Saison des Feuilles Vertes
L'eau est haute, et le paysage est méconnaissable. La pluie est toujours très présente, et la température vacille entre 10°C et 18°C. Le gibier est difficile à trouver.

cats destinycats destinycats destiny Dernière gazette parue

Partagez | .
 

 Je viens pour vos litières ! ll Sing ♪

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Nuage d'OrangerApprentie du Clan de la Brume
Messages : 32Date d'inscription : 29/04/2015Age : 14
MessageSujet: Je viens pour vos litières ! ll Sing ♪   Mar 5 Mai - 20:29

Je viens pour vos litières !

Yellow' & Sing ♪



« Gnagnagna.. Fais-ci, fais ça.. »
Nuage d'Oranger ronchonnait contre son mentor. Bien que dans ses habitudes, la jeune apprentie brumeuse n'était pas du style à être énervée par un chat, elle se réservait parfois le droit de ronchonner contre un chat qui l'avait bien énervée. Ce chat, Mélodie Macabre, était vraiment soûlante. Toujours à être sûr tes pattes, répétant ses ordres trente-trois fois de suite. Oh, bien sûr la lieutenante du clan de la brume était aussi très gentille, et Nuage d'Oranger l'adorait. Quand elle ne lui mettait pas la corvée de ramener de la mousse aux anciens. C'était la tâche la plus ennuyeuseeee de son apprentissage. Mais à quoi ça pouvait servir ? D'accords, Nuage d'Oranger aimait beaucoup les anciens, en particulier un, Chant Oublié, et d'habitude, elle aimait bien aller leur parler.. Mais pas aujourd'hui ! Elle devait partir sur son territoire, sous la pluie battante. Bien qu'elle aimait la pluie, le soleil lui manquait. Depuis quelques temps, une pluie torrentielle n'avait cesser de s'abattre sur le clan de la brume. Et elle, elle devait s'occupait des anciens ! Autant redevenir chaton ! Dans deux lunes.. Et oui, malgrès ses très peu râlements, Nuage d'Oranger n'arrivait toujours pas à imaginer qu'elle allait devenir guerrière. Elle avait toujours soif d'apprendre, de nouvelles techniques, et pourtant, elle avait une hâte, être considérée comme une guerrière. Elle avait souvent réfléchis à son futur. Que deviendra t'elle? Fera t'elle un jour une grande bataille? Aura t'elle des petits? Aura t'elle au moins un compagnon ? Toutes ses questions tournaient dans la tête de la jeune chatte rousse, dès qu'elles avaient l'occasion de s'incruster dans ses pensées. Elle ferma les yeux pour chasser ses questions et commença à arracher la mousse des arbres, son pelage imbibé d'eau. L'humidité était à son comble, et ce ne fut pas très difficile de trouver de la mousse bien verte.
Elle en ramena au camp, tentant de ne pas en faire tomber au passage. Quand elle rentra dans le camps, elle fit un constat qui lui serra le coeur ; Presque tout ses camarades était restés au camp. Les autres était partit pêcher dans la rivière.En même temps, Nuage d'Oranger les comprenait. Elle qui venait de passer tout un moment sous l'eau, elle ne le recommandait à personne. Elle ferait même mieux de partir voir leur guérisseur, de peur d'avoir attrapé un rhume.

-ATCHOUM !


Ah bah tiens, qu'est-ce qu'elle disait ! On avait peine à croire qu'on était en plein milieu de la saison des feuilles nouvelles.Elle arriva dans la tanière des anciens, leur dit bonjour et posa la mousse par terre. Au fond de la tanière, elle remarqua Chant Oublié, un ancien au pelage noir. Elle lui adressa un sourire avant de lui dire :
« J'apporte de la mousse et quelques plumes ! »
Elle savait très bien qu'il n'aimait pas qu'on s'occupe de lui, ce qui l'encourageait encore plus à lui faire un bon nid.
Avec certains apprentis, Nuage d'Oranger faisait même une compétition, le premier auquel Chant Oublié dirait merci aurait gagner 1lune d'entretien de sa litière. Chant Oublié avait un sale caractère avec les apprentis, mais Nuage d'Oranger aimait bien ça. Ca l'amusait de voir l'ancien essayer de la rabaisser, mais ce qu'il ne savait pas, c'est que l'apprentie rousse ne cessait jamais de sourire. Enfin presque, se dit t'elle en repensant à ce matin.
Au cours de ses 4 lunes passées à apprendre, une chose qu'elle avait bien retenue, c'est comment faire des nids douillets au ancien. Bien qu'elle n'adorait pas ça, elle prenait bien soins de mettre les plumes aux endroits les plus douloureux des anciens. Elle commença donc à superposée quelques plumes.

l Désolée pour les fautes. Le rp' n'est pas top, désolée, mais je suis crevée ♪ l


Lieutenante du Clan de la Brume
avatar
LunyLieutenante du Clan de la Brume
Messages : 113Date d'inscription : 09/02/2015
MessageSujet: Re: Je viens pour vos litières ! ll Sing ♪   Mer 6 Mai - 14:50

Le temps passait. Voilà ce que l'ancien retenait le plus. Le temps passait, les choses changeaient et c'était sans doute mieux ainsi. Ce n'était pas qu'il voulait se rattacher au passé, ce n'était pas qu'il voulait voir les choses rester comme elles étaient. Non. Il aimait le fait que le temps passait, jour après jour, que les saisons se succédaient et que chaque fois, rien n'était pareil, que tout était différent. Il aimait ça, ce n'était là le problème non, le problème était que son passé demeurait là néanmoins. Le passé ne le quittait pas, ne le lâchait pas, il était là, l'emportant parfois dans la brume qui entourait ses origines. Parce que même s'il contait sa vie quand les chatons lui demandaient, on le considérait encore comme mystérieux. Et hideux. Il admettait l'être, de toute évidence. On ne pouvait pas le qualifier de beau et cela, c'était bien loin de le déranger. Pourquoi être beau? À quoi ça servait sinon faire bonne impression? Il secoua la tête. Ses pensées étaient sombres, toujours depuis quelques temps. Même s'il avait accepté l'aide de la guérisseuse du Clan de la Lumière après négociations, il était toujours aussi indépendante qu'à son habitude et heureusement, il parvenait à se lever, ce qui semblait égayer un peu l'humeur de l'ancien qui était bien grincheux, ronchon. Peu agréable sauf avec certains, mais surtout pas avec les apprentis vantards et vaniteux, ceux qui agissaient comme s'ils connaissaient tout. Et il les évitait. Pour ne pas s'emporter. Il ferma les yeux. Chant Oublié se sentait las. Et l'image de la guérisseuse lui tournait dans la tête. Pourquoi était-elle venue s'occuper de lui? Il lui avait peut-être demandé, dans tous les cas, il ne s'en souvenait pas. Il ne se souvenait sans aucun doute pas de grand chose, seulement qu'elle était venue. Et qu'il y pensait maintenant. Ses remèdes avaient servis, sa blessure au flanc n'était plus à vif, plus autant du moins. Un soupir et puis un autre. Le temps faisait écho à son humeur médiocre.

De sa tanière, il entendait la pluie qui tombait. Cette pluie qui ne cessait de tomber, celle qui était venu à même de rendre tous les chats d'une humeur désagréable. L'humidité était à son comble, et l'eau ne cessait de tomber. Cela ne présageait rien de bon, les proies étaient ainsi bien difficiles à attraper. La pile de gibier était presque aussi basse que celle de la mauvaise saison. Comment cela était-il supposé d'égayer les journées des chats du Clan de la Brume qui ne voulaient limite plus se lever même? Beaucoup ronchonnait quand il s'agissait d'aller entraîner les apprentis ou encore d'aller chasser. Beaucoup. Même si certains étaient toujours aussi déterminer à remplir leurs tâches, comme Mélodie Macabre ou encore Murmure Enchantée, du moins lui semblait-il. Il parvenait à sentir certaines odeurs, mais il se doutait bien que les apprentis étaient de fort mauvais humeur, encore plus que les mentors. Ils étaient jeunes et leur séjour dans la pouponnière était beaucoup plus proche. Sing ne serait pas étonné d'en entendre quelques-uns dire qu'ils souhaitent retourner dans cet endroit qui avait été le lieu de leur enfance, avant les corvées qu'ils détestaient tous, ou presque. Les corvées d'apprentis, comme on les nommait couramment. Il se souvenait que lui-même n'appréciait pas faire cela, mais quand les anciens se décidaient de lui conter une histoire, il était bien content et écoutait, enregistrait. Quand il était arrivé dans le Clan de la Brume, il ne connaissait absolument rien de leurs coutumes et les récits des doyens du Clan lui avaient été bien plus qu'utile. Il en avait tant appris depuis le temps et c'était à son tour d'en apprendre. Mais voulait-il tout cela? Voulait-il tant de reconnaissance, tant de chouchoutement? Pour le dernier point, il était évident que ce n'était pas le cas. Car il n'aimait définitivement pas qu'on s'occupe de lui et le meneur le savait que trop bien.

Même les apprentis et les guerriers l'avaient appris quoi que certains novices oubliaient parfois le caractère de l'ancien et venaient pour lui changer sa litière et lui enlever ses puces, et lui il refusait toujours quand il en avait la force et sinon, il restait de fort mauvaise humeur, sauf quand on lui demandait une histoire, parce qu'à ce moment, il se lançait dans un récit, de sa voix éraillée, et ne s,y arrêtait que lorsqu'il avait fini de le conter, oubliant tout autour. Ou alors certains apprentis s'acharnaient à venir le voir et alors il n'était pas du tout de bonne humeur et son ton se faisait sec. Il détestait tant qu'on s'occupe de lui et refusait qu'on le considère comme un incapable. C'était peut-être ça qui lui faisait peur au final... être vraiment inutile à ce Clan qu'il avait tant aidé, ce Clan qui lui avait tant été compatissant quand il était encore qu'un chaton de sept lunes. Quand il était complètement faible, presque inconscient, les pattes tremblantes, la peau sur les os, les yeux fuyant. Cette époque qu'il tentait plus que tout d'oublier, celle qui lui avait été si cruelle. Ce moment où sa mère lui avait été arraché, où il avait dû fuir la Tribu de sa naissance. Tribu qui n'existait peut-être plus à ce jour, il n'en savait rien. Les yeux de Sing se fermèrent doucement, le sommeil menaçait de le reprendre.

Mais un bruit le dérangea. Il vit une novice entrer dans le gîte des anciens vide à l'exception de lui et s'approcher. Elle portait des plumes et de la mousse et il poussa un grognement de mécontentement. Pourquoi cherchait-elle toujours à venir lui changer sa litière? Il leva les yeux au ciel. Elle était bien gentille comme novice, il l'appréciait bien, mais il détestait le fait qu'elle vienne souvent changer – ou tenter, sa litière. Peut-être que c'était son mentor qui le lui obligeait, mais ça n'y changeait rien : il n'aimait pas ça. Il s'assit, ses muscles moins douloureux et poussa un nouveau petit grognement, faible.

- Tu peux laisser la mousse et les plumes là, je m'occuperais de mon nid, miaula-t-il simplement. Comment se fait-il que tu ne te reposes pas en ce si mauvais temps? Ajouta-il, plus doucement.
avatar
Nuage d'OrangerApprentie du Clan de la Brume
Messages : 32Date d'inscription : 29/04/2015Age : 14
MessageSujet: Re: Je viens pour vos litières ! ll Sing ♪   Ven 8 Mai - 14:13

Nuage d'Oranger mit deux petits bouts de mousse sur le côté, et quelques plumes vers le centre de la litière du vieux matou.

- Tu peux laisser la mousse et les plumes là, je m'occuperais de mon nid.


Super. L'apprentie était partie chercher la meilleure mousse de toute le territoire, elle avait bravé la tempête, était revenue trempé, avait sûrement attrapé un rhume, pour que l'ancien lui dise qu'il allait le faire lui même ? Sûrement pas.

- Comment se fait-il que tu ne te reposes pas en ce si mauvais temps?

Comment ça se faisait ? Nuage d'Oranger sentait qu'elle allait éclater en un rien. Pourtant, ce n'était pas dans ses habitudes, elle était toujours gentille, sauf quand on la poussait à bout. Et là, vraiment, elle l'était.

- C'est à cause de Mélodie Macabre. Elle est géniale hein, je ne dis pas le contraire, mais bon, aujourd'hui tout le monde se repose, sauf moi ! J'ai du bravé toute la tempête pour aller chercher cette stupide mousse, et puis maintenant tu me dis que tu veux le faire toi même ? Faut arrêter à un moment ! Tu as un caractère de chien, et nous, les apprentis, on fait tout pour que tu en sois heureux, mais non, jamais un merci, jamais un rien. Et maintenant je te préviens, je ne partirai pas sans un signe de politesse! Mélodie Macabre n'a pas à m'avoir envoyé dans la forêt pour rien d'accords ?! Et je n'ai pas attrapé un rhume pour rien !


L'apprentie s'arrêta, reprit sa respiration. Elle décocha un regard noir à son aîné avant de se rendre compte de ce qu'elle venait de faire. Elle venait de crier sur un ancien ! Elle devait toujours respecter ses aînés, car ils c'étaient battus pour le clan, et l'avait rendu meilleur. Elle dévisagea Chant Oublié et lui dit :

- Je suis désolé de mettre emportée ! D'habitude, ça n'arrive jamais. Tu as dû drôlement me mettre en colère ! J'en suis désolée.. Je dois te respecter, tu as servis le clan et tout ça, alors que moi je suis juste une simple apprentie de dix lunes. Je te pris de me pardonner..


Elle espérait que l'ancien accepterait ses excuses. Nuage d'Oranger était la chatte la moins rancunière qui existait. Elle espérait que Chant Oublié ne l'était pas non plus. Elle ajouta dans un murmure ;

- Oh.. Et si tu pouvais éviter dans parler avec Mélodie Macabre..

l Désolée, c'est court, j'avais pas trop d'inspi :3 l


Lieutenante du Clan de la Brume
avatar
LunyLieutenante du Clan de la Brume
Messages : 113Date d'inscription : 09/02/2015
MessageSujet: Re: Je viens pour vos litières ! ll Sing ♪   Dim 31 Mai - 2:53

L’ancien du Clan de la Brume se tenait là, le regard posé sur la mousse que la novice venait d’aller chercher, se disant qu’il ferait son nid tout seul. Il en était capable. Il détestait catégoriquement que l’on fasse les choses à sa place, il lui semblait donc logique qu’il fasse son nid tout seul, sans demander l’aide d’un apprenti qui devrait être en train de se reposer, peu importe la raison pour laquelle il était sorti. Nuage d’Oranger ne devait pas être là, le mauvais temps la rendrait malade. Il inclina la tête quand elle lui répondit, parce qu’il lui avait posé une question, il lui avait parlé. Il était peut-être indépendant et pas de la meilleure humeur avec les apprentis, mais il n’était pas muet et si impoli que ça, alors il leur parlait de temps en temps quand ils venaient le voir.

Mais il était loin de se douter de ce qu’il allait se passer tandis qu’il écoutait le début de la réponse de l’apprentie. Il n’avait pas senti l’explosion arriver tant et si bien qu’il fut surpris lorsqu’elle commença à s’emporter, du moins du point de vue du doyen, Chant Oublié. Mais il se devait d’admettre, peu importe si c’était difficile ou non, que la novice avait raison. Il n’était pas poli et il était bien trop têtu. Mais il ne pouvait pas faire autrement, il ne pouvait admettre avoir vieilli, n’être plus capable de faire les choses comme les autres guerriers, parce que cela ferait que tout ce à quoi il se rattachait, tout ce qu’il avait, ce qui lui permettait d’être encore, avec sa fierté. Mais il savait que cela ne serait pas évident pour les autres, d’endurer son caractère. Mais… il ne pouvait pas accepter être si vieux. C’était tout bonnement impossible, hors de sa force si minime.

Il ne pouvait pas accepter de ne plus pouvoir faire les tâches qu’un guerrier faisait, de ne plus pouvoir s’occuper de lui tout seul, c’était impossible d’accepter cela. Et la simple idée d’accepter ce fait lui tordait le cœur à un point tel que sa respiration se brisait et devenait saccadée, alors non, il ne pouvait pas. Et il n’allait sans doute pas essayer, même si ça ne plaisait pas aux apprentis qui allaient chercher la mousse pour lui et se voyaient recaler, car s’il pouvait comprendre leur colère, eux, ils se devaient de comprendre ses motivations à lui. Comme Nuage d’Oranger se devait d’accepter que lui, ancien du Clan de la Brume, n’accepte pas de ne plus pouvoir faire les choses comme avant et refuse donc d’être soigné par les autres. Il ferma brièvement les yeux, se sentant plus faible, plus vide que jamais.

Et alors l’apprentie s’excusa. Elle lui demanda pardon. Qu’elle se fût emportée… il l’avait mise en colère. Il n’avait pas voulu, il aurait dû s’excuser à son tour, lui dire que ce n’était pas de sa faute à elle, mais de la sienne, mais il n’arrivait pas à prononcer un mot en ce moment, les yeux clos, il respirait tout doucement tandis qu’il tentait de calmer son cœur qui semblait venir de s’emballer. Et il finit par ouvrir les yeux de nouveau, son regard calme et doux, son sourire apaisé. Oui, il sourirait légèrement. Pas un sourire éclatant, mais il avait un petit sourire malgré tout, c’était déjà ça. Il posa son regard sage dans celui de la novice qui venait tout juste de lui demander dans un murmure s’il pouvait éviter d’en parler avec sa mentor, Mélodie Macabre.

Il ne voyait pas pourquoi il en parlerait à la guerrière avec qui il n’avait que très peu de rapport. Un apprenti avait le droit de s’emporter de temps en temps, quand la pression et les sentiments se faisaient plus forts que tout. Quand il lui semblait qu’il ne pouvait plus en prendre plus, ne pouvait plus encaisser. Un novice pouvait s’emporter afin d’apaiser son cœur des tourments qui l’étreignaient, pour avoir un esprit plus sain, pour se calmer, pour tout calmer. Si lui-même parvenait à s’emporter de temps en temps, pourquoi un apprenti n’en aurait pas le droit ? Il était évident pour le doyen que Mélodie Macabre n’allait pas être au courant de ce petit écart provenant de son apprentie.

« Ne t’en fais pas.. Tu n’as pas à t’excuser tu sais ? Tu as totalement raison. Mais… mais tu sais à quel point il est dur pour un guerrier de renoncer à tout ce qui fait de lui le chat qu’il est ? D’accepter même qu’il a dû renoncer à tout ça ? »

|| Petit rp nul, désolé du temps d'attente. x)
avatar
Nuage d'OrangerApprentie du Clan de la Brume
Messages : 32Date d'inscription : 29/04/2015Age : 14
MessageSujet: Re: Je viens pour vos litières ! ll Sing ♪   Lun 22 Juin - 17:51

l Coucou, désolée du temps ! Ma mère m'avait privée d'ordi, mais je reviens en force :) J'essaie de répondre au rp' mercredi, car je suis ENFIN en vacances <3 l


Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Je viens pour vos litières ! ll Sing ♪   

 
Je viens pour vos litières ! ll Sing ♪
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Viens pour une plainte de volage de sac (Samia)
» viens pour son échographie
» Tu viens pour t'entraîner ? Cool...Pas moi. [PV : Yoru]
» [Solo] Saches d'où tu viens pour savoir où tu vas
» Pour une personne admirable et exceptionnelle. ♥ [ Viens vite, grognasse. ♪ ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cats Destiny :: CLAN DE LA BRUME :: Camp :: Tanière des Anciens-