moins stimulante, bien moins amusante... En somme, c'était comme une retraite très simple après la vie dans les Clans, les longs hivers passés à mourir de faim. Qu'est-ce qu'il me manquait alors ? La compagnie. Le fait de sentir la chaleur des autres félins roulés en boule, les uns aux côtés des autres, unis pour survivre. Unis dans un seul but, aider son prochain et ses camarades. Vivre au dépend des autres, vivre pour les autres. Voilà ce qui me manquait. Alors que je ne m'y attendais pas. Alors que je pensais avoir une réaction des plus humbles de la part de la chatte, je reçois des rires aux éclats en plein visage. Quelque peu gêné et offusqué par la situation, je suis confus. Comment dois-je interpréter ces rires ? Comme une moquerie ou bien autre chose ? Si c'est de l'ordre de la moquerie, ce n'est vraiment pas digne d'une chatte fréquentable. En quoi mes paroles, mes excuses, proposaient une interprétation comique ? Je pensais pourtant être sincère dans ce que je disais. D'autant plus qu'aucune joie ou qu'aucune fibre joyeuse n'a animé ma voix durant les excuses annoncés. Déçu et dérouté à la fois, ma mine reste neutre. Je garde mes sentiments pour moi comme j'ai appris à le faire. C'est mieux ainsi.

« Excuse accepter très cher. Si vous me permettez, puis-je savoir votre nom ? Quoi de mieux pour communiquer que le nom d'un chat ? C'est la clef de toutes discutions qu'il soit, mon ami. »

Ce n'était donc pas bien méchant. Elle prenait simplement les excuses de l'ordre de la rigolade. Ou tout du moins, ma politesse ne l'avait pas conquise. Au contraire, cela n'avait eu d'effets que de me rendre peut-être vieux jeu, lourd ou peut-être même totalement idiot. Et après ces quelques mots, elle se remit à rire aux éclats. Comment prendre ces rires incessants ? Plus gêné que tout à l'heure, je me dandine indistinctement d'une patte sur l'autre. « Très cher », et puis quoi encore ? Me prenait-elle pour un pacha ? Un chat imbu de lui-même ? Ce n'est pas ce que je suis. Je ne suis pas un de ces félins qui ne pensent que du bien de lui. Non. Elle se méprend. Mon nom ? Pourquoi tout le monde veut connaître le nom de l'autre ? Est-ce que cela à une importance ? Est-ce que les noms signifient quelque chose ? Pour moi, le mien n'est rien qu'une marque de mon indéniable passé. Une marque de ce douloureux épisode qui revient à la charge à chaque fois que j'y pense. « Mon ami » ? Le sommes-nous vraiment ? N'est-ce pas un jugement un peu trop attife ? Nous ne savons rien de l'un et de l'autre. Pourquoi se précipiter dans des relations du genre.

« Oh, j'espère que VOUS ne l'avez pas mal prit ! Mon nom c'est Nuage d'Oranger et toi ? »

Voilà qui me rassure et qui laisse la possibilité à un sourire de se dessiner sur mon visage. Ce dernier ne tarde pas à apparaître. Bien qu'elle ait nettement insisté sur le vous pour me faire comprendre que cela n'avait apparemment aucun sens pour elle. Elle me décline son nom. Pourquoi le fait-elle ? En as-t-on vraiment besoin pour discuter ? Tiens. Elle se donne la permission de me tutoyer. Comme c'est charmant. Voit-elle déjà naître en nous deux une relation ? Mettre un terme une bonne fois pour toute à cette chose qui me répugne tellement ? Lui donner facilement mon nom ? Non. Je ne suis pas un félin qui se livre facilement. Ce détail n'intéresse que moi. Elle n'en a pas besoin. Pas pour le moment. Je lui souris pourtant. J'ai peut-être l'air chaleureux comme ça. Je le suis. Mais le nom, ce n'est pas quelque chose qui se donne comme cela. Pas pour moi. Pas avec mon passé. Je n'assume toujours pas mon choix. Personne ne sait que je suis toujours de ce monde. Mis à part le Clan des Étoiles peut-être. S'il n'a pas cessé de me protéger de là-haut. Je finis par parler d'une voix plus douce qu'auparavant :

« Qu'importe de ce comment on peut m'appeler. Tu en conviendras que ce n'est pas le plus important. Dis-moi, à quel Clan appartiens-tu ? J'ai remarqué cette touche humide sur ton pelage, mais mon museau serait-il encore assez aiguisé pour reconnaître sur ton pelage l'odeur du Clan de la Brume ? »

HRPG:
 

© Codage par Waize rien que pour sa Patoune ♥




Étoile Sibylline
Fureur du Lion
Loup Vagabond

Étoile Sibylline miaule en #F4FEFE
Fureur du Lion miaule en #C8AD7F
Loup Vagabond miaule en #1FA055
avatar
Nuage d'OrangerApprentie du Clan de la Brume
Messages : 32Date d'inscription : 29/04/2015Age : 15
MessageSujet: Re: Endroit merveilleux... inoccupé ? ll Loup ♥   Lun 22 Juin - 17:47

l Je viens d'écrire tout un texte, et il c'est supprimer --' ! Je le réécris donc plus tard, je ne t'oublie pas ! l


Chef du Clan de la Lumière
avatar
Étoile SibyllineChef du Clan de la Lumière
Messages : 1786Date d'inscription : 07/07/2013Age : 19Localisation : France
MessageSujet: Re: Endroit merveilleux... inoccupé ? ll Loup ♥   Mar 14 Juil - 22:31

Up ?


Étoile Sibylline
Fureur du Lion
Loup Vagabond

Étoile Sibylline miaule en #F4FEFE
Fureur du Lion miaule en #C8AD7F
Loup Vagabond miaule en #1FA055
avatar
Nuage d'OrangerApprentie du Clan de la Brume
Messages : 32Date d'inscription : 29/04/2015Age : 15
MessageSujet: Re: Endroit merveilleux... inoccupé ? ll Loup ♥   Mer 15 Juil - 11:40

Il sourit. Ouf, il n'avait pas mal prit la petite plaisanterie de l'apprentie. Le chat dont elle ignorait encore le nom lui répondit :

«Qu'importe de ce comment on peut m'appeler. Tu en conviendras que ce n'est pas le plus important.»

Nuage d'Oranger n'était absolument pas d'accords. Pour elle, la clef d'une relation était le prénom, et le fait que je le chat ne veuille pas lui donner le sien lui serra le coeur. Elle allait répliquer mais il poursuivit :

«J'ai remarqué cette touche humide sur ton pelage, mais mon museau serait-il encore assez aiguisé pour reconnaître sur ton pelage l'odeur du Clan de la Brume ? »

Elle lui sourit à son tour. Il avait été guerrier, cela rassurait déjà quelque peu l'apprentie : Il connaissait le code du guerrier, donc elle n'avait rien à craindre en sa compagnie. Mais, tout en y réfléchissant, le chat qui se trouvait en face d'elle avait bien du faire quelque chose pour être bannit de son clan... Ou alors, c'était peut être lui qui avait décider de partir, de pleins gré ?
La chatte rousse frissonna : Jamais, même la plus petite parcelle de lui avait déjà traversé l'esprit concernant l'abandon de son clan. Elle ne comprenait pas les chats qui quittait leur famille. Comment abandonner un clan qui vous avait nourrit, apprit, élevé ? Bien sûr, si il avait quitté son clan, il devait y avoir une raison et Nuage d'Oranger respectait totalement. Elle préférait notamment que c'était pour cela que le chat était devenu solitaire. Qu'il avait quitté son clan.. Et pas bannit.. D'un autre côté, elle ne savait rien de ce chat. Il pouvait très bien être un fou, ou bien être malade d'une maladie très contagieuse. Comment pouvait t'elle lui faire confiance? Pourquoi ne c'était t'elle pas encore enfuit ses pattes à son cou ? Elle n'avait pas la réponse. Quelque chose en elle lui disait qu'elle pouvait lui faire confiance aveugle en cet inconnu, quelque chose qui lui donnait envie de plus le connaître.

«Effectivement, je suis une brumeuse ? Et toi ? Tu étais quoi.. avant ? »

Aussitôt, Nuage d'Oranger regretta ses paroles. Elle parlait toujours trop vite et encore une fois elle avait fait une gaffe. Elle tenta de se rattraper :

«Je veux dire.. Euh.. Avant que tu sois bannis.. Ou euh que tu sois parti de ton clan.. Je veux pas dire que ça se voit que tu as été bannis hein, juste que... Non, je fais juste des suppositions.. Tu vois ? Enfin avant d'être solitaire ? Euh, bien sûr, tu n'es peut être pas solitaire hein .. Enfin .. Rohhh puis crotte ! »

L'apprentie venait de s'enfoncer encore plus. Elle venait de dire n'importe quoi, très vite et des sa petite voix fluette, qu'elle n'utilisait que quand elle était dans une situation de gène ou de malentendu, quand elle tentait de sortir du pétrin. Elle observa le chat et évita son regard. Elle espérait ne pas l'avoir blesser. Elle voulait devenir son ami, mais si cela continuait comme ça, c'était mal partit...


Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Endroit merveilleux... inoccupé ? ll Loup ♥   

 
Endroit merveilleux... inoccupé ? ll Loup ♥
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quel merveilleux endroit ! [ N. de Pie & Nala ]
» Quel endroit merveilleux ! [PV Jïnn]
» Le toit, super endroit pour une sièste... Ou pas. [PV May Willis] [terminé => suite à l'infirmerie]
» ce merveilleux mot Amitié
» Un simple POEME qui dit tant de notre SORT :Le loup et le chien

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cats Destiny :: Terres Libres :: Terres Libres de la Forêt :: Saule Solitaire-